Pour bien préparer votre voyage, n’hésitez pas à consulter votre médecin

Dernière mise à jour 21/02/18 | Article
preparer_voyage_consulter
Pour voyager l’esprit tranquille et en bonne santé, il est important de se renseigner sur les risques d’attraper des maladies à l’étranger et sur les moyens de s’en protéger. Quels sont les points à aborder avec votre médecin avant votre départ?

Vous partez bientôt pour un séjour dans un pays tropical? Vous prévoyez de voyager dans des conditions précaires? Dans les deux cas, une consultation médicale est recommandée afin de prévenir les risques et de s’assurer que votre voyage se passe au mieux. La consultation peut être effectuée auprès de votre médecin de famille ou d’un centre de médecine des voyages. Elle sera l’occasion de vous renseigner sur les différentes maladies auxquelles vous pourriez être exposé à votre destination et sur les mesures à prendre pour vous en prémunir. Votre médecin vérifiera que vos vaccins sont à jour et pourra en effectuer d’autres. Si le pays où vous vous rendez est touché par le paludisme (également appelé malaria), il vous prescrira un médicament contre cette maladie, à prendre soit de manière préventive, soit en cas de symptômes sur place. Vous ferez également le point sur vos autres traitements en cours et vous renouvellerez vos ordonnances afin d’avoir suffisamment de médicaments durant le voyage.

Prenez de l’avance!

Ne consultez pas votre médecin à la dernière minute, car les vaccins nécessitent d’être effectués plusieurs semaines à l’avance pour être efficaces au moment du départ. Pour un voyage de courte durée, une consultation deux semaines environ avant de partir est recommandée. En cas de séjour de plusieurs mois, mieux vaut prévoir 4 à 6 semaines d’avance, car vous risquez de devoir faire davantage de vaccins et un délai peut alors être nécessaire entre les différentes injections. Si vous vous rendez chez le médecin trop tard, il pourra dans certains cas vous proposer un schéma de vaccination accéléré. Celui-ci consiste à raccourcir les délais entre les injections, souvent en ajoutant une injection supplémentaire par rapport au schéma classique.

Si vous êtes enceinte

Certaines situations personnelles nécessitent de prendre des précautions spécifiques, à discuter avec votre médecin avant le départ. Si vous êtes enceinte, pesez bien le pour et le contre avant de vous rendre dans un pays tropical, surtout s’il s’agit d’une zone touchée par la malaria. Ce n’est pas le moment idéal pour entreprendre ce type de voyage, même si une bonne préparation permet de réduire les risques. La malaria, mais aussi certaines infections transmises par l’eau et la nourriture (toxoplasmose, listériose, hépatite A, hépatite E) sont particulièrement dangereuses chez la femme enceinte. Elles peuvent entraîner des fausses couches, des malformations fœtales, des naissances prématurées, voire le décès de la femme enceinte. De plus, la précarité des infrastructures médicales dans certains pays constitue un risque en cas de complications durant votre grossesse. Si votre voyage est nécessaire, protégez-vous scrupuleusement contre la malaria et contre les infections alimentaires. Votre prévention contre la malaria et les éventuels vaccins devront être adaptés à votre condition. Le moment le plus propice pour voyager est le second trimestre de grossesse.

Si vous voyagez avec des enfants

Chez les jeunes enfants, les maladies infectieuses peuvent évoluer plus rapidement que chez les adultes, notamment dans le cas de la malaria. Les petits auront également tendance à se déshydrater plus vite s’ils souffrent de diarrhée. Pour ces raisons, il est préférable de ne pas voyager dans un pays tropical avec un nourrisson de moins d’un an, ou si c’est le cas, que l’enfant soit toujours allaité afin de diminuer les risques d’infection. Avant de partir en voyage avec un enfant, localisez à proximité de votre destination des structures de santé susceptibles de vous accueillir en cas d’urgence. Demandez conseil à votre médecin pour reconnaître les signaux qui devront vous alerter si votre enfant est souffrant. Enfin, gardez en tête que le risque ne provient pas seulement des maladies infectieuses, mais peut aussi être lié à une chute ou un accident de la route par exemple. Soyez donc vigilant!

