Violence conjugale: dans la tête du cogneur

Dernière mise à jour 05/06/13 | Vidéo
Que se passe-t-il dans la tête d'une personne qui bat son conjoint?

Quels sont les mécanismes de la violence conjugale? Peut-on se soigner? Comment? Alors qu'en Suisse, la violence conjugale tue deux personnes chaque mois, 36,9 est allé à la rencontre des auteurs, ceux qui, un jour, font basculer leur couple dans les insultes, les coups voire des faits encore plus graves. 2 hommes, un couple et une jeune femme ont accepté de parler de leur violence, la violence la plus cachée qui soit, celle qui se déroule à l'abri des regards, dans le secret du foyer familial.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Troubles sexuels

L'impact de la pornographie sur les performances sexuelles

Selon une étude récente, plus les hommes consomment de la pornographie, plus leur performance sexuelle et la satisfaction de leur partenaire diminue alors...
Lire la suite
Cancer et sexualité

Cancer et vie sexuelle: la méditation à lʹaide?

Bien souvent, le cancer péjore la santé sexuelle.
Lire la suite
Santé sexuelle

La sodomie a-t-elle des impacts sur la santé?

Incontinence fécale, cancer, prolapsus ou constipation, Adrien Zerbini passe en revue les plus fréquentes inquiétudes liées à la sodomie, une pratique...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
communiquer_desirs_plaisir

Communiquer ses désirs pour plus de plaisir

Inscrite dans un contexte relationnel, la sexualité est un espace de rencontre et d’échanges. Si la scène de l’intime exige de se dévoiler, il n’est pas toujours facile de faire part de ses envies à son ou sa partenaire. Éclairage et conseils.

Ils ont décidé de ne plus faire l’amour

Dans une société où le sexe est omniprésent, certaines personnes ont choisi l’abstinence. Témoignages et explications.
Illustré_Covid_transformé_sexualité

Covid-19: comment ce virus a transformé notre sexualité

Souvenez-vous, il y a un an. Nous plongions avec une certaine naïveté dans le semi-confinement imposé. Les couples, heureux de pouvoir passer du temps ensemble, les célibataires, convaincus que la situation passagère n’entraverait pas d’éventuelles rencontres. Certains prédisaient même un «baby-boom» à venir. Le bilan est aujourd’hui tout autre. La pandémie de Covid-19 bouleverse non seulement notre vie sociale, professionnelle et familiale, mais aussi notre intimité sexuelle. Au point que nos habitudes pourraient s’en trouver définitivement transformées.