Inégalité de genre face à la douleur

Dernière mise à jour 10/03/20 | Article
douleur_genre
Plusieurs travaux ont montré des différences de prévalence, perception, expression, stratégies et réponses aux traitements de la douleur entre hommes et femmes.

Les femmes sont plus sujettes aux douleurs chroniques. Des facteurs de risque comme les violences physiques et psychologiques, par exemple, les y exposent davantage. Les mécanismes à l’origine de la douleur sont-ils différents selon les sexes? Certains en font l’hypothèse. Des facteurs biologiques (génétiques, hormonaux) pourraient en effet être en cause, mais d’autres recherches sont nécessaires pour le confirmer.

Des expériences ont montré que la femme perçoit plus rapidement la douleur, qui se fait plus intense et plus persistante. Peut-être sous l’influence des hormones sexuelles qui modulent la sensibilité. On suppose également que les normes masculines favorisent une plus grande acceptation de la douleur. Les hommes auraient ainsi tendance à la minimiser et à consommer davantage de substances pour l’apaiser. De leur côté, les femmes semblent plus enclines à exprimer leur inconfort et à consulter.

Influence du sexe ou du genre et de l’éducation? Difficile de faire la part des choses. Mais ces dissemblances peuvent conduire à une prise en charge différenciée: les hommes se verraient ainsi prescrire plus d’antalgiques et les femmes plus de tranquillisants. «Dans l’attente de davantage de précisions scientifiques, il est essentiel que tous les professionnels de la santé et les proches entendent sans préjugés la description des douleurs de chacun et de chacune, chaque histoire douloureuse étant singulière», commente la Dre Valérie Piguet, médecin consultante aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), spécialiste douleur SPS (Swiss Pain Society).

__________

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Chirurgie de l'obésité
Les effets inattendus du by-pass gastrique

Les effets inattendus du by-pass gastrique

Carences, problèmes psychologiques et esthétiques, prise de poids font partie des effets secondaires...
Lire la suite
Anti-inflammatoires
Guérir d'une épaule douloureuse demande de la patience

Guérir d'une épaule douloureuse demande de la patience

Fréquents et douloureux, les problèmes à l'épaule prennent du temps à guérir. L'origine de la douleur...
Lire la suite
Anesthésie
Une banane

Circoncision: à quoi sert le prépuce?

La circoncision, du latin circumcisio, signifiant «découper autour», consiste en l’ablation du prépuce,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
examen_vaginal_toujours_utile

L’examen vaginal est-il toujours utile?

Il semble indissociable de la consultation chez le gynécologue et pourtant l’examen vaginal ne s’imposerait, quand tout va bien, qu’une fois tous les trois ans.
Illustré_50 ans_dépistages

50 ans, le moment des dépistages

Les dépistages peuvent bouleverser le cours de notre vie. Coup de projecteur sur huit incontournables à envisager à la cinquantaine, avec le Pr Idris Guessous, médecin-chef du service de médecine de premier recours aux HUG.
LMD_diagnostiquer_alzheimer_signes

Diagnostiquer la maladie Alzheimer bien avant les premiers signes

Une simple prise de sang devrait bientôt permettre de prédire cette maladie qui affecte le cerveau et la mémoire. Une bonne nouvelle selon les spécialistes, même si aucun traitement curatif n’existe pour le moment. Explications.
Videos sur le meme sujet

Série sur les ondes : les ondes pour observer le corps

Toute cette semaine, Silvio Dolzan propose une série dédiée aux ondes.

Une révolution dans la radiothérapie

Révolutionner la radiothérapie, cʹest ce que propose une nouvelle technique testée au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).