Proches aidants, la face cachée de la santé

Dernière mise à jour 11/05/16 | Vidéo
Les personnes âgées, malades ou handicapées ne peuvent souvent rester vivre à la maison que grâce au soutien d’un proche.

Soigner et assister un membre de la famille au quotidien est un travail précieux, mais exigeant. En témoigne Gilbert dont la femme est hémiplégique à la suite d’un accident vasculaire cérébral: "Moi, ça fait dix ans que je n’ai pas pris un seul jour d’arrêt. Mais je le fais toujours avec plaisir".

Un reportage 36.9° - RTS Un

Articles sur le meme sujet
survivre_role_proche_aidant

Survivre à son rôle de proche aidant

Courses, entretien, soins corporels, visites… les tâches accomplies pour soutenir un proche malade ou en perte d’autonomie sont nombreuses. Conseils pour éviter l’épuisement

Au secours des proches aidants

Quand on aide au quotidien un parent âgé, un enfant handicapé ou un proche malade, il faut aussi accepter de se faire aider.
Entre épuisement et aides, «chacun fait comme il peut»

Entre épuisement et aides, «chacun fait comme il peut»

Les proches aidants sont considérablement mis à contribution pour le maintien à domicile des personnes malades en fin de vie. Des structures d’aide existent pour le malade et également pour les proches aidants. Or, ces derniers ne les connaissent pas toujours bien et n’ont pas toujours les moyens d’y recourir.
Videos sur le meme sujet

Soins à domicile

Vivre chez soi jusqu’au bout est le souhait de la majorité d’entre nous.

Hémiplégie, faire avec ce qu'il reste de soi

En Suisse environ 16’000 personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébrale chaque année.

Proches aidants: SOS, je m’épuise

Le rôle des proches aidants est essentiel dans notre société. Il permet d’allonger le maintien à domicile, d’accompagner une personne malade, handicapée ou âgée et de lui donner des soins et du temps.