J’ai une toux avec des expectorations (crachats)

Expectorations, Toux grasse
Dernière mise à jour 18/11/11 | Symptôme
homme qui tousse
Beaucoup de personnes toussent de manière chronique, en particulier les fumeurs et les personnes qui ont de l’asthme. Si la toux est différente de la toux habituelle (crachats plus abondants, jaunâtres ou verdâtres) cela peut signaler la présence d’une infection.

Beaucoup de personnes toussent de manière chronique, en particulier les fumeurs et les personnes qui ont de l’asthme.
 
Si la toux est accompagnée d’expectorations (crachats) purulentes (jaunâtres ou verdâtres) ou plus abondantes que d’habitude, cela peut indiquer une infection ou une surinfection. Dans ce cas, une consultation et un traitement sont généralement nécessaires, cela d’autant plus en présence de fièvre.

Comment ca marche?

  1. Sélectionnez un symptome
  2. Répondez aux questions
  3. Vous obtiendrez un conseil

Analyse du symptome

ATTENTION: si, à n'importe quel moment, les symptômes réapparaissent ou s'aggravent, répondez de nouveau à toutes les questions. Retour au début

Question: J’ai une toux avec des expectorations (crachats) et...

  1. 1
    • j’ai de la peine à parler car je suis essoufflé(e)
  2. 2
    • j’ai le souffle court
  3. 3
    • j’ai les lèvres bleues
  4. 4
    • je me sens faible et confus(e)
  5. 5
    • il y a du sang rouge en quantité dans les crachats (c’est plus qu’une simple trace de sang rouge)
  1. 6
    • j’ai plus de peine à respirer que d’habitude
  2. 7
    • mon cœur bat très vite (palpitations)
  3. 8
    • j’ai des douleurs dans la poitrine lorsque je tousse ou je respire (souvent sur le côté)
  4. 9
    • il y a des traces de sang dans les expectorations (crachats)
  5. 10
    • la fièvre dure depuis plus de 48 heures
  6. 11
    • j’ai une respiration sifflante
  1. 12
    • les expectorations sont jaunâtres ou verdâtres
  2. 13
    • j’ai une bronchite chronique (BPCO) et mes expectorations sont plus importantes ou plus vilaines que d’habitude
  1. Que puis-je faire de plus ?

Téléphonez sans attendre au 144

Le personnel du 144 vous posera quelques questions supplémentaires pour évaluer plus précisément la situation

En attendant l'arrivée de l'ambulance :

  • si vous êtes traité pour l’asthme ou pour une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), utilisez vos bronchodilatateurs (aérosol) conformément aux recommandations de votre médecin
  • ouvrez la porte, assurez-vous que les ambulanciers pourront arriver  jusqu’à vous sans problème

Contactez votre médecin ou la centrale de garde pour votre région, sans attendre la fin du week-end ou de la nuit
 

Le personnel de la centrale de garde vous posera quelques questions supplémentaires pour évaluer plus précisément la situation

 Selon les informations que vous lui fournirez, la personne contactée pourra convenir d’un rendez-vous ou vous orienter vers des soins appropriés

Centrales et médecins de garde

Contactez votre médecin habituel

Selon les informations que vous lui fournirez, celui-ci pourra soit vous fixer un rendez-vous, soit vous fournir quelques conseils supplémentaires

Vous pouvez vous traiter vous-même si :

  • vous respirez normalement, comme d’habitude
  • vous n’avez pas de douleurs dans la poitrine
  • les expectorations (crachats) sont claire
  • vous avez de la fièvre depuis moins de 48 heures et vous la supportez bien

Vous pouvez tenter les traitements suivants :

  • boire suffisamment (eau, thé), vous protéger du froid et vous reposer
  • si vous êtes traité pour un asthme ou une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), utiliser vos médicaments bronchodilatateurs habituels selon les conseils du médecin.
  • si nécessaire, faire baisser la fièvre avec du paracétamol (Dafalgan, Panadol), pour autant que vous ne présentiez pas d’allergie ni au médicament ni à l’un de ses composants, et que vous ne souffriez pas d’une maladie sévère du foie
  • éventuellement, prendre un sirop contre la toux, notamment si celle-ci vous empêche de dormir, mais n’oubliez pas que la toux est un mécanisme de défense ; elle est donc utile et ne doit pas forcément être totalement supprimée en présence d’expectorations

Pour prévenir la toux et les crachats, vous pouvez :

  • éviter de fumer ou de fréquenter les endroits enfumés
  • adopter une hygiène de vie équilibrée et dormir suffisamment
  • éviter les changements de température brusques ou les courants d’air si vous y êtes sensible
  • discuter de l’indication d’une vaccination contre la grippe ou les pneumocoques avec votre médecin

VOUS AVEZ REPONDU OUI A UNE OU PLUSIEURS DE CES QUESTIONS CONTINUER

VOUS AVEZ REPONDU NON A TOUTES CES QUESTIONS CONTINUER

RETOURNER AU GROUPE DE QUESTIONS PRÉCÉDENT Retourner

Références scientifiques
  • www.splf.org/s/
  • Lamy O., Zanetti G., Bille J., Aubert J.D., Berger J.P., Malinverni R., Potin M., Vidmer D., Favrat B., Cornuz J., Burnand B., Prise en charge ambulatoire et hospitalière de la pneumonie acquise à domicile. Résumé des recommandations pour la pratique clinique du département de médecine du CHUV. Médecine et Hygiène 62(2492), pp. 1573-1578, 2004.
  • Benhamou D, Goupil F. (Service de Pneumologie, CHU Rouen, France) Pneumonie acquise dans la communauté chez des adultes non immunosupprimés. Rev Mal Respir. 2007 Mar;24(3 Pt 1):381-6.
  • G. Huchon (Service de pneumologie et réanimation, université de Paris-Descartes, hôpital de l'Hôtel-Dieu, 1, place du Parvis-de-Notre-Dame, 75004 Paris, France). Critères du suivi évolutif des pneumonies aiguës communautaires et des exacerbations aiguës de bronchopneumopathie chronique obstructive. Médecine et maladies infectieuses 36 (2006) 636-649
  • Woodhead M, Blasi F, Ewig S, Huchon G, Ieven M, Ortqvist A, Schaberg T, Torres A, van der Heijden G, Verheij TJ; European Respiratory Society; European Society of Clinical Microbiology and Infectious Diseases. Guidelines for the management of adult lower respiratory tract infections. Eur Respir J. 2005 Dec;26(6):1138-80.

A LIRE AUSSI

accident sur un chantier

Coup à la tête

Les chocs ou les chutes sur la tête sont des accidents relativement fréquents, heureusement le plus souvent sans conséquence.
Lire la suite
tache de sang sur un mouchoir

Hématémèse

Un vomissement peut parfois contenir du sang. La situation est alors plus ou moins grave. Elle dépend de la quantité de sang vomi et des conséquences sur...
Lire la suite

Rougeur

La présence d’une ou de plusieurs taches ou plaques rouges sur la peau peut être le signe d’une très grande variété de maladies. Il peut s'agir soit d'une...
Lire la suite

Comment ça marche?

1: Sélectionnez un symptôme
2: Répondez aux questions
3: Vous obtiendrez un conseil
Attention: si, à n'importe quel moment, les symptômes réapparaissent ou s'aggravent, répondez de nouveau à toutes les questions.

Numéros d'urgence

Ambulance

144

 

Centre anti-poison

145

 

Service de secours-Ambulance

112

Service de secours-Ambulance
(SAMU)

15

Service de secours-Ambulance

911

Publicité