Mercure: des océans à nos estomacs

Dernière mise à jour 02/12/15 | Audio
Loading the player ...
Huma Khamis présente une étude qui démontre comment le mercure contamine les poissons des océans.

Ce mercure se transforme en une molécule, le méthyl-mercure, et il s'accumule dans la chaine alimentaire… pour finir dans nos estomacs.
Les explications de David Point, chercheur en géosciences de l'environnement à l'Université de Toulouse.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Anorexie

Anorexie et boulimie: des comportements alimentaires à très haut risque

Notre société fait la promotion de la minceur, parfois même de la maigreur. Cette tendance peut s'avérer dangereuse, puisqu'elle participe au développement...
Lire la suite
Jeûne

Une nouvelle étude sur le jeûne intermittent

Et si nous arrêtions de manger matin, midi et soir ?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
MV_additifs_alimentaire_retrouver

Additifs alimentaires: comment s'y retrouver?

On trouve plus de 350 additifs dans nos denrées alimentaires, dont le dioxyde de titane qui a fait l’objet d’une interdiction d’utilisation en Suisse.
LMD_bien_manger_cerveau

Bien manger pour son cerveau

Une récente étude américaine confirme les effets positifs sur la cognition du régime Mind, tant chez les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer que chez celles qui sont en bonne santé.
LMD_rehabilitons_legumineuses

Réhabilitons les légumineuses

Souvent négligées dans nos assiettes, les légumineuses possèdent pourtant de multiples avantages. Décryptage nutritionnel d’un groupe d’aliments, alliés de menus sains et variés.
Videos sur le meme sujet

La dramatique histoire des "radium girls"

Il y a un siècle, le radium, un élément hautement radioactif dont les effets négatifs pour la santé n'étaient pas encore connus, arrivait dans l'industrie et dans les mains de jeunes ouvrières du monde horloger.

J’aimerais manger moins de sucre, pourquoi est-ce si difficile?

Très présent dans notre alimentation, le sucre peut être néfaste pour notre santé. En consommer moins peut toutefois s’avérer compliqué, pourquoi?

Nutrition et santé cardio-vasculaire

Végétarisme, flexitarisme, régime omnivore… comment les différentes manières de s'alimenter influencent-elles les risques cardio-vasculaires?