Un vaccin contre le cancer du col de l'utérus

Dernière mise à jour 29/01/06 | Vidéo
Le dépistage par frottis a largement diminué la mortalité du cancer du col de l'utérus.

Le cancer du col de l'utérus, qui touche 350 femmes par année, provient d'une infection virale qui est sexuellement transmissible. Le virus (papillomavirus) s'élimine normalement tout seul chez 80% des femmes. Mais il peut rester latent des années durant pour soudainement entraîner une pré-cancérose puis un cancer.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Sexualité féminine

Entre plaisir et santé: que savez-vous du clitoris?

Le clitoris jouit d’un triste privilège: c’est l’organe du corps humain le moins bien connu et le moins étudié.
Lire la suite
Autres méthodes contraceptives

La pilule contraceptive hormonale masculine, ça existe

La contraception hormonale - pilule, stérilet, ou anneau - est généralement associée à la contraception féminine.
Lire la suite
Santé sexuelle

Définition, pratique, impacts… gros plan sur la masturbation

Alors qu’une grande partie des gens s'adonne à la masturbation, il reste difficile d’en parler.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
infections_urinaires_vaccin_resistances

Vaccin prometteur contre les infections urinaires

Développé par une start-up suisse et testé aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), il pourrait limiter les résistances aux antibiotiques.
Videos sur le meme sujet

Une nouveauté dans la lutte contre le cancer de l'ovaire

Selon une étude publiée dans Nature Communications, des chercheurs du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et de l'Université de Lausanne (UNIL) ont développé une nouvelle méthode d'immunothérapie qui permettrait de lutter plus efficacement contre le cancer de l'ovaire.
Maladies sur le meme sujet
Un utérus

Cancer du corps utérin

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 900 nouveaux cas de cancer du corps de l’utérus (carcinome de l’endomètre, sarcome de l’utérus), ce qui représente quelque 5 % de toutes les maladies cancéreuses chez la femme. Le risque augmente fortement à partir de 50 ans : près de la moitié des patientes sont âgées de 50 à 69 ans au moment du diagnostic, 45 % ont 70 ans et plus.

Des reins

Cancer du rein

Chaque année en Suisse, on dénombre près de 900 nouveaux cas de cancer du rein (carcinome des cellules rénales), ce qui représente environ 2 % de toutes les maladies cancéreuses. Les hommes sont davantage touchés que les femmes (deux tiers contre un tiers). Le cancer du rein apparaît généralement à un âge avancé : 44 % des patients ont entre 50 et 69 ans au moment du diagnostic, 45 % ont 70 ans et plus.

Homme tenant une bouteille d'eau

Cancer de la vessie

Chaque année en Suisse, quelque 1200 personnes développent un cancer de la vessie, ce qui correspond à environ 3% de toutes les maladies cancéreuses.