Cathéter de dialyse péritonéale

Dernière mise à jour 29/07/11 | Article
Le cathéter de dialyse péritonéale permet d'épurer le sang de ses déchets à travers le péritoine, tissu vivant naturel recouvrant l'abdomen. Cette solution permet de remplacer le rôle du rein chez les patients insuffisants.

Un cathéter en plastique souple vous est implanté chirurgicalement sous anesthésie générale dans votre abdomen au niveau de l'ombilic.

Une partie du cathéter (environ 30 cm) demeure à l'extérieur du corps et se dissimule facilement sous les vêtements. Il assure la jonction entre votre organisme et les poches de dialysat.

La pose de ce cathéter nécessite, 48h auparavant, une préparation cutanée et éventuellement intestinale (laxatif).

Mise en place du cathéter

Le séjour à l’hôpital

La mise en place du cathéter de dialyse péritonéale dure environ une heure. Avant votre retour en chambre, vous séjournerez quelques heures en salle de réveil. Vous resterez allongé durant 24h afin d’éviter un déplacement du cathéter. Une radiographie de contrôle de l'abdomen est alors effectuée.

La durée de l'hospitalisation est de 48h à 72h. Deux semaines sont nécessaires à la cicatrisation avant que le cathéter puisse être utilisé. Ensuite débute le traitement.

La surveillance du cathéter

ezembed

Un pansement protège l'orifice du cathéter. Il est renouvelé au minimum tous les deux jours et doit être maintenu au sec. Les bains et la piscine sont interdits en raison des risques de contamination bactériologique. Par contre, les douches, ainsi que les bains de mer sont autorisés. La surveillance de l'orifice doit être rigoureuse et au moindre signe de douleur, démangeaisons, température, rougeur, écoulement, vous devez prévenir immédiate- ment votre centre de dialyse (cf. procédures d’urgence).

Source

Brochure d'information aux patients Vous débutez un traitement pour insuffisance rénale, publication des Hôpitaux Universitaires de Genève

Article original: http://www.hug-ge.ch/_library/pdf/Actualite_sante/broch_insuffisance_renale.pdf

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Arthrose
Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Avoir mal aux genoux est fréquent. Cette articulation est en effet particulièrement sujette aux traumatismes,...
Lire la suite
Allergies (autres)
reactions_allergiques_localisees

Réactions allergiques: reconnaître les manifestations localisées

Dans la majorité des cas, les manifestations de l’allergie se limitent au site d’agression de l’allergène...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Une femme âgée

Ne pas banaliser l’anémie des seniors

L’anémie est définie par la baisse de l’hémoglobine. Elle est fréquente chez le sujet âgé de plus de 65 ans vivant en communauté. Au-delà de 85 ans, elle dépasse 20%. L’anémie doit toujours être considérée comme pathologique et son dépistage devrait faire partie de toute évaluation gériatrique globale.

Les reins sont discrets mais polyvalents et précieux

Nichés de part et d’autre de la colonne vertébrale, ils assurent de nombreuses fonctions. Discrets, ils sont parfois négligés, et ne font parler d’eux que quand ils sont déjà endommagés.

Hémodialyse

L'hémodialyse est une des trois techniques (dialyse péritonéale, transplantation rénale) employées dans le cas d'insuffisance rénale afin de filtrer le sang de ses déchets et de l'excès d'eau.
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur la dialyse nocturne

Adrien Zerbini vous fait découvrir l'univers peu connu de la dialyse et en particulier de sa version nocturne.

Insuffisances rénales: prévenir la panne sèche

Quel est le rôle des reins dans notre organisme? Comment filtrent-ils les déchets, comment régulent-ils le sel, l'eau et le potassium, comment fabriquent-ils certaines substances indispensable à notre survie?

Insuffisance rénale chronique

Vivre avec une insuffisance rénale chronique. L’insuffisance rénale chronique peut être traitée par différentes méthodes de substitution rénale : l’hémodialyse, la dialyse péritonéale et la transplantation rénale.
Maladies sur le meme sujet
Insuffisance rénale

Insuffisance rénale

Le terme d’insuffisance rénale signale que les différentes fonctions des reins se dégradent. On parle d'insuffisance rénale aiguë lorsque cela se produit de manière brutale , et d'insuffisance rénale chronique quand la dégradation s’étend sur une période plus longue et persiste dans le temps.