Communiquer ses désirs pour plus de plaisir

Dernière mise à jour 01/12/21 | Article
communiquer_desirs_plaisir
Inscrite dans un contexte relationnel, la sexualité est un espace de rencontre et d’échanges. Si la scène de l’intime exige de se dévoiler, il n’est pas toujours facile de faire part de ses envies à son ou sa partenaire. Éclairage et conseils.

Le territoire de l’intime est propre à chacun: nous avons tous des envies, des peurs, une idée sur ce que l’autre apprécie ou désire en matière de sexualité. La scène de l’intime exige un dévoilement de ce qui nous caractérise sur le plan érotique. Établir cet espace relationnel est souvent difficile et génère bien fréquemment des tensions et de la souffrance. Ne pas savoir que dire, ni comment le partager. Ne pas se rendre compte que ce qui nous semble évident ne l’est peut-être pas pour notre partenaire. Mal comprendre ce qui nous est adressé. La plupart des couples rencontrent ces difficultés, qui sont d’ailleurs à l’origine de beaucoup de consultations chez les sexologues.

Des outils pour le couple

Afin que cet univers puisse se construire, il est nécessaire d’avoir certains outils. La communication et les échanges affectifs en font partie. Plus que des outils, il s’agit en fait de dimensions centrales et fondamentales de la sexualité humaine. Qu’il y ait ou non échange de paroles, il y aura communication et échange d’affects. Un regard, une grimace, un soupir. Voici autant de signes que nous nous adressons lors d’un rapport sexuel. La communication érotique est un échange d’informations à caractère sexuel et érotique entre plusieurs partenaires. Certains aiment le sexe chaud, d’autres l’apprécient tendre. D’aucuns désirent le sentiment de domination, pendant que d’autres se languissent du sentiment d’être désirés. Tous ces moteurs de notre libido sont trop souvent tus, mais gagnent pourtant à être communiqués clairement. Chaque message est alors envoyé verbalement ou non, puis est décodé plus ou moins fidèlement. L’élaboration de cette communication est un processus subtil et continu qui consiste à s’assurer que le message reçu correspond au message envoyé.

Au cœur des sexothérapies

Ce travail est au cœur des sexothérapies relationnelles, comme en témoignent Laurence Dispaux et Nicolas Leuba, sexologues et auteurs de Questions de sexe*: «Nous aidons les individus à clarifier les zones d’incompréhension, puis les messages qu’ils souhaitent envoyer à leur amant ou amante. La communication érotique est une tentative de mettre des mots sur ce qui n’est pas dit, sur ce que nous faisons au lit et surtout sur ce qui se passe au fond de nous.»

Dans un premier temps, il est important d’établir un vocabulaire commun afin de se comprendre. Cet exercice permet de réduire les écarts potentiels entre les deux partenaires. Puis, afin de bien saisir ce qui se joue entre eux, il est important de parler de la relation et des émotions qui émergent durant les rencontres érotiques. En effet, le sexe est un terreau fertile pour des échanges affectifs. Chacun et chacune se sent touché·e de différentes manières et à différentes intensités. Par exemple, la jalousie et l’agressivité sont monnaie courante. Mais aussi amour, dévalorisation de soi ou sentiment d’être connectés, d’où l’importance de s’exprimer. La sexualité peut se trouver enrichie par ces partages.

Question/Réponse*

Anne-Lise, 28 ans: «Je suis dans une relation sérieuse depuis deux ans et demi. Tout se passe bien. Mais au lit, mon partenaire ne me satisfait pas: il est trop doux. Comment lui en parler? Pourra-t-il changer?»

La sexualité est une expérience partagée qui peut évoluer. Chacun arrive dans la relation avec un passé sexuel, des représentations qui lui sont propres, et les met, en partie du moins, en commun avec le ou la partenaire. Ce processus d’échange et de création d’un espace commun prend du temps et nécessite des réaménagements personnels parfois difficiles.

