Zoom sur l’asthme

Dernière mise à jour 10/10/18 | Article
infogs_zoom_asthme
L’asthme recouvre plusieurs formes de troubles respiratoires qui touchent les bronches, les tuyaux qui amènent l’oxygène dans les poumons. Dans tous les cas, les bronches se contractent et empêchent l’air de circuler normalement. Chronique, la maladie peut commencer à tout âge, altère la qualité de vie et peut même être mortelle dans certaines formes très sévères.

Symptômes

  • Souffle court
  • Toux
  • Sifflements respiratoires
  • Sentiment d’oppression au niveau du thorax

Diagnostic

Une spirométrie (test de la fonction pulmonaire) et une mesure du débit de pointe sont souvent nécessaires pour confirmer la présence de la maladie.

Le mécanisme

1. Inflammation

Des facteurs très divers, comme des allergies (aux pollens, aux poils d’animaux…), la pollution ou des virus, font grossir les tissus qui se trouvent sur la paroi des bronches.

2. Production de mucus

L’inflammation entraîne une production accrue de sécrétions (mucus) à l’intérieur des bronches.

3. Contraction des muscles

L’inflammation rend les muscles qui entourent les bronches plus sensibles. Ils se contractent plus facilement. On parle de bronchospasme.

4. Rétrécissement du conduit

L’inflammation et la contraction des muscles rétrécissent le canal qui transporte l’air vers les alvéoles, ce qui rend sa circulation plus difficile.

Le chiffre

5 à 7 %

Le pourcentage de la population suisse touchée par l’asthme

Le traitement

Le but est de contrôler les symptômes respiratoires afin que l’activité physique ne soit pas limitée, de prévenir les « crises d’asthme » qui se caractérisent par de fortes exacerbations des symptômes respiratoires, et d’éviter un déclin de la capacité des poumons à inspirer et expirer (fonction pulmonaire).

Hygiène de vie

Une bonne hygiène de vie (activité physique régulière, abstention de la consommation de tabac) permet de mieux supporter la maladie.

Thérapie de fond

Certaines personnes doivent prendre un traitement quotidien (« traitement de fond ») par inhalation, pour éviter de faire trop de crises ou pour éviter qu’elles soient trop fortes. Basé sur des antiinflammatoires associés à un bronchodilatateur, l’interruption de ce traitement lorsque les symptômes s’améliorent peut faire courir le risque de nouvelles crises et devrait toujours être discutée avec son médecin.

Kit de secours

Certains médicaments, notamment ceux qui dilatent les bronches rapidement (bronchodilatateur), sont à prendre en cas de difficultés respiratoires ponctuelles et sévères, lors de crises notamment, ou avant un effort.

Asthme sévère

Chez 5 % des asthmatiques, les symptômes restent très forts malgré les mesures prises et un traitement par inhalation à hautes doses. Pour eux, une prise en charge extrêmement spécialisée est nécessaire et de nouveaux médicaments personnalisés sont à disposition.

Facteurs déclenchants

Inflammatoires:

  • Infections (virus, bactéries)
  • Allergènes (pollen, poils d’animaux, acariens)
  • Activité professionnelle (exposition à des produits mal tolérés)

Irritatifs:

  • Exercice physique
  • Air froid
  • Variations de température
  • Fortes odeurs
  • Emotions et stress

Autres:

  • Tabac
  • Polluants
  • Reflux gastrique
  • Médicaments

__________

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Asthme
detresse_respiratoire

Détresse respiratoire: de quoi on parle?

Toute sensation de respiration difficile est qualifiée de détresse respiratoire. L’essoufflement, pouvant...
Lire la suite
Maladies infectieuses

Epidémie mondiale de Covid-19: point quotidien des données scientifiques

Planète Santé vous propose un résumé express des points importants abordés chaque jour par le virologue...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
asthme_allergique_jeunes

L’asthme allergique, un syndrome fréquent chez les jeunes

L’asthme concerne 3 à 5% de la population adulte et 8% des enfants et des adolescents. Deux tiers des enfants et jeunes adultes asthmatiques présentent une forte composante allergique, d’où l’importance d’identifier les allergènes qui peuvent provoquer les crises.
detresse_respiratoire

Détresse respiratoire: de quoi on parle?

Toute sensation de respiration difficile est qualifiée de détresse respiratoire. L’essoufflement, pouvant aller jusqu’à la détresse respiratoire, dont souffrent certaines personnes peut être un état très désagréable, voire anxiogène.
asthme_toux_pas_minimiser

Asthme: une toux à ne pas minimiser

Capricieux et éprouvant, l’asthme confronte à un défi majeur: comprendre ses symptômes pour pouvoir les dompter en toutes circonstances.
Videos sur le meme sujet

Des écoles de l’asthme fleurissent en Suisse Romande

Le 1er mai est la Journée mondiale de l’asthme.

L'asthme et les maladies respiratoires au travail

Dans le cadre de l'opération spéciale de la RTS sur le monde du travail, Huma Khamis s'intéresse toute la semaine à l'environnement de travail sous l'angle scientifique et médical.

Asthme et nanoparticules

Huma Khamis révèle les résultats d'une étude sur les enfants asthmatiques.
Maladies sur le meme sujet
Asthme

Asthme

L’asthme est une maladie respiratoire occasionnant une gêne au passage de l’air, surtout lors de l’expiration.

Symptômes sur le meme sujet
homme qui tousse

Toux grasse

J’ai une toux avec des expectorations (crachats)