A qui profite la Journée internationale de la NASH?

Dernière mise à jour 12/06/18 | Audio
Loading the player ...
La stéatose hépatique non alcoolique (NASH), baptisée "maladie du soda" ou "maladie du foie gras non alcoolique", est mise à l’honneur le 12 juin 2018 avec une première Journée internationale qui lui est dédiée.

La NASH est-elle un vrai problème de santé publique ou cette campagne de sensibilisation est-elle montée de toute pièce par l’industrie pharmaceutique? Cécile Guérin a mené l'enquête. 
Avec Jean François Dufour, spécialiste du foie à l’Hôpital de l’Ile à Berne.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Santé personnalisée

Santé personnalisée, une santé sur mesure

C’est l’histoire d’une médecine sur mesure, de précision, qui propose une analyse moléculaire pour chaque patient, pour chaque maladie, et un traitement...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
prevention_devant_scene

La prévention sur le devant de la scène

A tous les âges de la vie, des actions de prévention peuvent être menées pour préserver sa santé. Promotion santé Valais livre ses conseils.
sante_publique_affaire_tous

La santé publique, l’affaire de tous

L’Observatoire valaisan de la santé (OVS) propose aux visiteurs un parcours participatif passionnant autour des questions de santé publique.

175 ans de médecine en Valais

Augmentation constante des coûts de la santé, primes qui explosent, nouvelles générations de soignants… en 175 ans, le visage de notre système de santé a bien changé. Décryptage.
Videos sur le meme sujet

Prévention: une opportunité de santé pour tous

La prévention dans le domaine de la santé consiste à prévenir la survenue de maladies, à améliorer la qualité de vie au quotidien et à informer la population pour qu’elle devienne critique face à la publicité, pour qu’elle puisse choisir librement de ses comportements. C’est tout ce qu’on peut mettre à profit pour améliorer la santé maintenant et dans le futur.

Psychiatrie hospitalière: la folie des tarifs réglementés

Depuis le 1er janvier 2018, les hôpitaux psychiatriques doivent appliquer un nouveau système tarifaire, le Tarpsy, qui les incite à raccourcir la durée des hospitalisations.

Surendettement: une vie à crédit

En Suisse, un jeune sur quatre est endetté. Les situations de surendettement touchent 15% de la population jeune. Bien que l’économie, les banques et l’argent soient au centre de notre société, on aborde peu ces questions à l’école ou en famille.
Maladies sur le meme sujet
Un foie

Cancer du foie

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 780 nouveaux cas de cancer du foie (carcinome hépatocellulaire), ce qui représente environ 2 % de toutes les maladies cancéreuses. Le cancer du foie touche plus souvent les hommes (75 %) que les femmes (25 %). Il survient principalement chez des personnes d’un certain âge : 45 % des patients ont entre 50 et 69 ans au moment du diagnostic, 45 % ont 70 ans et plus.