Zoom sur le sein

Dernière mise à jour 26/10/22 | Article
PULS_zoom_sein
Symbole de la féminité, le sein possède la particularité d’être grandement influencé au cours de la vie par les hormones. Son fonctionnement est aussi fascinant que sa taille et ses formes sont diverses. Ces dernières ne jouent aucun rôle sur la santé ou la capacité d’allaiter.

En chiffres

15-20 La glande mammaire est divisée en 15 à 20 sections que l’on appelle lobes, composés eux-mêmes de lobules.

40% Pourcentage de mères qui allaitent leur enfant lorsqu’il est âgé de six mois en Suisse (95% juste après l’accouchement).

1% environ de tous les cancers du sein sont masculins.

60 à 65%: Pourcentage des femmes qui optent pour une reconstruction post-mastectomie aux HUG.

Production lactée et zone érogène

Les seins sont constitués de graisse, de tissus conjonctifs, de glandes –les lobules– qui produisent du lait et de canaux galactophores (amenant le lait des glandes jusqu’au mamelon). Sensible car dotée de beaucoup de fibres nerveuses, la poitrine constitue également une zone érogène secondaire, plus ou moins investie selon les personnes et les cultures.

Développement durant la puberté

Jusqu’à la puberté, les garçons et les filles ont des glandes mammaires, des mamelons et des aréoles similaires. Chez les filles, les seins se développent –à partir de 10 ou 11 ans– sous l’effet des œstrogènes –et atteignent leur taille adulte vers 17 ans. Leurs dimensions et leurs formes sont variées, de même que celles du mamelon et de l’aréole. Ces éléments n’ont aucune influence sur la santé ou la capacité à allaiter. Une poitrine trop volumineuse, aussi appelée hypertrophie mammaire, peut causer des douleurs dorsales et des difficultés lors d’activités physiques. Il est alors possible de pratiquer une réduction des seins.

Cancer le plus répandu chez la femme

En Suisse, le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez les femmes. En cause, des cellules glandulaires qui ont subi des modifications pour diverses raisons. Certains cancers du sein sont directement influencés par les hormones féminines. Toutefois, dans la plupart des cas, l’origine de la maladie est multifactorielle.

L’importance du dépistage

Les thérapies contre le cancer ont beaucoup progressé ces vingt dernières années, ciblant plus spécifiquement certaines particularités des différents types de tumeurs. Plus le cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont grandes. Une mammographie tous les deux ans entre 50 et 74 ans, comme le préconise le programme établi par la Fondation genevoise pour le dépistage du cancer, ainsi que des contrôles gynécologiques annuels, demeurent primordiaux. L’auto-observation –il faudrait consulter lorsqu’une modification du sein ou du mamelon est constatée– est aussi recommandée.

Kystes et mastites

Parmi les autres maladies du sein, il faut mentionner les kystes ou les fibroadénomes, qui sont des affections bénignes, mais qui nécessitent parfois une intervention chirurgicale. Des mastites surviennent lorsque le tissu mammaire s’enflamme suite à une infection. Elles sont courantes durant les premières semaines d’allaitement.

L’étape de la ménopause

La ménopause représente une étape importante du cycle de vie des seins. Lorsque la production d’œstrogènes chute, la glande mammaire s’atrophie. Les seins, qui perdent alors leur capacité d’allaiter, se composent ensuite essentiellement de graisse.

______

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Environnement
savoir_enfant_vers

Comment savoir si mon enfant a des vers?

Rien que les imaginer fait grimacer. Pourtant, les vers intestinaux sont largement répandus dans la population....
Lire la suite
Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Mécanismes du corps

Stimuler le nerf vague pour lutter contre l’inflammation

Plus long nerf du corps, le nerf vague est au cœur de la communication entre le cerveau et nos organes...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
BV_infographie_influx_nerveux

Le chemin de l’information visuelle dans le cerveau

Pour qu’une information perçue soit traitée par le cerveau, elle suit d’abord un long chemin à travers l’œil, puis le nerf optique, jusqu’au cortex visuel.
BV_zoom_iris

Zoom sur l’iris

En se contractant et en se dilatant, cette membrane colorée modifie la taille de la pupille en fonction de la luminosité.
PS45_syndrome_gilbert

Le syndrome de Gilbert, méconnu mais répandu

Vous êtes souvent fatigué, ressentez parfois des douleurs au niveau du foie ou présentez un teint légèrement jaune? Vous êtes peut-être atteint du syndrome de Gilbert, une affection hépatique peu connue mais qui concernerait 6% de la population.
Videos sur le meme sujet

Quand le caca va, tout va !

Rien de plus naturel et universel que le caca, mais il inspire le dégoût et le rejet bien au-delà des cultures.

Quand le caca va, tout va !

Rien de plus naturel et universel que le caca, mais il inspire le dégoût et le rejet bien au-delà des cultures.
Maladies sur le meme sujet
Mammographie

Cancer du sein (carcinome mammaire)

Chaque année en Suisse, environ 5500 femmes et environ 40 hommes développent un cancer du sein. Le cancer du sein est ainsi le cancer le plus fréquent dans la population féminine: il représente presque un tiers de tous les diagnostics de cancer chez la femme.