Cigarettes électroniques : il est urgent d'attendre

Dernière mise à jour 16/10/13 | Vidéo
La cigarette électronique fait un véritable tabac en Europe avec plus de 7 millions d’utilisateurs et un marché évalué à 500 millions d’euros.

Vapoter vaut-il mieux que fumer ? Les premières études scientifiques sont rassurantes, mais on ne peut pas exclure des effets toxiques à long terme.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Drogues

Poly-consommation: drogues multiples, risques multiples

La consommation de plusieurs substances en parallèle, alcool, cigarette, joints, etc., n'est pas sans conséquences. Ou se trouve la limite légale, et surtout...
Lire la suite
Hyperconnectivité

Cyber-addictions: trop d'écrans nuisent à la santé

Certaines personnes passent trop de temps devant leurs écrans d'ordinateur, de télévision ou console de jeu. Lorsqu'elles ne contrôlent plus leur consommation,...
Lire la suite
Drogues

Drogues festives: défonce et dérives

Cocaïne, ecstasy, MDMA, les drogues dites "récréatives" qui circulent dans les soirées sont banalisées par les consommateurs et diabolisées par les parents...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Puls_E-cigarette_co

E-cigarettes & Co’

Est-ce moins nocif de vapoter que de fumer? Les inhalateurs de tabac chauffé sont-ils vraiment «propres» ? L’avis du Dr Jean-Paul Humair, médecin adjoint agrégé au service de médecine de premier recours des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
Tabac: arrêter de fumer pour mieux dormir

Tabac: arrêter de fumer pour mieux dormir

S’il fallait une nouvelle raison d’arrêter de fumer, la voici. La fumée du tabac interfère avec l’expression de certains gènes au sein des tissus pulmonaires et cérébraux. Voici quelles en sont les conséquences.

Comment l’addiction modifie le cerveau

Neuroscientifique à l’Université de Genève, Christian Lüscher a élucidé les mécanismes cérébraux qui conduisent à l’addiction et a trouvé le moyen de les neutraliser chez les souris. Le chercheur a reçu le prix Théodore Ott 2017 pour ses travaux qui pourraient avoir d’importantes implications cliniques.
Videos sur le meme sujet

Comment la Suisse abandonne ses enfants à l'industrie du tabac

Grâce à la prévention, le nombre de fumeurs diminue en Suisse, sauf chez les jeunes.

Journée sans tabac: l'IQOS sous la critique

L’IQOS, un produit fabriqué par Philip Morris permettant de fumer du tabac de manière moins nocive, ne tiendrait pas ses promesses.

Gros plan sur la BPCO

Le bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie des poumons qui donne lieu à une journée de sensibilisation à Lausanne.
Maladies sur le meme sujet
Radio des poumons

Cancer du poumon

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 4100 nouveaux cas de cancer du poumon (carcinome bronchique), ce qui représente 10 % de toutes les maladies cancéreuses. Le cancer du poumon touche plus souvent les hommes (62 %) que les femmes (38 %). C’est le deuxième cancer le plus fréquent chez l’homme, et le troisième chez la femme. C’est aussi le plus meurtrier, avec 3100 décès par an.