MAM et oedèmes: les maladies de haute altitude

Dernière mise à jour 17/11/11 | Vidéo
Rien de tel pour la santé qu'une balade en montagne. Mais attention lors de la montée en altitude. Le mal aigü des montagnes peut vous tomber dessus, surtout chez les alpinistes.

Des scientifiques suisses étudient de près le mal aigü des montagnes, les oedèmes pulmonaires et les oedèmes cérébraux. Grace à des études conduites en hautes altitude, les médecins commencent tout juste à en comprendre les mécanismes de ces maladies et ils nous proposent de nouvelles des solutions.

 Avec le Pr Urs Scherrer, médecin au CHUV. 

A LIRE AUSSI

Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Traumatisme crânien

Traumatisme cranio-cérébral: des chocs pour les neurones

Lorsque la tête reçoit un choc, le cerveau peut subir un traumatisme. C’est typiquement la commotion cérébrale, fréquente dans les sports d’hiver comme...
Lire la suite
Natation et baignade

Air des piscines : danger ?

Le chlore montré du doigt.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
expedition_altitude_prepare

Une expédition en altitude, ça se prépare

Une expédition en montagne à haute altitude met le corps à rude épreuve. Le manque d’oxygène dû à la baisse de la pression atmosphérique, associé au froid et à l’activité physique, peuvent entraîner des malaises potentiellement graves, voire fatals. Veillez donc à bien vous préparer.
glisse_sans_accrocs

Pour une glisse sans accrocs

Sur les pistes, gare aux genoux des skieurs et aux poignets des snowboardeurs. Quant au casque, portez-le!
Pas besoin de gravir l’Himalaya pour souffrir du mal des montagnes

Pas besoin de gravir l’Himalaya pour souffrir du mal des montagnes

Ce trouble n’est pas réservé aux alpinistes de l’extrême. Il suffit souvent de monter au-delà de 2500 à 3000 mètres pour en ressentir les effets.
Videos sur le meme sujet

Everest : les secours au camp de base

Les adeptes des trekkings dans l'Himalaya ou la Cordillère des Andes sont de plus en plus nombreux. Pourtant, cette nouvelle forme de tourisme peut être dangereuse.

Avalanches: randonneurs et freeriders, soyez curieux!

De nombreux sportifs, amateurs de neige poudreuse ou de grands espaces se retrouvent chaque année pris au piège mortel d'une avalanche. Pour mieux comprendre le phénomène des avalanches, le point avec l'Antidote.

Sports de neige: des accidents à la pelle

Quel plaisir de dévaler une belle pente de neige! Mais gare à la chute! Un accident est vite arrivé, et les conséquences peuvent parfois s'avérer graves. L'antidote fait le point.
Maladies sur le meme sujet
Le mal des montagnes

Maladies d'altitude

Environ une personne sur deux qui monte rapidement (en 24 heures) à une altitude de 4500 mètres souffrira d’un mal de montagne et une sur dix d’un œdème pulmonaire.