Lʹair pollué corrélé avec des maladies auto-immunes et avec Alzheimer

Dernière mise à jour 17/03/22 | Audio
Loading the player ...
Des scientifiques français et italiens pointent du doigt la pollution de lʹair dans des domaines de la santé inattendus.

La première étude évalue lʹimpact des polluants sur les fonctions cognitives, la deuxième étude regarde du côté des maladies auto-immunes.

On en parle avec Benedicte Jacquemin, chercheuse en épidémiologie environnementale à lʹInserm, en France, interrogée par Cécile Guérin.

Être exposé à la pollution atmosphérique augmenterait le risque d’avoir de moins bonnes performances cognitives (Inserm)

Association between long-term exposure to air pollution and immune-mediated diseases: a population-based cohort study (BMJ)

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Fièvre

Pourquoi la fièvre augmente-t-elle le soir ?

La fièvre est une réaction naturelle de l'organisme pour lutter contre les infections.
Lire la suite
Problèmes de peau

De moustique, de fièvre ou de la varicelle, découvrez le contenu des boutons

Macules, papules, vésicules, bulles, pustules, il existe de nombreux boutons différents qui peuvent se développer sur notre peau.
Lire la suite
Piqûres d'insectes

Tout sur les punaises de lit

Huma Khamis vous emmène à la découverte de petites bêtes qui envahissent nos appartements.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
trafic_routier_demence

Vivre près d’un trafic routier intense favoriserait la démence

Une étude canadienne, qui a porté sur 6,5 millions de personnes pendant douze ans, fait le lien entre l’exposition aux polluants émis par les camions et voitures et les risques de développer un alzheimer.
pollution_augmente_maladies

La pollution de l’air augmente les maladies cardiaques et pulmonaires

La qualité de l’air que nous respirons a un impact majeur sur notre santé. Les mesures permettant de limiter les émissions polluantes ont prouvé leur utilité.
particules_fines_organisme

Les particules fines affectent l’ensemble de l’organisme

Si leur taux global a diminué depuis vingt ans, les particules fines n’en sont pas moins nocives pour la santé. Et plus elles sont petites, plus elles pénètrent profondément dans le corps jusque dans le sang.
Videos sur le meme sujet

Je vis en ville, est-ce mauvais pour mes poumons?

Poussières minuscules, les particules fines peuvent provoquer des problèmes pulmonaires et cardiaques. En vivant en ville, y sommes-nous plus exposés?

La pollution des eaux sous-estimée

En matière de pollution des cours d'eau, les pics de concentration de courte durée sont largement sous-estimés.

La pollution atmosphérique, une véritable pandémie

Des cardiologues viennent de publier un article sur ce qu'ils nomment la "pandémie" de pollution atmosphérique.