Zoom sur la voix

Dernière mise à jour 10/07/18 | Article
infogs_zoom_voix
Parler, crier et chanter : la voix permet à l’homme de communiquer de manière très précise. Si l’ensemble des sons produits est propre à chacun, notamment en raison de l’anatomie de nos cavités buccales et nasales, la machinerie est, elle, la même pour tous. Comme pour un instrument de musique, elle dispose de trois composants : une soufflerie, un vibrateur et un résonateur.

Les mécanismes du son

1.  La soufflerie (poumons – trachée)

Pour qu’un son soit produit, il faut que de l’air soit expiré. Le relâchement du diaphragme et la contraction des muscles expirateurs expulsent l’air emmagasiné dans nos poumons vers la trachée. La force de l’expiration fait varier la pression sur le vibrateur et module l’intensité de la voix (mesurée en décibels).

2. Le vibrateur (larynx)

Pour produire un son, il faut créer une onde sonore au moyen d’un vibrateur. En musique par exemple, la tension d’une corde de guitare joue ce rôle. Chez l’homme, le larynx, qui contient les cordes vocales, assure cette fonction de phonation (production de sons).

3. Le résonateur (pharynx – bouche – nez)

L’anatomie du conduit vocal, composé essentiellement du pharynx, de la bouche, de la langue et des fosses nasales, donne à la voix son timbre, sa couleur et ses harmoniques uniques (voix métallique, nasillarde, sensuelle ou encore chaude).

Les cordes vocales

Au nombre de deux, ces organes sont formés de replis à la fois fermes et souples qui s’ouvrent et se ferment plus ou moins largement et rapidement sous l’effet de la pression exercée par l’air qui remonte par la trachée lors de l’expiration. Ce cycle d’ouverture et de fermeture par seconde des cordes vocales donne la fréquence (aussi appelée hauteur ou tonalité) de la voix. Elle est mesurée en hertz. On peut moduler cette fréquence en contractant ou en tendant plus ou moins les cordes vocales.

Les secrets de la voix

Les chiffres

50 à 60

En décibels, l’intensité moyenne d’une conversation.

100-150

En hertz, la fréquence moyenne d’une voix d’homme.

200-300

En hertz, la fréquence moyenne d’une voix de femme.

Homme / Femme

Pourquoi la voix des femmes diffère de celle des hommes ?

La taille des cordes vocales est différente. Elles mesurent entre 17 et 25 mm chez les hommes et entre 12,5 et 17 mm chez les femmes.

Les résonateurs sont aussi plus grands chez les hommes, ce qui modifie le timbre de la voix, indépendamment des cordes vocales.

La puberté

La voix change avec l’âge :

Pendant l’enfance, les cordes vocales sont petites et ont une petite masse. Le son de la voix est, pour ces raisons anatomiques, aigu.

A la puberté, entre 10 et 15 ans, les cordes vocales se développent sous l’effet de la testostérone. Comme cette hormone est présente en plus grande quantité chez les garçons, elles grandissent plus chez eux.

Les maladies

Les dysphonies (atteintes de la voix) peuvent être :

Fonctionnelles : une mauvaise coordination des mouvements gêne la production des sons. La force exercée sur les cordes vocales perturbe la manière de parler. Une rééducation (logopédie) basée sur des exercices spécifiques est nécessaire pour réapprendre à bien parler.

Organiques : des polypes ou des nodules se développent sur les cordes vocales. Le traitement prévoit une intervention chirurgicale suivie d’une rééducation dans le premier cas et des séances de logopédie dans le second.

__________

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Bronzage et coup de soleil
Crèmes solaires

A quoi correspondent les indices des crèmes solaires?

A chaque crème solaire son indice: ce sont les fameux 15, 30, 50 que l'on peut lire sur les emballages....
Lire la suite
Piqûres d'insectes
Allo_Dr_pique_guepe

Allô Docteur, mon enfant a été piqué par une guêpe

Que faire si votre enfant a été piqué par une guêpe, un frelon ou une abeille? Les réponses des Prs Annick...
Lire la suite
Piqûres d'insectes
Prévenir les piqûres d’insectes

Prévenir les piqûres d’insectes

Gênantes, les piqûres d’insectes peuvent même menacer gravement notre santé. Conseils et précautions.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS45_syndrome_gilbert

Le syndrome de Gilbert, méconnu mais répandu

Vous êtes souvent fatigué, ressentez parfois des douleurs au niveau du foie ou présentez un teint légèrement jaune? Vous êtes peut-être atteint du syndrome de Gilbert, une affection hépatique peu connue mais qui concernerait 6% de la population.
PS45_micah_murray_sens

«Nos sens conditionnent la trajectoire de nos vies»

Fruit d’une synergie entre la HES-SO Valais-Wallis, l’Université de Lausanne (UNIL) et le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), le Centre d’innovation et de recherche The Sense a vu le jour en janvier dernier. Son directeur scientifique et académique, Micah Murray, par ailleurs neuroscientifique et professeur au CHUV et à l’UNIL, nous en livre les secrets et les ambitions.
PULS_infographie_gout

Zoom sur le goût

Vanille, menthe ou fraise? Si nos yeux sont en première ligne pour identifier l’aliment, le goût perçu est en réalité l’affaire du nez, de la langue et du nerf trijumeau. Mais attention, le terme «goût» est trompeur. Si la médecine y entend les goûts de base (sucré, salé, etc.), nos sens perçoivent en fait une infinité de saveurs.
Videos sur le meme sujet

Méconnue et douloureuse : la maladie des jambes poteaux

Le lipoedème, ou maladie des grosses jambes, est une pathologie méconnue qui cause de graves souffrances physiques et psychologiques.

Ces étonnants os

Anne Baecher s'intéresse au squelette et plus particulièrement aux os.

Le corps entier se reprogramme sous lʹinfluence de la température

Une équipe de lʹUniversité de Genève (UNIGE) vient de publier une étude sur les effets des changements de température sur le corps humain.