Une app pour connaître son état de santé en temps réel

Dernière mise à jour 12/06/18 | Audio
Loading the player ...
Stéphane Délétroz présente une application de santé connectée en cours de développement.

Incorpus se définit comme une interface intelligence entre son état physiologique, ses différents modes de vie, son coach et son médecin. Cette appli repose sur un système de mesure encore très peu utilisé pour le grand public: la variabilité de la fréquence cardiaque et un algorithme maison.

Les détails avec le médecin Pascal Zellner, président de l’Ifremont, l’Institut de formation et de recherche en médecine de montagne et fondateur de Be.care.

Le site d'Incorpus

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Directives anticipées

Un jeu pour aider à remplir ses directives anticipées

Moins d’une personne sur dix remplirait des directives anticipées pour spécifier le type de soins qu'elle aimerait recevoir, ou non, au cas où elle ne...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_incertitude_decision_medicale

«Il restera toujours une part d’incertitude dans une décision médicale»

La médecine personnalisée est pleine de promesses. Elle annonce notamment qu’elle pourra, grâce à l’analyse des données des individus, prédire leur réaction aux traitements avec une précision inégalée. Mais la réalité résiste à cette simplicité. Derrière une majorité de décisions médicales subsiste une grande part d’incertitude. Comment aborder ce défi posé à la toute-puissance des données? En apprenant à mieux partager la décision entre médecins et patients, répond le docteur Thomas Agoritsas, médecin adjoint agrégé au Service de médecine interne générale des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Interview.
PULS_pharmacogenomique

La pharmacogénomique au secours des douleurs chroniques

En partie à cause de différences génétiques qui influencent la réponse individuelle à une substance, chaque patient répond différemment à l’administration d’un médicament.
PULS_big_data_meilleur

Big data: pour le meilleur et pour le pire

Les données, désormais produites en masse, sont à l’origine de l’essor de la médecine personnalisée.
Videos sur le meme sujet

Santé personnalisée, une santé sur mesure

C’est l’histoire d’une médecine sur mesure, de précision, qui propose une analyse moléculaire pour chaque patient, pour chaque maladie, et un traitement individuel.

Le quantified self 2.0 ou la prévention personnalisée

90 étudiants lausannois portent depuis bientôt quatre mois une montre qui mesure leur activité physique.