Zoom sur la langue

Dernière mise à jour 08/10/19 | Article
PULS_organe_langue
Organe puissant du corps humain, la langue frappe par sa discrétion, mais aussi par ses multiples fonctions. Elle permet d’avaler, de goûter, de ressentir, de parler, d’aimer. On peut aussi jouer avec elle, la tirer et faire de drôles de bruits. Alors, ne donnez pas tout de suite votre langue au chat…

En chiffres

9 Le nombre de muscles intrinsèques de la langue.

8 Le nombre de muscles extrinsèques qui rattachent la langue à d’autres parties de la bouche.

55-65 ans L’âge moyen des patients touchés par un cancer de la langue.

~10’000 Le nombre de papilles gustatives.

9 cm La longueur moyenne de la langue.

Muscle puissant

Reliée au plancher buccal et au pharynx, la langue est commandée par le nerf hypoglosse. Très vascularisée, elle peut changer d’aspect et de couleur chez une même personne, sans que ce soit pathologique. L’alimentation, le tabac, l’alcool ou le fait d’être fortement sollicitée la colorent de manière transitoire.

Goût

Salé, sucré, acide, amer et umami (goût du bouillon de poule par exemple): la langue détecte cinq saveurs différentes grâce à ses nombreux capteurs, situés sur les papilles. Contrairement à ce que l’on croyait, toutes les parties de la langue reconnaissent tous les goûts. D’autres récepteurs sensoriels permettent de percevoir le chaud, le froid, le piquant ainsi que les textures.

Cancer de la langue

Il est l’un des cancers les plus fréquents de la cavité buccale. Le tabac, surtout combiné à l’alcool, en est le principal facteur de risque. La présence de lésions douloureuses qui ne guérissent pas dans les trois à quatre semaines doit impérativement faire l’objet d’une consultation médicale. A un stade précoce, ce cancer a un bon pronostic. En revanche, ayant une très forte tendance à créer des métastases au niveau des ganglions du cou, il peut s’avérer très grave à un stade avancé. Pour le guérir et préserver les fonctions de la langue, il doit donc être traité à temps (ablation chirurgicale de la tumeur et des ganglions, radiothérapie, éventuellement chimiothérapie, puis reconstruction si nécessaire).

Déglutition

Essentielle à l’acte de nutrition, la langue permet de mobiliser les aliments en bouche et de les préparer en vue de la déglutition. Elle fait passer le bol alimentaire d’un côté à l’autre de la cavité buccale pour la mastication. Ensuite, c’est elle qui le propulse avec force dans le pharynx, tel un piston. Des maladies neurologiques peuvent causer une paralysie partielle ou totale de la langue et compliquer la déglutition et la parole. La chirurgie, la radiothérapie ou une intubation sont aussi susceptibles d’entraver ces fonctions plus ou moins gravement.

Parole

La parole est possible grâce aux mouvements extrêmement précis et rapides des nombreux muscles de la langue, qui sont positionnés dans différents axes. La langue permet de produire la plupart des consonnes. Elle joue aussi un rôle de résonateur dans la production des voyelles. Le sigmatisme interdental (zozotement) est dû à un mauvais positionnement de la langue dans la production des sons /s/ et /z/. Une rééducation (logopédie) remédie à ce défaut de prononciation. La correction se fait naturellement vers l’âge de 5-6 ans. Le chuintement est un stigmatisme latéral qui résulte de l’air passant entre les deux côtés de la langue à l’articulation de ces sons.

Microbiotes

La langue abrite plusieurs niches bactériennes qui sont très différentes entre elles. Des facteurs génétiques, l’alimentation et le style de vie, ainsi que le contact avec certains virus (virus Epstein-Barr, herpès simplex, cytomégalovirus, par exemple) à l’occasion de baisers ou de pratiques sexuelles associées au baiser, peuvent momentanément perturber ces microbiotes. Des baisers intimes et fréquents modifient eux aussi le microbiote buccal, un phénomène qui est toutefois réversible.

________

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Environnement
savoir_enfant_vers

Comment savoir si mon enfant a des vers?

Rien que les imaginer fait grimacer. Pourtant, les vers intestinaux sont largement répandus dans la population....
Lire la suite
Mécanismes du corps

Stimuler le nerf vague pour lutter contre l’inflammation

Plus long nerf du corps, le nerf vague est au cœur de la communication entre le cerveau et nos organes...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
P21-04_junior_règles

C'est quoi les règles?

À peu près chaque mois, la femme perd du sang, c'est ce qu'on appelle les règles (ou menstruations). Cela t'inquiète ? Réjouis-toi, cela veut dire que tu grandis. Et, dans la vie d'une femme, elles sont un signe de bonne santé!
BV04_Voir_toutes_couleurs

En voir de toutes les couleurs

Les fleurs, les fruits, les arbres, le ciel, l’eau, les animaux… Partout où l’on regarde, la nature nous offre un spectacle de couleurs. Comment nos yeux font-ils pour les percevoir? Le Dr François Thommen, co-responsable de la policlinique et des urgences de l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin, nous l’explique.
P20-04_système_immunitaire

Zoom sur le système immunitaire

Rempart face aux agents pathogènes (antigènes), le système immunitaire déploie une panoplie de stratagèmes de défense à chaque seconde de notre existence. Parfois malmené, trop ou pas assez performant, il peut faire défaut. Le meilleur moyen pour en prendre soin ? Mener la vie la plus saine possible, ni plus, ni moins…
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur la fistule colo-vésicale

Bastien Confino s'intéresse à la fistule colo-vésicale, une liaison anormale entre le colon et la vessie qui amène des matières fécales dans lʹurine.

Du nouveau sur notre système immunitaire

Notre système immunitaire suit le rythme circadien en se révélant être boosté surtout à notre réveil.

Le froid atténue les symptômes de maladies auto-immunes

Une étude de l’Université de Genève (UNIGE) suggère que le froid pourrait atténuer les symptômes de maladies auto-immunes comme la sclérose en plaque.