«Smokefree»: un selfie salutaire

Dernière mise à jour 09/11/16 | Article
smokefree_selfie
Personne n’aime se voir vieillir. Or, entre autres méfaits, la cigarette accélère le processus de vieillissement de la peau. Pour en avoir un aperçu, un photomaton propose aux fumeurs et aux non-fumeurs de se projeter en 2036. Souriez, c’est par ici!

CA S'EST PASSÉ AU SALON
PLANÈTE SANTÉ LIVE 2016

Du 24 au 27 novembre
SwissTech Convention Center
& Rolex learning center (EPFL)

Photomaton SmokeFree: à quoi ressemblerez-vous dans 20 ans avec ou sans tabac?
(Stand Ligue pulmonaire / Office fédéral de la santé publique (OFSP)) ­

Testez votre dépendance au tabac et découvrez les méthodes les plus efficaces pour arrêter de fumer
(Stand Policlinique médicale universitaire de Lausanne) ­

Qui est la cible de la publicité pour le tabac? / Balade à travers une expérience de réalité virtuelle
(Stand Les Ligues de la santé)

Il ressemble à un photomaton standard à ceci près qu’il est habillé aux couleurs de Smokefree, le nom de la nouvelle campagne suisse de prévention du tabagisme. A l’intérieur, un appareil photo et un logiciel vous permettent d’obtenir en quelques secondes une photo de vous dans 20 ans, selon si vous êtes fumeur ou non-fumeur. «­Le logiciel scanne le visage et construit l’image en fonction des effets connus du tabagisme sur la peau, ce que l’on appelle le visage du fumeur», explique Grégoire Vittoz, responsable du projet au sein de la Ligue pulmonaire vaudoise. Certains traits vont ainsi être accentués, à l’image des rides, du faciès amaigri et de l’aspect atrophié et grisâtre de la peau.

Depuis le début de la campagne, 700 photos de fumeurs/euses ont été prises en Suisse romande et 800 en Suisse alémanique. «Cela parle aux gens parce que c’est leur visage qu’ils voient et pas des poumons noircis sur un paquet de cigarettes. On parvient ainsi à toucher des personnes qui ne se sentaient pas concernées par les campagnes d’arrêt du tabac.» Après le choc de la photo, les fumeurs sont plus enclins à la discussion. «­C’est une occasion parmi d’autres d’évoquer le sujet. Et on sait que plus on parle du tabagisme, plus on est susceptible d’arrêter de fumer. On sent qu’on fait évoluer certaines personnes­».

Le logiciel mis au point par une société canadienne ne rend compte que de l’évolution de la peau du visage, mais c’est la peau entière des fumeurs qui subit un vieillissement prématuré. «Tous les organes, et la peau en est un, sont affectés par le tabagisme. La voix change aussi, elle devient plus rauque et, chez les femmes, plus grave. Ce double selfie qui montre votre processus de vieillissement en tant que fumeur ou non-fumeur est une preuve tangible qu’il vaut toujours la peine de renoncer au tabac», conclut Grégoire Vittoz.

A LIRE AUSSI

Cannabis
tendance_cbd_quoi

Tendance CBD: de quoi s'agit-il?

Entre 2011 – année de la modification de la loi sur les stupéfiants – et aujourd’hui, le cannabidiol...
Lire la suite
Alcool

Les excès d’alcool provoquent des arythmies cardiaques

Même ponctuelle, l’alcoolisation massive est délétère pour le cœur. Elle expose des personnes jeunes...
Lire la suite
Addiction au travail
Qu’est-ce que la dopamine?

Qu’est-ce que la dopamine?

C’est le New York Times qui l’écrit: notre cerveau «regorge de substances chimiques», et l’une de ces...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
cigarettes_aujourdhui_demain

Cigarettes aujourd’hui… et demain?

Une personne par heure. C’est le rythme auquel la cigarette tue en Suisse. Depuis une dizaine d’années, des alternatives de consommation de nicotine existent. Des méthodes aux effets encore peu connus, qui se développent dans un cadre légal en construction.
juul_craindre_ecigarette

JUUL: faut-il craindre la nouvelle e-cigarette?

Devenues de véritables objets high-tech, les cigarettes électroniques connaissent un engouement grandissant, en particulier chez les jeunes. Un succès alimenté par des campagnes marketing bien huilées, jouant parfois avec le flou juridique qui encadre leur vente. Qu’en est-il de notre santé?
vapotage_nocif_pas

Le vapotage: nocif ou pas?

Inventée en Chine au début des années 2000 puis peu à peu distribuée sur le marché mondial, la cigarette électronique constitue une alternative à la cigarette classique. Plusieurs millions d’utilisateurs l’ont adoptée pour se sevrer du tabac. Mais est-elle inoffensive? Et aide-t-elle vraiment à cesser de fumer?
Videos sur le meme sujet

Vapoteuses: l’empire du tabac contre-attaque

Face au succès grandissant des vapoteuses, l’empire du tabac contre-attaque. Avec IQOS, Glo, Ploom, etc., les cigarettiers ont trouvé le moyen de vendre à la fois du tabac et des dispositifs électroniques. Mais qu’en est-il de la santé?

Pourquoi le tabac est-il dangereux pour la santé?

Fumer des cigarettes est nocif, parce que le tabac est dangereux surtout quand il brûle.

Comment la Suisse abandonne ses enfants à l'industrie du tabac

Grâce à la prévention, le nombre de fumeurs diminue en Suisse, sauf chez les jeunes.
Maladies sur le meme sujet
Radio des poumons

Cancer du poumon

Chaque année en Suisse, on dénombre environ 4100 nouveaux cas de cancer du poumon (carcinome bronchique), ce qui représente 10 % de toutes les maladies cancéreuses. Le cancer du poumon touche plus souvent les hommes (62 %) que les femmes (38 %). C’est le deuxième cancer le plus fréquent chez l’homme, et le troisième chez la femme. C’est aussi le plus meurtrier, avec 3100 décès par an.