Alimentation: les comportements à éviter

Dernière mise à jour 23/12/11 | Top conseils
Hot-dog
Certaines modifications simples de comportement face à la nourriture ou liées à l’exercice physique peuvent avoir un impact certain sur votre poids.

Songez à éviter de:

  • Manger trop rapidement (ne pas manger son repas en moins de 20 minutes).
  • Manger en ayant une autre occupation simultanée (ne pas manger en marchant ou en regardant la TV).
  • Vous servir plusieurs fois à table sans faim.
  • Manger sans plaisir et sans faim, par envie ou par compensation.
  • Continuer à manger quand vous n’avez plus faim (il faut être attentif à son sentiment de satiété!).
  • Grignoter constamment par ennui, par déprime, par colère, par stress, pour se récompenser.
  • Sauter un repas.
  • Boire des sodas ou des boissons sucrées tous les jours et abondamment.
  • Consommer des aliments gras tous les jours (pâtisseries, frites, etc.).
  • Ne pas mastiquer suffisamment ses aliments.
  • Ne manger aucun légume ni fruit.
  • Faire les commissions lorsqu’on a faim.
  • Laisser la plaque de chocolat ou le paquet de biscuits ouvert(e) et bien en vue.
  • Regarder les pubs alimentaires à la TV.
  • Ouvrir le frigo pour manger avant le repas.
  • Regarder la TV plus de 1 à 2 h par jour (ou autre multimédia).
  • Rester chez soi sans sortir (isolement).
  • Ne pratiquer aucun sport ou activité physique.

_________

Extrait de «Alimentation et surpoids à l’adolescence, Manuel de prévention et ateliers pratiques», Dr Dominique Durrer et Yves Schutz, Médecine et Hygiène, 2010.

A LIRE AUSSI

Microbiote
Il est parfois difficile de distinguer les douleurs de l’intestin de celles de l’estomac

Maux de ventre et ballonnement, ça s’explique

Au plaisir de déguster un bon repas se succèdent parfois des désagréments digestifs tels que des maux...
Lire la suite
Constipation
selles_disent

Les selles et leurs mystères

Aspect, forme, couleur, odeur: nos fèces livrent quantité d’informations sur notre état de santé. Voici...
Lire la suite
Anémie
Femme fatiguée

Le manque de fer touche surtout les femmes

Lors de grosses fatigues, on oublie souvent de chercher du côté d'une carence en fer. Or, ce phénomène...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Femme fatiguée

Le manque de fer touche surtout les femmes

Lors de grosses fatigues, on oublie souvent de chercher du côté d'une carence en fer. Or, ce phénomène est fréquent chez les femmes qui, en raison de leurs règles, perdent régulièrement quelques microgrammes de cet élément indispensable.
prevention_mode d'emploi

Prévention, mode d’emploi

L’idée de la prévention est, en fonction de l’âge, de repérer ce qui nous prédispose à une possible maladie. Puis, plus tard dans la vie, d'aller chercher les indices du développement éventuel de cette pathologie. Et, une fois qu’elle a pu être prise en charge et soignée, éviter qu’elle ne revienne. Les médecins parlent respectivement, pour ces trois étapes, de prévention primaire, secondaire et tertiaire. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un mode de vie sain permet d’éviter ou de retarder l’apparition des maladies non transmissibles (tels que cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires) dans plus de 50% des cas. Dans les faits, comment insuffler de la prévention dans sa vie? L’affaire est plus simple qu’il n’y paraît.
Puls_dossier alimentation

Dites-moi ce que vous mangez, je vous dirai… si c’est bon pour la santé

Les études le montrent clairement: l’alimentation joue un rôle majeur dans la santé. Mais en même temps, la science qui s’intéresse aux rapports entre nutrition et santé n’en est qu’à ses débuts.
Videos sur le meme sujet

Le comment du pourquoi: éviter les plats précuisinés

Pourquoi faut-il éviter de manger des plats précuisinés ou des barres énergétiques?

Prévention: une opportunité de santé pour tous

La prévention dans le domaine de la santé consiste à prévenir la survenue de maladies, à améliorer la qualité de vie au quotidien et à informer la population pour qu’elle devienne critique face à la publicité, pour qu’elle puisse choisir librement de ses comportements. C’est tout ce qu’on peut mettre à profit pour améliorer la santé maintenant et dans le futur.

Alimentation contre dépression

Une étude parvient, pour la première fois, à démontrer qu'une alimentation saine et équilibrée peut contribuer à diminuer les symptômes de la dépression.