Psychiatrie hospitalière: la folie des tarifs réglementés

Dernière mise à jour 11/04/18 | Audio
Loading the player ...
Depuis le 1er janvier 2018, les hôpitaux psychiatriques doivent appliquer un nouveau système tarifaire, le Tarpsy, qui les incite à raccourcir la durée des hospitalisations.

De nombreux psychiatres et psychothérapeutes dénoncent une approche inadéquate et craignent une dégradation des soins. C'est le thème d'un sujet proposé par "36.9°" (RTS Un) dans son édition du 11 avril 2018.

Présentation avec Isabelle Moncada, productrice de l'émission.

La page de "36.9°" (RTS Un)

Le dossier "La santé mentale" de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_edder_chimiste_cantonal

«Nous réalisons environ quatre mille inspections par an»

Chimiste cantonal de Genève depuis près de quinze ans, Patrick Edder évoque avec passion les défis de son service, dont les missions mêlent droit, science et pédagogie. Pour notre santé.
PS45_numeriser_donnees_sante

Pourquoi numériser les données de santé?

L’échange d’informations entre les différents acteurs du système de santé permet d’améliorer la prise en charge des patients. Mais dans ce domaine, la Suisse a encore beaucoup à faire.
PS45_dossier_electronique

Le dossier électronique du patient

Mis en place progressivement, ce dispositif permet aux soignants de consulter les données médicales de leurs patients. Ces derniers ont aussi accès aux informations qui les concernent.
Videos sur le meme sujet

Prévention: une opportunité de santé pour tous

La prévention dans le domaine de la santé consiste à prévenir la survenue de maladies, à améliorer la qualité de vie au quotidien et à informer la population pour qu’elle devienne critique face à la publicité, pour qu’elle puisse choisir librement de ses comportements. C’est tout ce qu’on peut mettre à profit pour améliorer la santé maintenant et dans le futur.

A qui profite la Journée internationale de la NASH?

La stéatose hépatique non alcoolique (NASH), baptisée "maladie du soda" ou "maladie du foie gras non alcoolique", est mise à l’honneur le 12 juin 2018 avec une première Journée internationale qui lui est dédiée.

Surendettement: une vie à crédit

En Suisse, un jeune sur quatre est endetté. Les situations de surendettement touchent 15% de la population jeune. Bien que l’économie, les banques et l’argent soient au centre de notre société, on aborde peu ces questions à l’école ou en famille.