Le mystère des «cracs» articulaires

Dernière mise à jour 08/01/19 | Article
mystere_cracs_articulaires
Les bruits articulaires sont une source de questionnements, voire d’anxiété. Peu d’investigations ont été réalisées sur ces manifestations fréquentes. Voici toutefois quelques pistes.

Les bruits produits par les articulations sont un phénomène fréquent que nous avons tous une fois ou l’autre expérimenté. Même s’ils sont rarement douloureux, ils sont une source d’inquiétudes et de questions auxquelles les médecins ne peuvent souvent pas répondre clairement. Il existe en effet très peu de recherches sur le sujet. De multiples hypothèses ont été formulées depuis le début du XXe siècle pour en expliquer les mécanismes, avec de récentes découvertes permettant d’éclaircir ce mystère.

Craquements et grincements

Dans la famille des bruits articulaires, on retrouve deux types: les craquements et les grincements. Ils peuvent apparaître n’importe où et dans diverses circonstances, volontaires ou non. Le craquement articulaire est brusque, audible. Il se retrouve plus fréquemment aux articulations des mains, mais également aux poignets, épaules, colonne vertébrale, hanches, genoux, chevilles et orteils. Les grincements correspondent quant à eux à une sensation d’accrochage, de frottement ou de crissement audible et/ou ressenti à la palpation, douloureux ou non, provoqué par la flexion d’une articulation. Ce signe clinique est principalement décrit au niveau de la rotule.

De ceux qui aiment faire craquer leurs doigts

Certaines personnes provoquent elles-mêmes les craquements de leurs doigts. Ces «craqueurs» décrivent une sensation immédiate de soulagement d’une «tension» locale, qui s’expliquerait par une faible augmentation de l’amplitude articulaire lors de la manœuvre. Le craquement a lieu en plusieurs étapes. Initialement, les surfaces articulaires sont en contact rapproché. Lorsqu’on tire sur le doigt, ces surfaces s’éloignent l’une de l’autre. Elles résistent à la séparation jusqu’à un point critique où elles se séparent brutalement, produisant ce bruit si caractéristique. Juste après, une cavité gazeuse temporaire se forme, avec une période de 10 à 20 minutes sans possibilité de nouveau craquement.

Malgré les idées reçues, cette habitude ne mène pas vers l’arthrose. Les conséquences montrées par les études sont un gonflement des mains, une diminution de la force de préhension (capacité à saisir les objets), une augmentation de l’épaisseur du cartilage et une légère augmentation de l’amplitude articulaire. Mais il n’y a aucune association entre le craquement régulier des doigts et l’arthrose. L’étude la plus originale est celle d’un médecin allergologue américain. Pendant cinquante ans, il a fait craquer quotidiennement les articulations des doigts de sa main gauche uniquement. A la fin des cinquante années, aucune différence clinique ni radiologique entre les deux mains pouvant évoquer une potentielle arthrose n’a été retrouvée. Les patients peuvent donc être rassurés à ce sujet.

Les bruits qui inquiètent et ceux qui rassurent

En revanche, ces bruits peuvent être plus inquiétants quand il s’agit du genou. En particulier, la présence de grincements dans cette articulation est un possible signe précurseur d’une arthrose. Ils peuvent aussi révéler une arthrose déjà présente, mais asymptomatique, et ceci de façon plus marquée chez les hommes et les sujets plus jeunes. Ces grincements ne sont donc pas à banaliser, et des approches rééducatives préventives peuvent être conseillées.

Du côté de la colonne vertébrale, on observe également des bruits articulaires, quel que soit le niveau (cervical, dorsal ou lombaire). Ce domaine est surtout étudié par les chiropracteurs, ostéopathes et spécialistes en médecine manuelle lors de leurs manipulations thérapeutiques. L’efficacité de ces manipulations est étudiée depuis de nombreuses années. Même s’il s’agit encore d’un sujet débattu, les craquements provoqués par les manipulations ne semblent pas être liés à l’efficacité de celles-ci. Pourtant, 40% des patients estiment que le bruit signifie la réussite de la manipulation. Ces croyances, même erronées, pourraient en partie contribuer à l’efficacité symptomatique des manipulations. Preuve que les craquements ne sont pas toujours source d’anxiété mais que, à l’inverse, ils possèdent parfois un effet rassurant!

