La lumière bleue pour traiter en douceur certaines dermatites

Dernière mise à jour 15/05/18 | Audio
Loading the player ...
Les vertus de la lumière pour traiter ou prévenir les dépressions saisonnières ou les troubles du sommeil sont connues.

(Texte: Aude Raimondi)

Il suffit parfois d’un simple contact avec un allergène et hop! Votre peau rougit, vous démange et se couvre de petites croûtes. L’eczéma est une réaction inflammatoire de la peau fréquente, en particulier chez les enfants. La plupart du temps, un traitement à base de cortisone est très efficace. Celle-ci ne peut cependant pas être appliquée à long terme, car elle provoque beaucoup d’effets secondaires.

Heureusement, les ondes lumineuses sont une réelle alternative. Ceux qui souffrent d’eczéma l’auront sans doute constaté: en été, il a tendance à s’estomper au contact du soleil. Depuis les années 70, les UV sont d’ailleurs utilisés pour traiter beaucoup de maladies inflammatoires. Mais des séances répétées augmentent le risque de développer un cancer de la peau. Des chercheurs des Hôpitaux Universitaires de Genève se sont donc intéressés à la lumière bleue. Comme les UV, elle fait partie du spectre de la lumière du soleil. Son grand avantage: elle est beaucoup moins agressive pour la peau et peut donc être appliquée sur tout le corps sans risquer de provoquer des coups de soleil ou un bronzage excessif. En revanche, puisque c’est un traitement plus doux, il nécessite plus de temps d’irradiation (environ 15 minutes par séance). Une durée qui reste acceptable, d’autant que quelques séances pendant un mois seraient suffisantes pour obtenir de bons résultats sur des zones précises. Les chercheurs espèrent maintenant montrer l’efficacité de la lumière bleue sur le corps en entier.

_______

Notre précédente chronique: Les effets positifs de la lumière bleue

Notre précédente chronique: De la lumière contre la somnolence au volant

Laser (dermatologie et vénéréologie du CHUV)

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Mécanismes du corps

La température du corps baisse depuis le XIXe siècle

Une étude scientifique menée par des chercheurs de l'Université de Stanford (Etats-Unis) a révélé que la température moyenne du corps a baissé dʹun demi-degré...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
dermatologie_solutions_maux_peau

Dermatologie: quelles solutions aux maux de la peau

On ne se souvient plus très bien quand ils sont apparus mais parfois, boutons, papules, rougeurs ou taches pigmentaires peuvent subitement sembler plus présents, voire plus pesants sur le moral. Une fois le bronzage estival disparu, les petits soucis de peau sont plus flagrants et l’automne peut être le bon moment pour consulter un dermatologue afin de faire le point et éventuellement entamer un traitement. Des traitements topiques aux séances de lumière pulsée ou de laser, l’arsenal des dermatologues est aujourd’hui bien étoffé et permet de proposer une prise en charge adaptée aux spécificités de chaque peau.
peau_enfant_benignes

Maladies de peau chez l’enfant: fréquentes et souvent bénignes

On parle souvent d’une «peau de bébé» en référence à une peau douce et parfaitement lisse. Pourtant, les problèmes de peau sont très fréquents chez les enfants et ce, à tout âge.
allergie_soleil

Comprendre l’allergie au soleil

En constante augmentation, les allergies au soleil apparaissent principalement au niveau du décolleté et des bras sous forme de minuscules papules rouges.
Videos sur le meme sujet

Quand les lasers vous font la peau

Huma Khamis sʹintéresse aux applications des lasers en dermatologie.

Cosmétiques: si vous saviez tout ce qui traverse la peau

Chaque jour, notre peau absorbe toute une série de substances. Des mesures de précaution peuvent être prises pour minimiser les impacts sur notre santé.

Gros plan sur le traitement du vitiligo

Huma Khamis s'intéresse au vitiligo et à son traitement.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_acne

Acné

L’acné est une maladie du follicule sébacé formé par la glande sébacée et le poil. À la puberté, la glande sébacée sécrète du sébum en excès et trop épais, ce qui obstrue son orifice. C’est ce qui s’appelle la séborrhée. Cela provoque alors des comédons ouverts –les fameux points noirs– et des microkystes blancs, aussi appelés comédons fermés. Apparaissent également des pustules et des papules qui sont des petits boutons fermes et lisses.