Parler la nuit, pipi au lit et autres parasomnies

Dernière mise à jour 12/04/19 | Article
parler_pipi_parasomnies
Il existe plusieurs types de parasomnies bénignes: du pipi au lit aux troubles alimentaires nocturnes, en passant par les grincements de dents et la propension à parler pendant son sommeil.

Le sommeil n’est pas toujours synonyme de tranquillité. Nous avons tous une fois ou l’autre vécu des nuits agitées par des comportements étranges mais sans danger. Lorsqu’ils deviennent récurrents, on parle de «parasomnies».

Parmi les plus connus, on retrouve le fameux pipi au lit. Rien de plus normal chez les tout-petits, mais il faut s’en préoccuper quand un enfant de plus de 5 ans mouille régulièrement ses draps. Ce trouble peut venir d’un dérèglement d’une hormone sécrétée pendant la nuit pour diminuer la production d’urine. Il est parfois dû à une hyperactivité de la vessie qui se contracte dès qu’elle commence à se remplir. Ou encore être directement lié au sommeil. Dans ce cas, l’enfant n’arrive pas à se réveiller quand sa vessie lui indique qu’il doit se lever pour aller aux toilettes. Le trouble est fortement héréditaire: si ses deux parents en ont souffert, l’enfant a 77% de risque d’en être aussi atteint. Cette parasomnie concerne essentiellement les enfants qui n’ont jamais été propres. Ceux qui l’ont été, mais qui recommencent à mouiller leur lit, peuvent avoir un dysfonctionnement rénal ou urinaire, ou encore un problème psychologique qu’il faut prendre en charge.

Grosse faim pendant la nuit

Une fringale nocturne, cela peut arriver à tout le monde. En revanche, cela prend une étrange tournure quand les personnes mangent tout ce qui leur tombe sous la main – de la nourriture pour chat ou une pizza encore surgelée – puis retournent se coucher. Le lendemain, elles ne gardent aucun souvenir de cette incursion dans leur cuisine. Ce trouble du comportement alimentaire nocturne est une forme de somnambulisme. Cela peut toutefois devenir dangereux lorsque le dormeur prend du poids ou lorsqu’il consomme des produits toxiques. Quand le trouble devient sévère, mieux vaut le traiter.

Bruits nocturnes

Nous sommes nombreux à parler pendant notre sommeil. Certains prononcent quelques syllabes ou des mots inintelligibles, alors que d’autres font de longs discours. Cette «somniloquie» est un phénomène normal que nous avons tous connu un jour ou l’autre. Mais certaines personnes s’expriment, inconsciemment, toutes les nuits. Rien de grave derrière ces paroles, d’autant qu’elles ne nous réveillent même pas. Le seul danger est que nos mots peuvent parfois nous trahir. Mais contre cela, il n’y a pas de traitement.

Parler n’est pas le seul bruit que nous pouvons faire pendant notre sommeil. Les personnes atteintes de «catathrénie» produisent, quand elles expirent, des sons aigus et assez soutenus qui évoquent les gémissements. Ces épisodes peuvent se répéter plusieurs fois au cours de la nuit. On ne sait pas ce qui cause ce trouble du sommeil et l’on ne dispose pas de traitement efficace pour le soulager. Mais fort heureusement, il est rare et bénin.

Le «bruxisme» désigne quant à lui les grincements de dents. Ce phénomène est assez fréquent chez les enfants et peut aussi affecter les adultes. Ce trouble peut provoquer de petits réveils chez celles et ceux qui en sont atteints. Petits et grands se réveillent souvent le matin avec des maux de tête ou des crampes à la mâchoire. Mais surtout, le bruxisme peut abîmer les dents. Lorsqu’il prend des proportions trop importantes, on recommande aux personnes concernées de dormir avec des gouttières qui évitent les frottements des dents.

________

Adapté de J’ai envie de comprendre… Le sommeil, de Elisabeth Gordon, en collaboration avec Raphaël Heinzer & José Haba-Rubio, Editions Planète Santé, 2016.

A LIRE AUSSI

Sommeil
soigner_jambes_sans_repos

Mieux soigner le syndrome des jambes sans repos

Beaucoup plus fréquent qu’on ne le croit, ce syndrome handicapant reste une affection sous-estimée, mal...
Lire la suite
Apnée du sommeil
test_detecte_apnee

Un test très simple détecte l’apnée du sommeil

Il existe désormais un test rapide et très fiable pour détecter les personnes qui risquent de souffrir...
Lire la suite
Somnambulisme
Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Dormir debout, c’est possible pour les somnambules. Zoom sur un trouble pas si rare, et même fréquent...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_cauchemar_jambes_repos

Le cauchemar des jambes sans repos

Ce syndrome concerne 7 à 10% de la population, en particulier des femmes.
bien_dormir_ete

Bien dormir en été

Les fortes chaleurs ont un impact sur notre forme et nos activités durant la journée, mais perturbent aussi nos nuits.
manque_sommeil_risque

Manque de sommeil: un risque pour la santé

Les nuits perturbées ne font pas que nous priver des nombreux effets bienfaiteurs du sommeil, elles ont aussi d’autres conséquences indésirables. Somnolence, dépression et obésité sont quelques-uns des maux qui guettent les mauvais dormeurs.
Videos sur le meme sujet

Zoom sur le somnambulisme

Bastien Confino vous dit tout sur un phénomène qui concerne 20% des enfants et 3% des adultes: le somnambulisme.

Le bercement est bon pour le sommeil et la mémoire

Endormissement plus rapide, sommeil profond plus long, moins de micro réveils et renforcement de la mémoire: le bercement a de multiples vertus.

Le mauvais sommeil peut être génétique

Les problèmes de sommeil peuvent avoir une origine génétique.
Maladies sur le meme sujet
Insomnie

Insomnies

Les troubles du sommeil constituent un véritable problème de santé publique, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques.