Cancer de la prostate, s'informer pour mieux faire ses choix

Dernière mise à jour 13/10/11 | Vidéo
Cancer le plus fréquent chez l'homme après 65 ans, il en touche 2700 en Suisse et cause 1300 décès chaque année. Que faire lorsqu'on approche des cinquante ans? Faut-il se faire dépister, et si le test est positif… quelle suite peut-on lui donner? Petit aperçu avec le Dr. Patrice Jichlinski.

Dépister précocement un cancer, c'est augmenter les chances de s'en débarrasser. Mais avec le cancer de la prostate, c'est un peu différent.

On peut donc penser que les tests de dépistages sont utiles. Pourtant leurs bénéfices sur l'espérance de vie n'ont pas été clairement démontrés. En clair : savoir que l'on a des cellules cancéreuses dans la prostate ne réduit pas systématiquement le risque d'en mourir.

Si un test s'avère positif, que faire? Les réponses ne sont pas simples, et les choix restent toujours très personnels.

Avec le Pr Patrice Jichlinski, médecin urologue au CHUV.

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
radiotherapie_cancer_prostate

Radiothérapie contre le cancer de la prostate: un GPS révolutionnaire

La géolocalisation, une nouvelle technique développée aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), permet de réduire au maximum la zone irradiée. Un bénéfice énorme pour les patients.
prostate_sexualite_defi

Cancer de la prostate: sexualité, l’autre défi

Affronté avec des techniques toujours plus performantes et une prise en charge multidisciplinaire, le cancer de la prostate sonne de moins en moins souvent le glas de la sexualité. Explications.
Troubles sexuels après une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate

Rétablir la fonction érectile après un cancer de la prostate

Après traitement chirurgical du cancer de la prostate, une rééducation de la fonction érectile doit être mise en place. Quelles sont les différentes options?
Videos sur le meme sujet

Reprise de la sexualité après une prostatectomie

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme à partir de 65 ans.

Movember contre le cancer de la prostate

Chaque année, le mouvement Movember incite, un peu partout dans le monde, les hommes à prendre leur santé en main.

Les étonnantes capacités du flair des chiens

Stéphane Délétroz se penche sur les capacités olfactives étonnantes du meilleur ami de l'homme.
Maladies sur le meme sujet
Organes génitaux masculins

Cancer du testicule

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 430 nouveaux cas de cancer du testicule, ce qui représente 2 % de toutes les maladies cancéreuses dans la population masculine. Le cancer du testicule touche surtout des hommes jeunes : 86 % des patients ont moins de 50 ans au moment du diagnostic.

Prostate

Cancer de la prostate

Chaque année en Suisse, environ 6100 hommes développent un cancer de la prostate, qui est le cancer le plus fréquent en général: 30% des cancers chez l’homme sont des cancers de la prostate. Pratiquement tous les patients (99%) ont plus de 50 ans au moment du diagnostic; 47% ont même 70 ans et plus.