Big data: que doit-on savoir? Faut-il en avoir peur?

Dernière mise à jour 09/10/18 | Vidéo
De plus en plus de données sont accumulées dans les instituts de recherche et les hôpitaux, avec la promesse de pouvoir les exploiter pour améliorer des soins de santé et la compréhension des maladies.

Quelle infrastructure est nécessaire pour stocker et traiter de telles données? Comment pouvons-nous analyser ces données? Que pouvons-nous apprendre de ce déluge d'informations? Les données peuvent-elles être mal utilisées?

A LIRE AUSSI

Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Directives anticipées

Un jeu pour aider à remplir ses directives anticipées

Moins d’une personne sur dix remplirait des directives anticipées pour spécifier le type de soins qu'elle aimerait recevoir, ou non, au cas où elle ne...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Cohorte «All Of Us»: un million d’Américains appelés à participer

La santé personnalisée à la rencontre des citoyens

Il sillonne la Suisse romande pour informer la population des enjeux de la médecine personnalisée. Le bus «À notre santé!» fait une halte au Salon valaisan de la santé. Informations, partage et expériences seront au rendez-vous.
Big data: pour le meilleur et pour le pire

Big data: pour le meilleur et pour le pire

Les données, désormais produites en masse, sont à l’origine de l’essor de la médecine personnalisée.
PULS_ron_appel

Ron Appel: «La bioinformatique est incontournable en médecine»

A l’occasion des 20 ans du SIB Institut Suisse de Bioinformatique, Ron Appel, son directeur, se félicite que cette science apporte désormais des résultats concrets à la population.
Videos sur le meme sujet

La 3D pour tester en 5 jours les traitements personnalisés

Des chercheurs genevois et lausannois font faire à la recherche un nouveau pas en direction de la médecine personnalisée dans le traitement du cancer.

Santé personnalisée, une santé sur mesure

C’est l’histoire d’une médecine sur mesure, de précision, qui propose une analyse moléculaire pour chaque patient, pour chaque maladie, et un traitement individuel.

Le quantified self 2.0 ou la prévention personnalisée

90 étudiants lausannois portent depuis bientôt quatre mois une montre qui mesure leur activité physique.