A bord d'un hélicoptère d'Air-Glaciers

Dernière mise à jour 18/01/18 | Audio
Loading the player ...
Matthieu De Riedmatten, président du GRIMM, médecin, spécialiste FMH en anesthésiologie et en médecine intensive, dévoile les particularités de la médecine de montagne.

En compagnie de Pierre Metrailler, médecin, spécialiste FMH en médecine interne générale, médecin urgentiste à Air-Glaciers et au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et guide de montagne, Bastien Confino vous emmène à bord d'un hélicoptère d'Air-Glaciers pour vivre une intervention de l'intérieur.

Air-GlaciersLe GRIMM 2018

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne...
Lire la suite
Bouger pour sa santé

Je marche pour aller au travail, est-ce aussi efficace que le sport?

Facile d’accès, la marche est un exercice simple qui est largement encouragé par les médecins. Mais est-elle suffisante pour remplacer une activité physique...
Lire la suite
Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
GEN20_Altitude_bonne_mauvaise_santé

L’altitude: bonne ou mauvaise pour la santé?

Vivre ou séjourner à moyenne altitude s’avère bénéfique, tout particulièrement en cas d’obésité ou d’hypertension, ainsi que pour les personnes âgées. Mais des études suggèrent également un lien entre vie en altitude et propension aux troubles anxiodépressifs.
vivre_montagne_moral

Vivre en montagne n’est peut-être pas bon pour le moral

L’air de la montagne n’est peut-être pas si ressourçant qu’on le croit. En effet, des travaux récents suggèrent un lien entre vie en altitude et propension aux troubles anxiodépressifs.
Videos sur le meme sujet

La montagne qui rend malade

Chaque année, des milliers de gens se rendent en altitude de par le monde. Que ce soient des alpinistes de haut niveau ou de simples touristes, ils sont nombreux à voir leur expédition ou voyage compromis par le mal aigu des montagnes qui, dans le pire des cas, peut tuer en quelques heures.
Maladies sur le meme sujet
Le mal des montagnes

Maladies d'altitude

Environ une personne sur deux qui monte rapidement (en 24 heures) à une altitude de 4500 mètres souffrira d’un mal de montagne et une sur dix d’un œdème pulmonaire.