Quelques points sont importants pour que les changements se passent au mieux et s’intègrent dans la vie de couple. Tout d’abord, parlez avec celui qui partage votre couche. Plus claire vous vous montrerez, mieux il pourra vous comprendre et se positionner face à vos demandes. La communication permet de faire prendre conscience des similitudes, des différences, des distances entre les amants. Nommez vos envies, vos limites, vos craintes. Parlez de vous plutôt que de lui. Plutôt que de lui dire qu’il n’est pas assez ceci ou cela, dites ce que vous aimez, ce qui vous allume et vous fait jouir. Vous éviterez de le blesser en suggérant qu’il n’est pas suffisant. Décrivez les comportements que vous attendez. Un homme moins doux? Comment souhaiteriez-vous qu’il le devienne? Un regard, une attitude, un geste? Si vous exprimez vos désirs de façon concrète, en termes de comportements par exemple, vous aurez plus de chances qu’il saisisse ce dont vous parlez.

Cet exercice vous poussera à prendre une part active, à clarifier vos désirs et à vous responsabiliser dans votre sexualité. Demandez-lui ce qu’il ressent, ce qu’il pense de votre demande. Se sent-il à l’aise dans le type d’érotisme que vous lui proposez? Si oui, tant mieux et profitez de ce nouvel espace. Si non, cherchez à le comprendre. À quoi le renvoie votre demande? Quelle image aurait-il de lui-même ou de vous s’il y répondait positivement? Finalement, s’il ne peut pas apporter sur la scène du couple ce qui vous fait défaut, trouvez un moyen pour l’amener vous-même.

______

* Adapté de Questions de sexe. Six ans de questions à deux sexologues, par Laurence Dispaux et Nicolas Leuba, Éditions Planète Santé, 2021.

Paru dans Planète Santé magazine N° 43 – Décembre 2021

A LIRE AUSSI

Santé sexuelle
Les humains sont-ils monogames ou polygames?

Les humains sont-ils monogames ou polygames?

Les archéologues, les anthropologues et les biologistes sont d'accord sur un point: la question est complexe.
Lire la suite
Santé sexuelle
Non, l'excentricité sexuelle n'est pas une maladie mentale

Non, l'excentricité sexuelle n'est pas une maladie mentale

Faire entrer dans le DSM V les «troubles paraphiliques» est une décision superflue, non scientifique...
Lire la suite
Libido
L’excitation sexuelle atténue nos sensations de dégoût

L’excitation sexuelle atténue nos sensations de dégoût

Une nouvelle étude montre que les sensations de dégoût s’atténuent sous l’effet de l’excitation sexuelle...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS46_Sexualite_exprime_desir

Sexualité: comment s’exprime votre désir?

Le désir sexuel est un rêve, un élan vers une envie. Comment comprendre les décalages dans un couple, lorsqu’une des deux personnes se sent moins désirée alors que l’autre a pourtant l’impression d’avoir des envies? Éléments de réponse.
PULS_faire_durer_couple

Pas de recette simple pour faire durer son couple

C’est un fait, le nombre de divorces n’a jamais été aussi élevé que ces dernières années. Face aux aléas de la vie, à l’arrivée des enfants ou aux changements de mœurs, faire durer son couple n’est pas une mince affaire. Quelques conseils pour tenter d’y parvenir.

Ils ont décidé de ne plus faire l’amour

Dans une société où le sexe est omniprésent, certaines personnes ont choisi l’abstinence. Témoignages et explications.
Videos sur le meme sujet

Violence conjugale: dans la tête du cogneur

Que se passe-t-il dans la tête d'une personne qui bat son conjoint?

Maladies d’amour: les dépendances affectives

Le besoin d’être aimé est universel.

La biologie de la rupture

Bastien Confino se demande pourquoi, alors que l’amour entre deux personnes a pu être si intense, il n’est pas rare de voir petit à petit une certaine distance s’installer et les sentiments s’essouffler