Si vous êtes malade ou âgé

Si vous souffrez d’une maladie chronique, il est recommandé d’évaluer avec un médecin votre capacité à voyager et de déterminer avec lui les précautions à prendre. C’est le cas en particulier si vous souffrez de diabète, d’une maladie cardiovasculaire, d’épilepsie, d’un cancer ou du VIH-sida, si on vous a retiré la rate, si vous êtes transplanté et/ou si vous prenez un traitement immunosuppresseur.

Le risque de contracter une maladie infectieuse ou de souffrir de symptômes graves augmente avec l’âge. Toutefois, si vous êtes en bonne santé, le seul fait d’être âgé ne devrait pas vous dissuader de voyager. Renseignez-vous assez tôt auprès de votre médecin et respectez ses conseils, en sachant que les problèmes cardiaques sont la principale cause de mortalité des seniors à l’étranger.

Le pèlerinage à La Mecque

Avant de partir pour le pèlerinage islamique du Hajj en Arabie saoudite, consultez un médecin. Il faudra en effet obligatoirement vous faire vacciner contre la méningite, et un certain nombre d’autres vaccins seront à envisager (grippe, rougeole, hépatite A, hépatite B). La transmission des maladies infectieuses est en effet facilitée lors de cet événement rassemblant des millions de personnes sur les lieux saints de l’Islam. En 2014, le ministère de la Santé d’Arabie saoudite avait par exemple appelé les personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques, les femmes enceintes et les enfants à reporter leur pèlerinage en raison de la progression du nombre de cas d'infection par le Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) enregistrés dans la région.

______

Extrait de J’ai envie de comprendre… Ma santé en voyage, de Pascaline Minet, en collaboration avec le Dr Blaise Genton et la Dre Laurence Rochat, Ed. Planète Santé, 2015.

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé
Combien de calories pour une relation sexuelle?

Combien de calories pour une relation sexuelle?

Des chercheurs québécois ont voulu pouvoir répondre à cette question. Ils comparent l’activité sexuelle...
Lire la suite
Voyages
maladie_accident_vacances

Maladie, accident et vacances: les droits et obligations du salarié

Les vacances sont en principe synonymes de plaisir. Toutefois, nul n’est à l’abri d’une maladie ou d’un...
Lire la suite
Natation et baignade
Natation

La natation est un sport doux mais très exigeant

Nager a de réels bénéfices pour la santé, mais il faut commencer sans forcer. Précisions.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
eau_nourriture_voyage

L’eau et la nourriture en voyage: prudence!

Qui, en voyage, n’a jamais souffert de problèmes gastriques ou intestinaux liés aux changements de régime alimentaire? L’eau et la nourriture peuvent en effet être la cause de nombreux désagréments pouvant gâcher les vacances. Quelques conseils utiles pour limiter les risques.
long_sejour_etranger

Long séjour à l’étranger: comment se préparer?

Un séjour de longue durée à l’étranger entraîne statistiquement plus de risques d’attraper une maladie qu’un voyage de quelques jours ou semaines. Que vous partiez pour une mission humanitaire, une expatriation professionnelle ou un long voyage, des dispositions particulières sont donc à envisager. Sur place, adoptez de bons comportements afin de préserver votre santé tout au long du séjour.
expatriez_protegez_sante

Expatriés, protégez votre santé

Partir vivre dans un autre pays demande souvent beaucoup de prévoyance et de l’organisation. Afin de minimiser les risques liés à votre santé lors de ce changement de vie, quelques gestes simples sont à observer. Vous vous sentirez ainsi plus en sécurité et pourrez faciliter votre intégration.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Valérie d’Acremont, une spécialiste de la médecine tropicale

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Mal des transports: un conflit de sensations

Les plus sensibles d'entre-nous vivent le mal des transports comme un véritable cauchemar... et se voient même limités dans leurs activités et leurs déplacements. L'antidote enquête sur cette question.

Résistance aux insecticides chez les vecteurs du paludisme

La résistance de plus en plus forte des moustiques aux insecticides pourrait ruiner les efforts en matière de lutte contre la malaria.
Maladies sur le meme sujet
moustique qui transmet le paludisme

Paludisme

Appelé aussi malaria, le paludisme est une infection causée par un parasite microscopique (Plasmodium) transmis par la piqûre de la femelle d'une race de moustique.