Somnifères? Pas forcément nécessaires!

Dernière mise à jour 22/08/13 | Article
Somnifères? Pas forcément nécessaires!
Au fil du temps, de nombreuses personnes remarquent que leur sommeil se modifie, en qualité ou en quantité, et cela peut représenter une souffrance.

De nombreuses influences s'exercent sur le sommeil avec l'âge: changement des rythmes de vie et d'activité, réduction physiologique des besoins en sommeil, problèmes de santé physique ou psychique interférant avec l'endormissement ou le maintien du sommeil, médicaments, etc.

Il n'y a pas de réponse toute faite pour la personne âgée qui se plaint de mal dormir. C'est un problème qui doit être évalué de manière globale et traité de manière individualisée. En particulier, l'utilisation éventuelle de somnifères doit être mûrement réfléchie et prévue sur la durée la plus courte possible. En effet, ces médicaments peuvent rapidement induire une dépendance. Même lorsqu'ils sont pris depuis de nombreuses années, ils peuvent être, peu à peu, moins bien tolérés et favoriser alors des chutes et des pertes de mémoire.

Vous avez du mal à dormir?

Le sommeil évolue tout au long de la vie. Avec l’âge, il peut devenir plus entrecoupé, moins profond, plus court. Mais vous pouvez l’améliorer par des moyens simples, sans médicament.

Quelques conseils de votre médecin et de votre pharmacien pour améliorer votre sommeil

  • Soyez active et actif durant la journée mais évitez une activité physique intensive dans les heures qui précèdent le coucher;
  • exposez-vous à la lumière naturelle durant la journée, au soleil si la météo le permet;
  • évitez les boissons contenant des excitants (café, thé, alcool) ainsi que le tabac dès le début de l’après-midi;
  • limitez la consommation de boisson après 18 heures (sauf en cas de canicule), cela peut suffire à éviter de se réveiller pour aller uriner la nuit;
  • mangez léger le soir, la digestion d’un repas copieux peut interférer avec le sommeil;
  • améliorez l’environnement de votre chambre à coucher: moins de lumière, bonne aération, température pas trop élevée;
  • observez des horaires réguliers pour vous coucher et vous lever, mais n’allez au lit que lorsque vous avez sommeil;
  • essayez de mettre en place un rituel du sommeil: une activité relaxante, lecture au fauteuil ou musique, à vous de trouver ce qui vous plaît et vous calme.

En cas de réveil durant la nuit

  • Respirez lentement, profondément et régulièrement, sortez de votre lit si vous n’avez pas réussi à vous rendormir après trente minutes;
  • sortez de la chambre, buvez une boisson chaude, pratiquez une activité reposante;
  • retournez au lit lorsque l’envie de dormir est revenue, pas avant;
  • le lendemain, levez-vous à votre heure habituelle, même si la nuit a été mauvaise. Ne faites pas de sieste durant la journée, vous dormirez d’autant mieux le soir.

Vous prenez des somnifères?

Attention, ce ne sont pas des médicaments anodins! Ils ont souvent des effets indésirables (troubles de la mémoire, chutes, dépendance, etc.). Ils induisent un sommeil moins réparateur que le sommeil naturel. Leur efficacité diminue avec le temps.

Arrêter les somnifères et retrouver un sommeil de qualité, c’est possible!  

 

Pour en savoir plus

A LIRE AUSSI

Somnambulisme
Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Dormir debout, c’est possible pour les somnambules. Zoom sur un trouble pas si rare, et même fréquent...
Lire la suite
Apnée du sommeil
test_detecte_apnee

Un test très simple détecte l’apnée du sommeil

Il existe désormais un test rapide et très fiable pour détecter les personnes qui risquent de souffrir...
Lire la suite
Apnée du sommeil
Aspirateur

Les secrets révélés de l'apnée du sommeil

Des millions de personnes s’étouffent chaque nuit. La coupable? L’évolution.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
soigner_jambes_sans_repos

Mieux soigner le syndrome des jambes sans repos

Beaucoup plus fréquent qu’on ne le croit, ce syndrome handicapant reste une affection sous-estimée, mal diagnostiquée et insuffisamment prise en charge. Que faut-il savoir à son sujet?
limiter_insomnie_age

Comment limiter l’insomnie quand on prend de l’âge?

L’insomnie est un mal fréquent chez les personnes âgées. Avant de songer aux somnifères, on peut déjà modifier certains paramètres pas forcément médicaux.
passer_heure_ete

Passer sans difficulté à l’heure d’été

Au printemps, le changement d’heure amène avec lui fatigue et somnolence passagères. Certains y sont plus particulièrement sensibles. Et si c’était l’occasion de reprendre de bonnes habitudes de sommeil?
Videos sur le meme sujet

Se coucher tard est mauvais pour la santé

Les couches tôt ont une meilleure espérance de vie que les couches tard.

La somniloquie ou ce que l'on dit en dormant

Lucia Sillig vous parle de somniloquie, le fait de parler en dormant.

La privation de sommeil pour soigner la dépression

Lucia Sillig évoque une méthode assez contre-intuitive pour lutter contre la dépression: la privation de sommeil.
Maladies sur le meme sujet
Insomnie

Insomnies

Les troubles du sommeil constituent un véritable problème de santé publique, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques.