Densitométrie osseuse

Dernière mise à jour 24/02/11 | Vidéo
L’ostéoporose est une maladie silencieuse, qui évolue sans symptômes, jusqu’au jour où peut survenir une fracture sans qu’il y ait eu de traumatisme important. La densitométrie osseuse est un examen radiologique qui mesure la densité minérale osseuse, et permet de déterminer s’il existe des fractures vertébrales passées inaperçues.

L’ostéoporose est une maladie silencieuse, qui évolue sans symptômes, jusqu’au jour où peut survenir une fracture sans qu’il y ait eu de traumatisme important. Les fractures ostéoporotiques concernent principalement les vertèbres, la hanche et le poignet. Après 50 ans, une femme sur deux et un homme sur cinq subiront une fracture survenant suite à un traumatisme faible, ce qui constitue un véritable problème de santé publique. En Europe, chaque 30 secondes, un homme ou une femme est victime d’une fracture due à l’ostéoporose.

La densitométrie osseuse - ou ostéodensitométrie ou minéralométrie – est un examen radiologique pratiqué avec des rayons X de très faible intensité. Il s’agit de mesurer le contenu minéral de l’os par unité de surface (g/cm2). La densité minérale osseuse augmente avec la croissance jusqu'à 20-25 ans, puis reste constante jusqu'à 35-40 ans environ, pour diminuer ensuite progressivement.

L’ostéoporose – qui est une maladie globale du squelette - se caractérise par une densité minérale osseuse faible et par une détérioration progressive de la micro-architecture du tissu osseux, ce qui accroît le risque de fracture. Il est donc essentiel de pouvoir mesurer la densité minérale osseuse, mais également de déterminer s’il existe des fractures vertébrales passées inaperçues chez le/la patient(e).

Vidéo d'information aux patients Parlons-en, HUG
Publiée le 07/12/10

Vidéo originale: http://www.dailymotion.com/video/xfzm9j_la-densitometrie-osseuse_tech?search_algo=1

A LIRE AUSSI

Personnes âgées

Préparation à la retraite: bien passer le cap

La retraite est parfois le phare lointain au bout d’une vie d’efforts et de rendement. Mais lorsqu’elle arrive enfin, la retraite peut être mal vécue,...
Lire la suite
Bien vieillir

Vieillir, activité physique sous ordonnance

Chaque année, environ un tiers des plus de 65 ans sont victimes de chutes. Un médicament tout simple existe pourtant et permet de prévenir efficacement...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Quelle recette pour des os solides?

Quelle recette pour des os solides?

Calcium, vitamine D et protéines constituent le trio clé de la santé de nos os. Si l’on comparait grossièrement la construction osseuse à celle d’un mur, les protéines en seraient les briques, le calcium, le ciment, et la vitamine D, l’appui indispensable pour lier le tout et permettre à l’édifice de résister à l’épreuve du temps. Dès lors, on le comprend, toute carence de l’un de ces trois composés compromet dangereusement la solidité du squelette.
La polyarthrite rhumatoïde en quelques mots

La polyarthrite rhumatoïde en quelques mots

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie auto-immune qui cause l’inflammation de plusieurs articulations. Mise au point sur les causes, les complications et le traitement de cette affection chronique.
Ostéoporose masculine

Ostéoporose masculine

Quand on parle d’ostéoporose, on pense souvent que c’est une maladie qui ne concerne que les femmes. Pourtant, à partir de cinquante ans, les hommes ne sont pas épargnés par cette maladie. Des traitements anti-ostéoporotiques sont également efficaces chez l’homme.
Videos sur le meme sujet

Ostéoporose: moins de fractures pour mieux vieillir

En Suisse un homme sur sept et une femme sur trois sont victimes de fractures liées à l'ostéoporose. Douloureuses et handicapantes, les conséquences de la fragilisation des os peuvent être ralenties. Explications avec l'antidote.
Maladies sur le meme sujet
emmental

Ostéoporose

L'ostéoporose est une diminution de la qualité de os, le plus souvent chez les femmes ménopausées. Elle est fréquemment responsables de fractures (vertèbres, col du fémur).