Zoom sur la peau

Dernière mise à jour 26/06/18 | Article
puls_organe_peau
C’est l’organe le plus grand du corps et l’un des plus résistants. La peau joue à la fois un rôle de protection de l’organisme, de régulation de la température corporelle, de communication avec le monde extérieur et de perception sensorielle. La peau assure ses multiples fonctions grâce aux trois tissus qui la composent, l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

L’épiderme

Première couche de la peau, cette structure est majoritairement composée d’un type de cellules appelées kératinocytes. Celles-ci empêchent l’eau de sortir de notre corps et le défendent contre des bactéries qui voudraient l’attaquer. Cette partie superficielle de la peau se renouvelle tous les mois. Les mélanocytes représentent quant à eux 5% de la composition totale de l’épiderme. Ces cellules nous protègent des rayons UV du soleil et donnent une couleur à notre peau, sauf en cas de mutation (albinisme). Leur accumulation forme les grains de beauté.

En chiffres

1,7 à 2

En mètres carrés, c’est la surface globale de la peau.

5

Le mélanome est le cinquième cancer le plus fréquent en Suisse avec 2’700 cas par année.

3 à 5

Le poids moyen en kilos de la peau dans son ensemble.

Le derme

Zone intermédiaire de la peau, le derme en constitue la partie solide. Sa taille varie de 1 millimètre au minimum sur le visage à 3 millimètres au maximum dans le dos. Constitué de fibres élastiques et de collagène, le derme protège des chocs et permet au corps de réguler sa température grâce à un important réseau de vaisseaux sanguins. Il joue aussi un rôle primordial dans le processus de cicatrisation.

L’hypoderme

Constitué essentiellement de tissus graisseux et de vaisseaux sanguins, l’hypoderme est la couche inférieure de la peau. C’est un réservoir d’énergie. Il sert d’isolant face aux variations de température et protège les organes internes des chocs violents.

Vitiligo

Le vitiligo se caractérise par une dépigmentation de la peau qui peut affecter n’importe quelle partie du corps, y compris la bouche, les cheveux et les yeux. Les mélanocytes, qui produisent les pigments de la peau, sont détruits.

Eczéma

Caractérisé par des démangeaisons (prurit), des rougeurs (érythème) et des éruptions cutanées, l’eczéma peut avoir des causes diverses, notamment génétiques, environnementales et allergiques. Il semble qu’une anomalie de certaines cellules de l’épiderme, les kératinocytes, joue un rôle important. Les démangeaisons sont provoquées par une hyperréaction des défenses immunitaires

Psoriasis

Chez certaines personnes, les kératinocytes (voir Epiderme) se multiplient de façon accélérée et créent des taches sur la surface de la peau: c’est le psoriasis. Très complexe, la maladie est chronique et récurrente.

Cancers

Les cancers de la peau sont essentiellement de deux types. Les premiers, appelés carcinomes basocellulaires et spinocellulaires, liés à une exposition solaire trop importante, se caractérisent par des lésions surélevées avec une surface brillante ou irrégulière. Bien plus dangereux, le mélanome touche quant à lui les cellules qui produisent les pigments de la peau (mélanocytes).

Transpiration

La peau est l’organe clé de la régulation de la température corporelle grâce à la transpiration. En cas de température trop élevée, en raison d’une forte chaleur extérieure ou d’un effort physique, la sueur s’accumule dans des glandes du derme appelées glandes sudoripares. Sous la pression, la sueur, composée à 99% d’eau, est relâchée à travers les pores de la peau, ce qui entraîne un refroidissement de celle-ci ainsi que du sang qui circule à sa surface par de petits vaisseaux sanguins. Contrairement à une idée reçue, la sueur n’a pas d’odeur: c’est de l’eau. Ses effluves n’apparaissent qu’au contact des nombreuses bactéries qui peuplent la surface de notre peau.

Peau sèche

Une fine couche graisseuse dite hydrolipidique recouvre la surface de la peau et la protège. Elle est produite par des glandes du derme, appelées glandes sébacées. Plusieurs facteurs externes comme le froid ou le vent peuvent en perturber le fonctionnement, ce qui conduit à un assèchement de la peau.

_____

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Piqûres d'insectes
Une guêpe

Combattre les allergies aux piqûres de guêpes et d’abeilles

Les piqûres de guêpes et d’abeilles restent potentiellement mortelles mais les traitements à notre disposition...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
rosacee_avancees

Traitement de la rosacée: quelles avancées?

Inflammatoire et chronique, la rosacée est une maladie de peau courante dont les multiples manifestations sont rassemblées en quatre sous-types. A chacun correspond un traitement distinct qui a pour objectif d’atténuer les symptômes et leur impact sur le patient.
Une dermite

Une maladie de peau plutôt gênante

Une affection cutanée qui se voit. Voilà ce qui caractérise la dermite séborrhéique. Elle provoque des poussées de plaques grasses et jaunâtres, principalement sur le cuir chevelu, le nez, les sourcils, les paupières, les oreilles ou le tronc.
Videos sur le meme sujet

L'IA gagne contre l'humain à la traque aux grains de beauté suspects

Un réseau neuronal convolutif a été entraîné par une équipe germano-franco-américaine.

La lumière bleue pour traiter en douceur certaines dermatites

Les vertus de la lumière pour traiter ou prévenir les dépressions saisonnières ou les troubles du sommeil sont connues.

Jeux de mains, jeux de Terriens: la maladie de Dupuytren

Mais la main, aussi formidable soit-elle, peut aussi tomber malade.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_acne

Acné

L’acné est une maladie du follicule sébacé formé par la glande sébacée et le poil. À la puberté, la glande sébacée sécrète du sébum en excès et trop épais, ce qui obstrue son orifice. C’est ce qui s’appelle la séborrhée. Cela provoque alors des comédons ouverts –les fameux points noirs– et des microkystes blancs, aussi appelés comédons fermés. Apparaissent également des pustules et des papules qui sont des petits boutons fermes et lisses.