La biologie de la rupture

Dernière mise à jour 18/01/16 | Audio
Loading the player ...
Bastien Confino se demande pourquoi, alors que l’amour entre deux personnes a pu être si intense, il n’est pas rare de voir petit à petit une certaine distance s’installer et les sentiments s’essouffler

A côté des raisons psychologiques, comportementales et émotionnelles, sommes-nous biologiquement programmés pour la rupture ou au contraire pour une vie éternelle avec le ou la même partenaire?
Eléments de réponse avec Jean-Didier Vincent, neurobiologiste, membre de l’académie française des sciences et de médecine.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Troubles de l'érection

Dysfonction érectile: seul au monde

Un homme sur deux, entre 30 et 70 ans, souffre de dysfonction érectile. Les causes sont souvent d’ordre psychologique, mais depuis une quinzaine d’années...
Lire la suite
Santé sexuelle

L'éducation sexuelle en 3D

Stéphane Délétroz présente un kit en trois dimensions de lʹanatomie génitale féminine et masculine.
Lire la suite
Mécanismes du cerveau

Sexe, amour et neurosciences

A quoi ressemblent l'amour et le désir vus par les neurosciences et l'imagerie médicale?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Ils ont décidé de ne plus faire l’amour

Dans une société où le sexe est omniprésent, certaines personnes ont choisi l’abstinence. Témoignages et explications.
Illustré_Covid_transformé_sexualité

Covid-19: comment ce virus a transformé notre sexualité

Souvenez-vous, il y a un an. Nous plongions avec une certaine naïveté dans le semi-confinement imposé. Les couples, heureux de pouvoir passer du temps ensemble, les célibataires, convaincus que la situation passagère n’entraverait pas d’éventuelles rencontres. Certains prédisaient même un «baby-boom» à venir. Le bilan est aujourd’hui tout autre. La pandémie de Covid-19 bouleverse non seulement notre vie sociale, professionnelle et familiale, mais aussi notre intimité sexuelle. Au point que nos habitudes pourraient s’en trouver définitivement transformées.
LMD_couples_médiation

Couples: les neurones aiment la médiation

Comment la médiation agit-elle sur le cerveau des couples en conflit? Pour la première fois, des chercheurs en sciences affectives de l’Université de Genève (UNIGE) ont testé ses pouvoirs, avec des résultats étonnants.