Cosmétiques: si vous saviez tout ce qui traverse la peau

Dernière mise à jour 21/03/18 | Vidéo
Crèmes, gels douches, déodorants. Chaque jour, nous couvrons notre peau de mille et une substances chimiques et naturelles présentes dans les cosmétiques. Parmi elles, des perturbateurs endocriniens, soupçonnés d'être la cause de nombreuses maladies.

Or, la peau est semi-perméable, ce n'est pas une barrière absolue. Un avantage pour y faire transiter des médicaments, via les patchs. Un inconvénient, un risque, quand on s'applique certains produits cosmétiques? Crèmes, gels douches, déodorants… chaque jour, nous couvrons en effet notre peau de mille et une substances chimiques et naturelles présentes dans les cosmétiques. Parmi elles, des perturbateurs endocriniens soupçonnés d’être la cause de nombreuses maladies. Ces composants à risque qui remplissent nos salles de bain, pourquoi se trouvent-ils légalement dans nos produits usuels? Qui sont-ils? Comment réduire leur exposition? Que faut-il faire pour être… bien dans sa peau?

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Vertiges
Problèmes de peau

De moustique, de fièvre ou de la varicelle, découvrez le contenu des boutons

Macules, papules, vésicules, bulles, pustules, il existe de nombreux boutons différents qui peuvent se développer sur notre peau.
Lire la suite
Santé bucco-dentaire

La glossodynie ou la bouche qui brûle

Adrien Zerbini vous propose de découvrir une maladie très peu connue, mais pourtant loin d’être rare.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
puls_organe_peau

Zoom sur la peau

C’est l’organe le plus grand du corps et l’un des plus résistants. La peau joue à la fois un rôle de protection de l’organisme, de régulation de la température corporelle, de communication avec le monde extérieur et de perception sensorielle. La peau assure ses multiples fonctions grâce aux trois tissus qui la composent, l’épiderme, le derme et l’hypoderme.
rosacee_avancees

Traitement de la rosacée: quelles avancées?

Inflammatoire et chronique, la rosacée est une maladie de peau courante dont les multiples manifestations sont rassemblées en quatre sous-types. A chacun correspond un traitement distinct qui a pour objectif d’atténuer les symptômes et leur impact sur le patient.
Une dermite

Une maladie de peau plutôt gênante

Une affection cutanée qui se voit. Voilà ce qui caractérise la dermite séborrhéique. Elle provoque des poussées de plaques grasses et jaunâtres, principalement sur le cuir chevelu, le nez, les sourcils, les paupières, les oreilles ou le tronc.
Videos sur le meme sujet

L'IA gagne contre l'humain à la traque aux grains de beauté suspects

Un réseau neuronal convolutif a été entraîné par une équipe germano-franco-américaine.

La lumière bleue pour traiter en douceur certaines dermatites

Les vertus de la lumière pour traiter ou prévenir les dépressions saisonnières ou les troubles du sommeil sont connues.

Jeux de mains, jeux de Terriens: la maladie de Dupuytren

Mais la main, aussi formidable soit-elle, peut aussi tomber malade.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_acne

Acné

L’acné est une maladie du follicule sébacé formé par la glande sébacée et le poil. À la puberté, la glande sébacée sécrète du sébum en excès et trop épais, ce qui obstrue son orifice. C’est ce qui s’appelle la séborrhée. Cela provoque alors des comédons ouverts –les fameux points noirs– et des microkystes blancs, aussi appelés comédons fermés. Apparaissent également des pustules et des papules qui sont des petits boutons fermes et lisses.