Vacances: partez tranquille!

Dernière mise à jour 27/07/18 | Vrai/Faux
Pour éviter que votre voyage ne vire au cauchemar, pensez à préparer votre départ. Quels vaccins faire? Quels médicaments emporter? Le point avec le Pr François Chappuis, médecin-chef du Service de médecine tropicale et humanitaire des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Il est conseillé de consulter un médecin avant de partir.

Vrai. En particulier lorsque le voyage a lieu dans une zone tropicale (Asie, Afrique, Amérique latine) ou en Europe de l’Est. Le médecin délivre des recommandations générales de prévention, effectue les vaccins nécessaires, et prescrit éventuellement un traitement antipaludique.

Certains vaccins sont obligatoires pour voyager à l’étranger.

Vrai. En particulier le vaccin contre la méningite à méningocoque pour les pèlerins se rendant à La Mecque (Arabie Saoudite), et le vaccin contre la fièvre jaune, obligatoire dans certains pays d’Afrique Subsaharienne ou en Guyane française, et fortement recommandé dans les autres pays d’Afrique Subsaharienne ou d’Amérique Latine (au Brésil par exemple).

Le paludisme est la première cause de mortalité chez les voyageurs.

Faux. La première cause de mortalité sont les accidents de la circulation en voiture ou en deux-roues, en raison d’attitudes de conduite beaucoup moins prudentes que d’ordinaire, des véhicules en mauvais état et des routes parfois délabrées. Mais la malaria reste un risque infectieux important, que l’on peut éviter par des mesures simples, comme dormir sous une moustiquaire, et un traitement préventif. En Suisse, on compte chaque année entre 1 et 3 décès dus à cette maladie.

C’est inutile de voyager avec une trousse à pharmacie.

Faux. Au contraire, il est fortement conseillé d’emporter un nécessaire de base: antimoustiques, sparadraps, thermomètre, paracétamol… à compléter en fonction de la zone visitée. Pour les personnes suivant un traitement quotidien (diabète, asthme, hypertension, par exemple) ou à risque allergique, il est impératif d’amener avec soi les médicaments en quantité suffisante pour ne pas en manquer en cas de perte ou de séjour prolongé.

Attention: certains pays ont des réglementations strictes concernant les médicaments opiacés ou les injectables, et il convient de se renseigner avant le départ sur les conditions de détention et de transport.

________

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Voyages
maladie_accident_vacances

Maladie, accident et vacances: les droits et obligations du salarié

Les vacances sont en principe synonymes de plaisir. Toutefois, nul n’est à l’abri d’une maladie ou d’un...
Lire la suite
Altitude
bienfaits_l’altitude

Les bienfaits de l’altitude

Vivre ou séjourner à moyenne altitude est bénéfique, surtout si on y fait de l’exercice. Tout particulièrement...
Lire la suite
Bouger pour sa santé
boissons_isotoniques_utiles

Les boissons isotoniques sont-elles utiles?

Objet de nombreuses campagnes publicitaires, les boissons isotoniques promettent performances et résistance...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
MV_voyager_sante

Comment voyager en préservant sa santé

Pour s’assurer de rentrer de vacances avec de beaux souvenirs, il est conseillé de prendre des précautions. En effet, il est possible de se protéger de certaines maladies liées aux voyages.
LMD_intestins_vacances

Quand nos intestins souffrent en vacances

Voyages au bord de la mer et repas entre amis… la saison estivale bat son plein et l’heure est au délassement. Mais attention, les beaux jours comportent également leur lot d’invités indésirables. Parmi eux, certains virus, parasites et bactéries mettant nos intestins à rude épreuve.
PULS_junior_mal_transports

Malade dans les transports, mais pourquoi?

Il y a plus de deux mille ans, Hippocrate – le père de la médecine – décrivait déjà le mal des transports. A l'époque, les gens ne se déplaçaient bien sûr ni en voiture, ni en avion, ni en train, mais en bateau. Et parfois, cela les rendait malades. Voici pourquoi.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Valérie d’Acremont, une spécialiste de la médecine tropicale

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Mal des transports: un conflit de sensations

Les plus sensibles d'entre-nous vivent le mal des transports comme un véritable cauchemar... et se voient même limités dans leurs activités et leurs déplacements. L'antidote enquête sur cette question.

Résistance aux insecticides chez les vecteurs du paludisme

La résistance de plus en plus forte des moustiques aux insecticides pourrait ruiner les efforts en matière de lutte contre la malaria.
Maladies sur le meme sujet
moustique qui transmet le paludisme

Paludisme

Appelé aussi malaria, le paludisme est une infection causée par un parasite microscopique (Plasmodium) transmis par la piqûre de la femelle d'une race de moustique.