Vieillir et manger: conseils et écueils

Dernière mise à jour 15/05/12 | Article
Personne âgée ceuillant un fruit
Vitamine D, hydratation et régime à plus de 80 ans: découvrez les astuces et les fausses bonnes idées de la nutrition des personnes âgées grâce au Dr Dimitrios Samaras, spécialiste de la nutrition des seniors.

Quel est le rôle de la vitamine D?

La vitamine D qui a été, à juste titre, très médiatisée ces derniers temps est une vitamine-hormone qui a des effets bénéfiques important aux niveaux osseux et musculaire, deux points de plus en plus fragilisés avec l’âge. Il est important de souligner la nécessité de prise de suppléments en vitamine D. Elle possède en outre d’autres propriétés potentielles, anticancéreuses, anti-arteriosclérotiques et immuno-modulatrices qui sont actuellement étudiés par plusieurs équipes scientifiques au niveau international. Pourtant, cette vitamine est très souvent en carence dans la population générale, des études montrant que 70% de la population européenne a des taux sanguins de vitamine D inférieurs à ce qu’on considère optimal. La nourriture, donc, ne suffit pas. Quant à la production de vitamine D dans la peau grâce au soleil, il faut avouer qu’en Suisse nous ne sommes pas les mieux lotis… Il reste donc les suppléments.

Pourquoi l’hydratation est-elle si importante?

La personne âgée a une sensation de soif diminuée ce qui fait qu’elle va mal compenser les pertes accrues lors d’une période de chaleur. Que ce soit en été, lors d’une canicule, ou en hiver avec un chauffage mal réglé. Ce tableau est aussi parfois aggravé par le simple fait que les personnes âgées sont souvent soumis à des traitements qui augmentent le volume journalier des urines, comme les diurétiques, et qui risquent donc de les déshydrater. La personne âgée doit vraiment apprendre  à «boire sans avoir soif».

Faut-il faire des régimes quand on a plus de 80 ans?

La réponse est claire et universelle: SURTOUT PAS ! Les cas où des régimes doivent être imposés à des personnes âgées sont très limités. Car un senior est beaucoup plus à risque de conséquences d’une dénutrition éventuelle que d’un surpoids. Tout régime est potentiellement anorexigène, puisqu’il risque de limiter les saveurs et la variété des aliments. Une tentative de perte pondérale à partir d’un certain âge peut s’avérer dangereuse pour la simple et bonne raison que celle-ci va puiser davantage dans le capital musculaire que dans le capital graisseux. Le résultat peut être défavorable en termes de mobilité et autonomie. Ainsi, toute tentative de perte pondérale doit d’abord être découragée si elle n’est pas formellement indiquée pour des raisons médicales et, si c’est le cas, elle devrait se poursuivre avec un contrôle médical régulier.

A LIRE AUSSI

Microbiote
Il est parfois difficile de distinguer les douleurs de l’intestin de celles de l’estomac

Maux de ventre et ballonnement, ça s’explique

Au plaisir de déguster un bon repas se succèdent parfois des désagréments digestifs tels que des maux...
Lire la suite
Anémie
Femme fatiguée

Le manque de fer touche surtout les femmes

Lors de grosses fatigues, on oublie souvent de chercher du côté d'une carence en fer. Or, ce phénomène...
Lire la suite
Anémie
Et si c’était un manque de fer?

Et si c’était un manque de fer?

Perte de cheveux, ongles fragilisés et fatigue sont les signes d’une carence, souvent féminine, qui se...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
prevention_mode d'emploi

Prévention, mode d’emploi

L’idée de la prévention est, en fonction de l’âge, de repérer ce qui nous prédispose à une possible maladie. Puis, plus tard dans la vie, d'aller chercher les indices du développement éventuel de cette pathologie. Et, une fois qu’elle a pu être prise en charge et soignée, éviter qu’elle ne revienne. Les médecins parlent respectivement, pour ces trois étapes, de prévention primaire, secondaire et tertiaire. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un mode de vie sain permet d’éviter ou de retarder l’apparition des maladies non transmissibles (tels que cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires) dans plus de 50% des cas. Dans les faits, comment insuffler de la prévention dans sa vie? L’affaire est plus simple qu’il n’y paraît.
 faim_satiete

Faim et satiété: l’important est de s’écouter

Les besoins nutritionnels varient d’une personne à l’autre. Ils évoluent également avec l’âge et en fonction de l’activité physique. L’important est de savoir s’écouter et de manger à satiété, ni trop, ni pas assez. Conseils et gourmandise avec les livres Bien manger pour ma santé*.
vegetarien_sain

Manger végétarien, c’est sain!

Se passer de viande, c’est bon pour la santé. Attention toutefois aux carences, surtout si l’on est végétalien.
Videos sur le meme sujet

Fruits et légumes trop pauvres en micronutriments: attention carences!

Nous mangeons toujours plus et sommes de moins en moins nourris.

Manger sainement: un investissement pour la vie

Qu'est-ce qui devrait nous guider dans le choix de ce que l'on mange ? Le besoin ou le plaisir ? Cette vidéo vous présente comment avoir une approche saine de l'alimentation à travers l'avis d'un médecin.