Vivre avec une prothèse

Dernière mise à jour 27/07/11 | Vidéo
Plusieurs personnes amputées témoignent de leur quotidien à domicile, en ville, sur leur lieu de travail. Comment vivre avec une prothèse des membres inférieurs?

Quelle qu'en soit les raisons, accident ou maladie, on recense environ une amputation pour mille habitants. L'objectif de ce film est de montrer comment différentes personnes vivent leur vie quotidienne avec un prothèse, chez eux et à l'extérieur.

Vidéo d'information aux patients Parlons-en , HUG
Publiée le 12/05/10

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
malvoyants_vision_artificielle

Malvoyants: bientôt une vision artificielle?

Des chercheurs de l’EPFL, en collaboration avec l’Hôpital ophtalmique Jules- Gonin à Lausanne, sont à la pointe de la recherche sur l’implant rétinien pour redonner la vue aux personnes aveugles ou malvoyantes.

Va-t-on tous bientôt porter des implants médicaux?

Ces dispositifs qui peuvent être placés dans les diverses parties de notre corps pour pallier une fonction défaillante ont déjà sauvé bien des vies. Mais ils ne sont pas dénués de risques et certains d’entre eux sont des cibles pour d’éventuels pirates.
PULS_don_membrane

Des patchs de membrane amniotique pour réparer les cornées

Aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), les femmes enceintes chez qui une césarienne a été planifiée pourront intégrer un programme de don de membrane amniotique.
Videos sur le meme sujet

30 bougies pour le Centre suisse du foie de l'enfant

Il y a exactement trente ans, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) réalisaient la première transplantation de foie chez un enfant.

La réadaptation professionnelle

La reprise du travail après une période de réadaptation… c'est le thème du dernier chapitre de cette heure spéciale en direct de la Clinique romande de réadaptation (CRR) de Sion orchestrée par Anne Baecher et Stéphane Délétroz.

En cas d'amputation

La Clinique romande de réadaptation (CRR) de Sion possède un atelier de prosthétique qui fabrique des prothèses pour les personnes ayant subis une amputation.