Ça gratte… et si j’avais la gale?

Dernière mise à jour 03/07/12 | Article
Duvets enroulés
La gale est souvent vue comme une maladie «sale», causée par un manque d’hygiène. Comment décrire cette maladie de la peau ? Mise au point sur la manière dont elle se transmet, les symptômes qu’elle provoque et le traitement adéquat.

Où, quand, comment?

La gale est une maladie de la peau transmise par un parasite, le Sarcoptes scabiei. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la gale toucherait 300 millions de personnes chaque année dans le monde, autant les hommes que les femmes, de tout âge, de tout milieu social et sur tous les continents. Dans les pays industrialisés, elle se propage surtout dans les milieux de promiscuité comme les collectivités, les établissements de soins, les maisons de retraites, les collectivités d’enfants et les milieux sociaux précaires. La maladie survient d’avantage durant les saisons froides car les gens se rapprochent les uns des autres. Genève a vécu une augmentation des cas de gale depuis l’automne 2011.

Gare à vos draps!

La gale se transmet lors de contacts étroits et prolongés avec une peau infectée, comme par exemple lors de relations sexuelles. Pour cette raison, la gale est considérée comme une infection sexuellement transmissible (IST). Elle se transmet également de manière indirecte par l’intermédiaire du linge, de la literie et de certains meubles (canapés, fauteuils, etc). La survie du parasite en dehors de l’homme est favorisée par une température basse et une forte humidité.

Endroits privilégiés pour avoir de la gale

Source: Institut de veille sanitaire

Docteur, ça me gratte!

L’intervalle entre la contamination et l’apparition des symptômes est de 3 semaines. Les symptômes les plus fréquents sont des démangeaisons dont l’intensité augmente le soir et la nuit. Les endroits privilégiés sont les mains, les coudes, les genoux, la ceinture, les aisselles, les organes génitaux et les fesses (voir schéma). Parfois il y a également des vésicules entre les doigts et/ou des nodules sur les organes génitaux masculins. Le visage est épargné.

Il existe plusieurs types de gale. Parmi celles-ci, la gale du jeune enfant ne démange pas toujours et peut toucher le visage. Dans la gale «des gens propres», les démangeaisons sont fortes mais les lésions très discrètes, enfin les personnes âgées et les personnes avec une immunité fragile peuvent présenter des gales atypiques.

J’attends de voir si ça passe…

Il n’y a pas de guérison spontanée de la maladie. Autrement dit, il est nécessaire de consulter un médecin afin de recevoir un traitement adéquat pour éliminer le parasite et diminuer les risques de transmission à l’entourage. Les proches qui auraient pu être contaminés doivent également être traités; ceux-ci regroupent les personnes vivant dans le même lieu, les partenaires sexuels, ceux qui ont eu un contact récent avec la literie ou les vêtements de la personne infectée. Le traitement est répété après 10 jours et le linge doit être nettoyé à 60°C.

Finalement, maladie «propre» ou «sale»?

La gale n’est pas toujours associée à un manque d’hygiène et peut tout à fait toucher des milieux propres. Les relations sexuelles et la promiscuité entre les gens (surtout dans les saisons froides et dans les lieux humides) sont les principaux facteurs qui augmentent sa transmission. C’est une maladie qui se soigne bien, et rapidement… pour autant qu’elle soit prise en charge adéquatement.

Référence

Adapté de «La gale en 2012», Dr Lionel Gaspard, Dr Laurence Toutous-Trellu, Dr Emmanuel Laffite, Mélanie Michaud et Nicole Eicher, des services de médecine de premier recours, dermatologie et vénérologie aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), Odile Lacour, infirmière de santé publique à Genève. In Revue médicale suisse 2012;8:718-25, en collaboration avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Douleurs au tendon d’Achille: quel traitement?

Une blessure au tendon d’Achille est un problème bien connu des sportifs, particulièrement des adeptes...
Lire la suite
Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
peau_enfant_benignes

Maladies de peau chez l’enfant: fréquentes et souvent bénignes

On parle souvent d’une «peau de bébé» en référence à une peau douce et parfaitement lisse. Pourtant, les problèmes de peau sont très fréquents chez les enfants et ce, à tout âge.
allergie_soleil

Comprendre l’allergie au soleil

En constante augmentation, les allergies au soleil apparaissent principalement au niveau du décolleté et des bras sous forme de minuscules papules rouges.
allergie_nickel

Comprendre l’allergie au nickel

Les produits chimiques, métalliques et cosmétiques sont souvent impliqués dans l’eczéma de contact allergique. Mais la palme revient sans conteste au nickel.
Videos sur le meme sujet

Cosmétiques: si vous saviez tout ce qui traverse la peau

Chaque jour, notre peau absorbe toute une série de substances. Des mesures de précaution peuvent être prises pour minimiser les impacts sur notre santé.

La lumière bleue pour traiter en douceur certaines dermatites

Les vertus de la lumière pour traiter ou prévenir les dépressions saisonnières ou les troubles du sommeil sont connues.

Gros plan sur le traitement du vitiligo

Huma Khamis s'intéresse au vitiligo et à son traitement.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_acne

Acné

L’acné est une maladie du follicule sébacé formé par la glande sébacée et le poil. À la puberté, la glande sébacée sécrète du sébum en excès et trop épais, ce qui obstrue son orifice. C’est ce qui s’appelle la séborrhée. Cela provoque alors des comédons ouverts –les fameux points noirs– et des microkystes blancs, aussi appelés comédons fermés. Apparaissent également des pustules et des papules qui sont des petits boutons fermes et lisses.