Pourquoi ce «crac!»?

L’origine même du bruit reste débattue. On a longtemps cru que le son était dû à l’éclatement de la cavité gazeuse qui se forme quand on sépare des surfaces articulaires. Celle-ci exploserait alors en plusieurs petites bulles, provoquant le bruit du craquement. Mais des chercheurs de l’Université d’Alberta (Canada) ont récemment démontré qu’il n’y a aucun «éclatement» de cette cavité en microbulles. Au contraire, la cavité persiste après le bruit articulaire et disparaît brutalement à l’arrêt de la traction. Ce serait donc l’apparition de la cavité qui provoque ce bruit et non son éclatement.

____________

Adapté de «"Mes articulations craquent, c’est grave docteur?" Les bruits articulaires en question», Dr Mathieu Saubade, Dr Christos Karatzios, Dre Emilie Léonard, Cyril Besson, Dr Gérald Gremion et Pr Vincent Gremeaux, Rev Med Suisse 2017;13:1334-8.

Paru dans Planète Santé magazine N° 32 - Décembre 2018

A LIRE AUSSI

Douleurs musculaires
Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Le claquage fait mal mais guérit bien avec du repos

Un claquage est un traumatisme rarement grave, mais il ne faut pas pour autant le prendre à la légère,...
Lire la suite
Problèmes de peau
Dermatologie: cinq problèmes de peau

Dermatologie: cinq problèmes de peau

La peau est notre plus grand organe. Elle représente 10% de la totalité de notre corps, ce qui équivaut...
Lire la suite
Douleurs du genou
On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

On peut soigner des ligaments du genou déchirés sans opérer

Après deux opérations au genou, l’Américaine championne de ski Lindsey Vonn a fait un come-back époustouflant....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Sept éternelles questions sur la fièvre

Sept éternelles questions sur la fièvre

Frissons et sensations de chaleur, lequel d’entre nous n’a jamais connu les désagréments de la fièvre? Pourtant, elle continue d’inquiéter et de véhiculer de fausses vérités.
Puls_systeme_vestibulaire

Le système vestibulaire

Pour se repérer dans l’espace et percevoir les mouvements, les humains, comme tous les mammifères, se reposent sur une structure aux mécanismes complexes et encore mystérieux: le système vestibulaire. Avec ses trois canaux semi-circulaires et ses deux cavités, cet organe sensoriel assure le maintien de l’équilibre et stabilise le regard. Mal connus, les troubles vestibulaires bouleversent la vie quotidienne.
PULS_organe_nez

Le nez

Fin, long, court, épais, harmonieux ou non, le nez occupe une place de choix dans l’esthétique du visage. Sa partie visible ne joue toutefois qu’un rôle minime dans les tâches centrales qu’assure cet organe pour l’organisme. Le nez cumule en effet les fonctions olfactives, mais aussi respiratoires et immunitaires.
Videos sur le meme sujet

Le comment du pourquoi: l'éternuement

Pourquoi est-ce qu'on éternue?

La localisation des sons par l'oreille humaine

Comment nos oreilles repèrent-elles les sons qui viennent du bas, du haut, de la gauche ou encore de la droite?

Longue vie aux protéines: la frétillante dynéine

Sans les protéines, nous ne sommes rien.
Maladies sur le meme sujet
Douleurs articulaires

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est un rhumatisme caractérisé par une inflammation de plusieurs articulations. «Poly» signifie plusieurs, et «arthr» signifie articulation.

Mains atteintes d'arthrose

Arthrose

L'arthrose est l'affection des articulations la plus fréquente et plus de la moitié des personnes en sont atteintes à des degrés divers après l’âge de 50 ans.

Symptômes sur le meme sujet
Playmobil

Arthralgies

J’ai mal à une/plusieurs articulation(s)