E-cigarettes & Co’

Dernière mise à jour 01/04/17 | Vrai/Faux
Puls_E-cigarette_co
Est-ce moins nocif de vapoter que de fumer? Les inhalateurs de tabac chauffé sont-ils vraiment «propres» ? L’avis du Dr Jean-Paul Humair, médecin adjoint agrégé au service de médecine de premier recours des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

La cigarette électronique avec nicotine est moins dangereuse pour la santé que le tabac.

Probablement vrai. On manque encore de données sur les effets à long terme pour pouvoir l’affirmer. Dans la cigarette de tabac, ce n’est pas la nicotine qui est dangereuse, mais certains composants naturels du tabac et surtout les produits issus de sa combustion, en particulier les goudrons et le monoxyde de carbone. Comme ces produits sont absents quand on vapote, on peut raisonnablement penser que si la cigarette électronique est nocive pour la santé, elle l’est beaucoup moins que le tabac.

L’e-cigarette aide à arrêter de fumer.

Probablement vrai. Deux études montrent une tendance favorable, mais n’apportent pas de preuve formelle, car on manque de recherches bien faites avec les cigarettes électroniques de dernière génération. Dans la pratique, on constate que de nombreux vapoteurs ont renoncé à la cigarette et la plupart des spécialistes de tabacologie ont des patients que la cigarette électronique a aidés à arrêter de fumer. Ces arguments suggèrent que la cigarette électronique pourrait être efficace pour arrêter ou diminuer sa consommation de tabac.

Les inhalateurs de tabac chauffé sont «propres» comme le dit le fabricant.

Faux. Ces nouveaux dispositifs permettent d’inhaler du tabac chauffé électriquement sans le brûler. S’il n’y a vraiment pas de combustion, on peut penser qu’ils sont moins nocifs que la cigarette. Toutefois, même à l’état naturel, le tabac est dangereux, car il contient des nitrosamines cancérigènes. On peut aussi être sceptique devant des produits dont les effets sur la santé sont inconnus et qui sont élaborés par une industrie qui a trompé le monde pendant des décennies. Pour l’instant, il faut donc considérer ces dispositifs avec passablement de précautions et de suspicion.

_______

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Cigarette électronique
vapotage_nocif_pas

Le vapotage: nocif ou pas?

Inventée en Chine au début des années 2000 puis peu à peu distribuée sur le marché mondial, la cigarette...
Lire la suite
Tabac
Arrêt du tabac et prise de poids: qui est concerné et qui ne l’est pas?

Arrêt du tabac et prise de poids: qui est concerné et qui ne l’est pas?

La prise de poids associée à l’arrêt du tabac représente un obstacle chez les fumeurs qui envisagent...
Lire la suite
Addiction au travail
Qu’est-ce que la dopamine?

Qu’est-ce que la dopamine?

C’est le New York Times qui l’écrit: notre cerveau «regorge de substances chimiques», et l’une de ces...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
cigarettes_aujourdhui_demain

Cigarettes aujourd’hui… et demain?

Une personne par heure. C’est le rythme auquel la cigarette tue en Suisse. Depuis une dizaine d’années, des alternatives de consommation de nicotine existent. Des méthodes aux effets encore peu connus, qui se développent dans un cadre légal en construction.
juul_craindre_ecigarette

JUUL: faut-il craindre la nouvelle e-cigarette?

Devenues de véritables objets high-tech, les cigarettes électroniques connaissent un engouement grandissant, en particulier chez les jeunes. Un succès alimenté par des campagnes marketing bien huilées, jouant parfois avec le flou juridique qui encadre leur vente. Qu’en est-il de notre santé?
vapotage_nocif_pas

Le vapotage: nocif ou pas?

Inventée en Chine au début des années 2000 puis peu à peu distribuée sur le marché mondial, la cigarette électronique constitue une alternative à la cigarette classique. Plusieurs millions d’utilisateurs l’ont adoptée pour se sevrer du tabac. Mais est-elle inoffensive? Et aide-t-elle vraiment à cesser de fumer?
Videos sur le meme sujet

Cigarettes électroniques : il est urgent d'attendre

La cigarette électronique fait un véritable tabac en Europe avec plus de 7 millions d’utilisateurs et un marché évalué à 500 millions d’euros.

Des e-joints à usage thérapeutique

Le cannabis est de plus en plus utilisé pour soulager ou soigner, mais les moyens de l’administrer ne sont pas idéaux.

Vapoter: un moindre mal

La cigarette électronique prend de l’ampleur. Environ 100 000 personnes en Suisse auraient troqué la fumée de tabac pour la vapeur de l’e-cigarette.