Le tsunami gris

Dernière mise à jour 19/01/15 | Article
Le tsunami gris
La génération née après la Seconde Guerre mondiale vieillit, avec d’importants bouleversements en vue. L’analyse de Stéfanie Monod, cheffe du Service de la santé publique du canton de Vaud.

     

Les baby-boomers arrivent à l’âge de la retraite. Quelles en sont les conséquences?

Il va y avoir de profonds changements sociétaux, du jamais vu en termes de modifications structurelles. Car l’arrivée massive de nouveaux retraités est corrélée à une augmentation des plus de 80 ans qui va aller grandissant. Cette proportion va s’élever de manière spectaculaire vers 2030. Il faut l’anticiper, c’est un véritable défi sociétal!

Faut-il remettre en question l’âge de la retraite?

Il a été fixé à 65 ans car c’était l’espérance de vie lors de l’introduction de l’AVS en 1945. La logique voudrait qu’on repousse cette limite. Il y a un grand potentiel de travail chez les plus de 65 ans, mais cette question revient aux politiques. Pour les professionnels de la santé publique, il faudra se concentrer sur les enjeux médicaux du vieillissement de la population.

Et quels sont ces enjeux?

C’est un défi phénoménal. Le système fonctionne déjà à flux tendu et il va falloir répondre à des besoins très complexes, en particulier pour les patients très âgés. Il y a un risque de tomber dans une médecine à deux vitesses. Nos axes principaux doivent être de renforcer la prévention et de construire une organisation des soins qui soit centrée sur le patient. Il s’agira aussi de proposer une médecine humaniste qui tienne compte des besoins mais aussi des souhaits des personnes qui font face à la maladie. Le maintien à domicile doit être promu et la relève des professionnels de la santé assurée. 

A LIRE AUSSI

Don du sang
L’ABC des groupes sanguins

L’ABC des groupes sanguins

Que signifient les lettres et les signes qui désignent notre groupe sanguin? Combien y en a-t-il? Les...
Lire la suite
Génétique
Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

Génétique: nous n'héritons pas de nos quatre grands-parents de la même manière

De quoi notre identité génétique est-elle faite? La réponse la plus simple serait «de notre famille»....
Lire la suite
Don du sang

Don du sang: vrai ou faux?

Le sang est un thème fortement émotionnel. Il draine toutes sortes de fausses croyances. Certaines peuvent...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
prevention_devant_scene

La prévention sur le devant de la scène

A tous les âges de la vie, des actions de prévention peuvent être menées pour préserver sa santé. Promotion santé Valais livre ses conseils.
sante_publique_affaire_tous

La santé publique, l’affaire de tous

L’Observatoire valaisan de la santé (OVS) propose aux visiteurs un parcours participatif passionnant autour des questions de santé publique.

175 ans de médecine en Valais

Augmentation constante des coûts de la santé, primes qui explosent, nouvelles générations de soignants… en 175 ans, le visage de notre système de santé a bien changé. Décryptage.
Videos sur le meme sujet

Prévention: une opportunité de santé pour tous

La prévention dans le domaine de la santé consiste à prévenir la survenue de maladies, à améliorer la qualité de vie au quotidien et à informer la population pour qu’elle devienne critique face à la publicité, pour qu’elle puisse choisir librement de ses comportements. C’est tout ce qu’on peut mettre à profit pour améliorer la santé maintenant et dans le futur.

A qui profite la Journée internationale de la NASH?

La stéatose hépatique non alcoolique (NASH), baptisée "maladie du soda" ou "maladie du foie gras non alcoolique", est mise à l’honneur le 12 juin 2018 avec une première Journée internationale qui lui est dédiée.

Psychiatrie hospitalière: la folie des tarifs réglementés

Depuis le 1er janvier 2018, les hôpitaux psychiatriques doivent appliquer un nouveau système tarifaire, le Tarpsy, qui les incite à raccourcir la durée des hospitalisations.