Du stéthoscope à l’échographie 3D, les outils du médecin

Dernière mise à jour 04/07/12 | Article
Un médecin écoute le cœur d'un enfant
Le temps où le médecin du village posait son diagnostic avec la seule aide d’un stéthoscope et de ses mains semble révolu. La technologie, la découverte de nouvelles molécules, la recherche et la situation politique évoluant rapidement, la médecine est de plus en plus complexe. Quelles qualités doit posséder le médecin de famille de demain?

Les défis de demain

Le métier de médecin de famille se modifie selon plusieurs facteurs. Tout d’abord, la nouvelle génération de médecins met en avant de nouvelles exigences personnelles comme la réduction du temps de travail et la féminisation de la profession. Ils réévaluent l’équilibre entre leur profession et leur vie familiale (tant les médecins femmes que les hommes). La collaboration se développe avec de nombreuses professions (infirmières, physiothérapeutes, sage-femmes, psychologues,…) et structures de soins.

Des études scientifiques récentes ont montré qu’un système de soins efficace se base sur une médecine de famille forte. Il s’agit donc d’une profession à développer et à encourager… tant sur les plans médical et humain que politique et économique.

Nouvelles générations, nouveaux besoins

La médecine de famille est un vaste domaine qui doit prendre en compte de nombreux aspects de la santé : biologique (les maladies, le corps), psychologique (les ressentis, le moral) et social (la vie sociale, l’entourage, le financement des soins).

A l’avenir, les besoins en soins seront directement influencés par le vieillissement de la population (notamment concernant les cancers et maladies dégénératives), le déplacement de la population vers les milieux urbains et les habitudes de vie (la sédentarité, par exemple). Par ailleurs, la médecine est de plus en plus perçue comme un bien de consommation, une vision des choses que le médecin doit apprendre à gérer.

Chaque époque vit l’émergence de nouvelles problématiques médicales: hier les addictions, aujourd’hui la violence domestique et le questionnement sur son identité sexuelle. Peut-on s’attendre à des dépendances informatiques pour demain?

Complexité pour les médecins de famille

En plus des nouvelles maladies, la manière de travailler évolue. Ainsi, la médecine se pratique désormais en collaboration interprofessionnelle. Les avancées technologiques et informatiques vont à grande vitesse: le médecin d’aujourd’hui doit savoir interpréter une prise de sang, mais également une image de scanner ou d’IRM, gérer les dossiers de ses patients de manière informatique… le tout en restant humain et à l’écoute.

Finalement, face aux publications sur les nouveautés en recherche et aux nombreux nouveaux médicaments, le médecin se doit de s’informer, être critique et faire un compte-rendu pour ses patients, dans un langage compréhensible. Que de cartes à développer!

L’inébranlable de la profession

Au centre d’une tempête qui secoue le système de santé, le but du médecin reste le même : garantir à ses patients des soins de bonne qualité dans les meilleures conditions possibles. Un défi de haut niveau, que les médecins de famille s’efforcent corps et âmes de conserver.

Référence

Adapté de «Le médecin de famille de demain», Pr T. Bischoff, Drs L. Herzig et J. Aubert, Institut universitaire de médecine générale, PMU, Lausanne. Drs J. Sommer et D. M. Haller, Unité de recherche et d’enseignement en médecine de premier recours, CMU, Genève. In Revue médicale suisse 2012;8:1038-41, en collaboration avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Génétique
Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

De quoi notre identité génétique est-elle faite? La réponse la plus simple serait «de notre famille»....
Lire la suite
Don du sang
L’ABC des groupes sanguins

L’ABC des groupes sanguins

Que signifient les lettres et les signes qui désignent notre groupe sanguin? Combien y en a-t-il? Les...
Lire la suite
Génétique
epigenetique

Épigénétique, quand les gènes s’allument ou s’éteignent

Comme tout être vivant, l’homme est déterminé par son héritage biologique, mais pas seulement. Il est...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Le secret médical en danger

Le secret médical en danger

Deux affaires de meurtres perpétrés en 2013 ont replacé le secret médical au centre des débats. Malgré l’opposition de la Fédération suisse des médecins et de l’Académie suisse des sciences médicales, les cantons de Vaud et du Valais ont modifié la loi le concernant. Et si les politiciens se trompaient de cible?
Le secret médical est-il en voie de disparition?

Le secret médical est-il en voie de disparition?

Hippocrate (460-377 av. J.-C.) est historiquement associé au fondement du secret médical: «Tout ce que je verrai ou que j’entendrai dans le commerce des hommes, dans les fonctions ou hors des fonctions de mon ministère, et qui ne devra pas être rapporté, je le tiendrai secret, le regardant comme chose sacrée.»
Le secret professionnel

Le secret professionnel

Le patient a droit au respect de la confidentialité des données le concernant. Les professionnels de la santé ont l’obligation de respecter le secret professionnel, aussi appelé secret médical. Ils doivent garder pour eux les informations dont ils ont eu connaissance dans la pratique de leur profession. Sauf exception prévue par la loi, ils ne peuvent pas les transmettre sans l’accord de leur patient. Le secret professionnel s’applique également entre professionnels de la santé.
Videos sur le meme sujet

Coordination des soins: musique d’avenir

Les systèmes de santé sont fait de réseaux, de connections, de failles aussi. Ils sont plus complexes que ce que l’on imagine.

Patients-soignants: vers une relation de confiance

Les relations entre les patients et les soignants ont évolué. Aujourd'hui le corps médical doit aussi être à l'écoute, collaborer et établir une relation de confiance avec les patients. Un reportage qui examine la psychologie médicale.