Identifier la crise psychique

Dernière mise à jour 05/09/11 | Article
Pente raide
Le moral a ses hauts et ses bas. Mais qu’en est-il si l’on n’arrive plus à remonter la pente? Il peut s'agir d'une crise psychique.

« Cela fait déjà trois mois que je suis sans entrain, fatiguée, lessivée.» Monique, 37 ans

« La nuit, je n’arrive pas à dormir et je suis hanté par des pensées obsédantes. Le matin, vidé de toute énergie, je n’arrive pas à me lever. » Norbert, 64 ans

« J’ai des angoisses dont je ne connais pas la cause.» Marcel, 48 ans

Ces états vous sont-ils familiers? Avez-vous le sentiment de perdre pied, de ne plus avoir prise sur les choses?

Le moral a ses hauts et ses bas. Mais qu’en est-il si l’on n’arrive plus à remonter la pente? Il y a lieu alors de penser que l’on a basculé dans une crise psychique. Celle-ci peut être le signe que l’on doit changer quelque chose à sa vie, mais elle peut aussi être le stade précurseur d’une maladie psychique. Au cours d’une année, près d’un quart de la population suisse souffre d’une maladie psychique qui peut être diagnostiquée.

Bien des personnes souffrent une fois dans leur vie d’une crise ou d’une maladie psychique qu’elles ne peuvent pas toujours surmonter par leurs propres moyens. Nombre d’entre elles viennent à bout de leurs difficultés par elles-mêmes. Mais quand les ressources personnelles ne suffisent plus, la consultation d’un interlocuteur de confiance s’impose.

Reconnaissez votre souffrance et ayez l’audace d’entreprendre quelque chose! Adressez-vous à quelqu’un en qui vous avez confiance et qui vous écoute. Les crises psychiques peuvent se manifester sous diverses formes. La façon dont elles sont vécues et perçues diffère d’une personne à l’autre. Une crise psychique n’est ni un caprice ni un échec personnel.

Crises et maladies psychiques surviennent souvent dans des contextes particuliers. Difficultés personnelles, expériences éprouvantes, surmenages prolongés sont autant de circonstances prédisposantes. Mais une souffrance psychique peut surgir de façon soudaine et inopinée. Il est parfois malaisé de distinguer une crise psychique d’un banal passage à vide. Si vous avez un doute, consultez un spécialiste en qui vous avez confiance.

Quels sont les facteurs favorisants ou déclenchants ?

  • Exigences professionnelles élevées – pression liée à la performance ou aux délais, conditions éprouvantes sur le plan physique ou psychique.
  • Sollicitations multiples (d’ordre professionnel, domestique, éducatif).
  • Soucis financiers, revenu modique ou peur de perdre son emploi.
  • Périodes particulières de la vie qui, comme l’enfance, l’adolescence, le départ à la retraite ou le grand âge, exposent davantage à une crise ou une maladie psychique.
  • Chez la femme, grossesse et post-partum en tant que périodes de vulnérabilité émotionnelle et physiologique.
  • Tiraillement, à l’adolescence, entre des exigences multiples: peur de ne pas répondre aux attentes de l’école ni à celles des pairs – la privation de reconnaissance par ces derniers pouvant aller jusqu’au harcèlement.
  • Conflits persistants au sein du couple ou de la famille.
  • Deuils en tant que coupures profondes dans le cours d’une vie.
  • Expérience migratoire en tant que source de stress durable, surtout si elle est émaillée d’épreuves et de difficultés telles que:la séparation d’avec sa famille et ses amis proches;
  • un statut de séjour précaire et l’incertitude qui en résulte;
  • l’absence de reconnaissance sociale, l’expérience du racisme et de la discrimination;
  • le manque de possibilités et de chances d’intégration professionnelle et sociale;
  • des appréhensions pour l’intégration des enfants;
  • une inquiétude pour les proches restés au pays;
  • une maîtrise insuffisante de la langue.
  • Tout vécu traumatique ou stress psychique sévère, même très ancien. Chez certains migrants, l’expérience de la guerre, de la violence, de la destruction et de la torture dans le pays d’origine ainsi que celle de la fuite peuvent être très traumatisantes. 

Comme toute maladie, une crise psychique peut être favorisée ou déclenchée par des facteurs particuliers.

Sur le même sujet

Texte extrait d'une publication Pro Mente Sana

(Cliquez sur l'image pour accéder à la brochure pdf
ou la commander gratuitement)

Autres articles également disponibles:

  • Trouver de l’aide lorsqu'on est en crise psychique
  • La crise psychique et mon travail

Article original: http://www.promentesana.org/wq_pages/fr/communiques/crise-psychique.php

A LIRE AUSSI

Libido
libido_femme_frequent

Problèmes de libido chez la femme: un trouble sexuel fréquent mais mal connu

Alors que la médecine actuelle reconnaît l’importance du désir sexuel féminin, ses troubles sont souvent...
Lire la suite
Anxiété et crise psychique
Une anxiété durable peut cacher un trouble profond

Une anxiété durable peut cacher un trouble profond

«Des conséquences trop longtemps sous-estimées.» Martin Preisig, psychiatre au Centre hospitalier universitaire...
Lire la suite
Emotions
Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Une explosion de rage révèle des troubles psychiques

Incapable de gérer sa colère, un passager a été débarqué d’un avion puis interné. Car si ce sentiment...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS37_mieux_gerer_anxiete

Mieux gérer son anxiété

Tachycardie, transpiration, «boule au ventre»: les premières manifestations de l’anxiété sont le plus souvent physiques (on parle d’angoisse). En cause: l’activation de nos systèmes d’alarme internes et leur flot d’hormones nous disposant à affronter l’épreuve. C’est ainsi que sous l’impulsion d’un esprit tourmenté et craignant le pire, cortisol et adrénaline (entre autres) incitent le cœur à battre plus vite, décuplent la vigilance, aiguisent les fonctions cognitives et adaptatives.
dompter_anxiete

Maîtriser son anxiété, c’est possible

En modifiant de façon durable les comportements ou les pensées qui favorisent l’anxiété, les psychothérapies permettent aux personnes anxieuses d'aborder leur vie plus sereinement.
PULS_therapies_angoisses

Des thérapies pour chasser l’angoisse

Anxiété, phobies, obsessions… Les thérapies cognitivo-comportementales aident à combattre pensées automatiques et comportements inadaptés qui surgissent dans les situations anxiogènes. Quels moyens pour se défaire de ces mécanismes ancrés?
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur lʹanxiété chez les jeunes

Selon les chiffres de lʹOrganisation mondiale de la santé (OMS), il y a une augmentation des états anxieux chez les jeunes.

Le point sur les crises dʹangoisse

Une peur intense, sans raison apparente, une sensation de danger face auquel la personne est démunie.

Pourquoi peut-on avoir peur d'aller à l'école?

Les enfants qui ont peur d'aller à l'école sont souvent à la maison, et rien ne peut les convaincre de retourner sur le chemin de l'école.
Maladies sur le meme sujet
Anxiété

Anxiété

L'anxiété est un sentiment de tension interne. Normale dans certaines situations, elle peut aussi révéler des maladies ou devenir gênante au quotidien.

Symptômes sur le meme sujet

Angoisse

Je suis angoissé(e)