Le quantified self 2.0 ou la prévention personnalisée

Dernière mise à jour 24/05/18 | Audio
Loading the player ...
90 étudiants lausannois portent depuis bientôt quatre mois une montre qui mesure leur activité physique.

Le concept: la prévention personnalisée. Imaginez que votre smartphone vous propose un matin de trouver 30 minutes pour aller marcher ou de faire 50 pompes, mais que ces conseils reposent sur des mesures faites sur vous en continu et qu’ils puissent vous éviter de développer des maladies.

On en parle avec Grégoire Millet, professeur à l’Institut des sciences du sports de l’Université de Lausanne.

La start up Be Care

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Directives anticipées

Un jeu pour aider à remplir ses directives anticipées

Moins d’une personne sur dix remplirait des directives anticipées pour spécifier le type de soins qu'elle aimerait recevoir, ou non, au cas où elle ne...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Big data: pour le meilleur et pour le pire

Big data: pour le meilleur et pour le pire

Les données, désormais produites en masse, sont à l’origine de l’essor de la médecine personnalisée.
PULS_ron_appel

Ron Appel: «La bioinformatique est incontournable en médecine»

A l’occasion des 20 ans du SIB Institut Suisse de Bioinformatique, Ron Appel, son directeur, se félicite que cette science apporte désormais des résultats concrets à la population.
PULS_geissbuhler_cybermedecine

«Cybermédecine: notre société doit faire des choix»

Les technologies numériques prennent une place toujours plus grande dans le système de santé. Selon le Pr Antoine Geissbuhler, médecin-chef du Service de cybersanté et de télémédecine et responsable du Centre de l’innovation des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), il faut veiller à en garder le contrôle.
Videos sur le meme sujet

Big data: que doit-on savoir? Faut-il en avoir peur?

De plus en plus de données sont accumulées dans les instituts de recherche et les hôpitaux, avec la promesse de pouvoir les exploiter pour améliorer des soins de santé et la compréhension des maladies.

Santé personnalisée, une santé sur mesure

C’est l’histoire d’une médecine sur mesure, de précision, qui propose une analyse moléculaire pour chaque patient, pour chaque maladie, et un traitement individuel.

Une app pour connaître son état de santé en temps réel

Stéphane Délétroz présente une application de santé connectée en cours de développement.