La prévention: c'est l'affaire de tous

Dernière mise à jour 06/10/11 | Vidéo
extincteur
De nos jours, la prévention est présente aussi bien dans les foyers, que sur les lieux professionnels ou dans les espaces publics. Petit tour d'horizon de la prévention avec L'antidote.

Quels sont les coûts, les bénéfices et le sens que revêt la prévention en Suisse et dans le Valais? Quels sont les enjeux de société représenté par la prévention? L'antidote interroge plusieurs personnalités ayant longuement travaillé sur la question. Il y a tout d'abord le Dr Georges Dupuis, médecin cantonal et chef du service de la santé publique du canton du Valais. Son credo est clair : « On en fera jamais assez en terme de prévention ». D'autres personnalités nous permettent de saisir les tenants et les aboutissants de la prévention. Le directeur de l'Office Fédéral de la santé publique et valaisan Pascal Strupler et le Professeur Fred Paccaud, directeur de l'Institut Universitaire de médecine sociale et préventive, évoquent divers aspects de la prévention.

A LIRE AUSSI

Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Directives anticipées

Un jeu pour aider à remplir ses directives anticipées

Moins d’une personne sur dix remplirait des directives anticipées pour spécifier le type de soins qu'elle aimerait recevoir, ou non, au cas où elle ne...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

«Les stéréotypes de genre peuvent conduire à une issue mortelle pour les patient.e.s»

Un doctorat en médecine, un master en épidémiologie à Harvard et trois filles. Carole Clair est la preuve que l’on peut à la fois être femme, mère de famille et avoir une carrière réussie. Spécialiste du lien entre tabac et diabète, elle se dédie également à la thématique du genre en médecine. Avec un optimisme contagieux, elle s’attaque aux stéréotypes qui nuisent aux femmes médecins, mais aussi aux patient.e.s.

«La prévention est un parent pauvre en suisse»

La prévention, le genevois Simon Regard* en a fait son cheval de bataille. Aussi bien aux urgences des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) qu’auprès du canton, il s’engage pour une meilleure information des patients. Interview.

Comprendre (enfin) le système de santé suisse

La gestion de la santé en Suisse est renommée, aussi bien pour son efficacité que pour sa complexité. Au cœur de la démocratie, les citoyens sont régulièrement amenés à se prononcer sur des questions de santé publique. Face aux enjeux de réorganisation massive du système, une réflexion collective est nécessaire. Connaître les éléments de base de sa structure est le point de départ pour assurer son évolution.
Videos sur le meme sujet

A qui profite la Journée internationale de la NASH?

La stéatose hépatique non alcoolique (NASH), baptisée "maladie du soda" ou "maladie du foie gras non alcoolique", est mise à l’honneur le 12 juin 2018 avec une première Journée internationale qui lui est dédiée.

Psychiatrie hospitalière: la folie des tarifs réglementés

Depuis le 1er janvier 2018, les hôpitaux psychiatriques doivent appliquer un nouveau système tarifaire, le Tarpsy, qui les incite à raccourcir la durée des hospitalisations.

Surendettement: une vie à crédit

En Suisse, un jeune sur quatre est endetté. Les situations de surendettement touchent 15% de la population jeune. Bien que l’économie, les banques et l’argent soient au centre de notre société, on aborde peu ces questions à l’école ou en famille.