Prescriptions contre l'acné: le scandale continue!

Dernière mise à jour 18/10/17 | Vidéo
L’isotrétinoïne est une substance puissante pour répondre aux acnés rebelles. Cette efficacité a un revers: des effets secondaires redoutables, qui nécessitent un suivi strict du dermatologue.

Aujourd’hui encore en Suisse, des bébés naissent avec des malformations parce qu’on a prescrit à leur mère ce médicament interdit pendant la grossesse. Sans parler des dépressions et mêmes des suicides liés à la prise de ce traitement anti-acné. Exemple avec un cas tragique survenu l’an dernier au Tessin. Ce reportage réalisé par la RSI reconstitue le calvaire qu’a vécu Valentina (nom d’emprunt), une jeune femme tessinoise après s’être fait prescrire du Tretinac, une capsule à base d'isotrétinoïne. La jeune femme souhaitait venir à bout d’une acné qui l’obsédait. Une succession d’erreurs vont alors bouleverser sa vie et celle de son enfant.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Maladies congénitales

CIV et CIA ou quand le cœur des nouveau-nés connaît des défaillances

Parmi les malformations cardiaques les plus fréquentes chez les nourrissons figurent la communication interventriculaire (CIV) et la communication interauriculaire...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Illustré_acné_revient

Au secours, mon acné revient!

De nombreux adultes sont concernés par des problèmes d’acné. Une pathologie difficile à vivre au quotidien et dont les causes peuvent être multiples. Comment améliorer l’état de sa peau? Vers qui se tourner? Les conseils du Dr Marc Pechère, dermatologue et vénérologue à la Clinique de La Tour, à Genève.
pulsations_guerre_petits_boutons

La guerre des petits boutons

L'acné est souvent un passage obligé. Trois quarts des filles et deux tiers des garçons y sont confrontés au début de la puberté. Prendre soin de soi et de sa peau, et ne pas trop centrer son attention sur ce problème esthétique, aident à passer le cap.
dermatologie_solutions_maux_peau

Dermatologie: quelles solutions aux maux de la peau

On ne se souvient plus très bien quand ils sont apparus mais parfois, boutons, papules, rougeurs ou taches pigmentaires peuvent subitement sembler plus présents, voire plus pesants sur le moral. Une fois le bronzage estival disparu, les petits soucis de peau sont plus flagrants et l’automne peut être le bon moment pour consulter un dermatologue afin de faire le point et éventuellement entamer un traitement. Des traitements topiques aux séances de lumière pulsée ou de laser, l’arsenal des dermatologues est aujourd’hui bien étoffé et permet de proposer une prise en charge adaptée aux spécificités de chaque peau.
Videos sur le meme sujet

Mourir pour quelques boutons

Le Roaccutane doit être, en principe, prescrit uniquement pour les acnés kystiques sévères résistantes à d'autres thérapies.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_acne

Acné

L’acné est une maladie du follicule sébacé formé par la glande sébacée et le poil. À la puberté, la glande sébacée sécrète du sébum en excès et trop épais, ce qui obstrue son orifice. C’est ce qui s’appelle la séborrhée. Cela provoque alors des comédons ouverts –les fameux points noirs– et des microkystes blancs, aussi appelés comédons fermés. Apparaissent également des pustules et des papules qui sont des petits boutons fermes et lisses.