Hyperphagie : manger à s’en rendre malade

Dernière mise à jour 22/01/20 | Vidéo
Le trouble d’accès hyperphagiques est classé comme une maladie psychiatrique depuis 2013. Il se caractérise par la compulsion alimentaire, mais sans méthodes pour empêcher la prise de poids. Sa prise en charge est complexe au vu de l’accès facilité à la nourriture et son diagnostic récent.

En même temps que les taux d’obésité, les désordres alimentaires qui y sont associés explosent. Le trouble d’accès hyperphagiques, aussi appelé Binge eating disorder, est classé comme une maladie psychiatrique depuis 2013. Un trouble particulièrement difficile à soigner, dû à l’accès facilité à la nourriture et à son diagnostic récent. Mais des pistes de prises en charge existent déjà, et des personnes arrivent à s’en sortir.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Stress

Zoom sur le syndrome de stress post traumatique complexe

Anne Baecher se penche sur une souffrance psychique méconnue.
Lire la suite
Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Tics, TOC et Tourette: des troubles mystérieux

Tics, TOC et syndrome de Gilles de la Tourette: il existe des signes avant-coureurs. Comment les dépister dès l’enfance, comment les empoigner et les soigner...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_vaincre_troubles_alimentaires

Vaincre les troubles alimentaires

A la tête du Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (SPEA) des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) depuis octobre 2017, la Pre Nadia Micali est une experte reconnue au niveau international des troubles de l’alimentation et du comportement alimentaire. L’occasion de nous parler de ces problèmes qui touchent 10% des enfants et un quart des adolescents.
Manger ou boire, pourquoi choisir?

Alcoolorexie, une nouvelle tendance inquiétante

On appelle cela l’alcoolorexie: se priver de manger pour boire de l’alcool sans grossir ou pour devenir saoul plus vite. Un comportement à risques qui touche plutôt les femmes. Mise au point.
Buffet

Frénésie et grignotage: attention, troubles émotionnels

Les troubles du comportement alimentaire les plus connus sont l’anorexie et la boulimie. Cependant au rayon des compulsions alimentaires émotionnelles, il existe de nombreux comportements anormaux plus modérés, qui passent souvent inaperçus et peuvent mener à une prise de poids importante. Par exemple le grignotage frénétique.
Videos sur le meme sujet

Des aérosols pour lutter contre le cancer

Stéphane Délétroz sʹintéresse à un nouveau traitement très prometteur des cancers situés dans la région de l'abdomen.

Manger à sʹen rendre malade

Le trouble dʹaccès hyperphagiques est classé comme une maladie psychiatrique depuis 2013.

Anorexie et boulimie : l'enfer est dans l'assiette

Les rapports compliqués à la nourriture sont de plus en plus fréquents.