Vapoter? Pas sans risques

Dernière mise à jour 19/04/22 | Article
PULS_regulation_vapoteuse_2023
Le principal danger lié à la cigarette électronique est le risque d’addiction. Sans oublier des effets indésirables tels la toux, le mal de gorge ou des palpitations.

Depuis quelques années, la vapoteuse s’est fait une place dans le quotidien de certains fumeurs et fumeuses. Une alternative à la cigarette traditionnelle qui tend à se démocratiser, mais pour laquelle aucune réglementation n’avait encore été mise en place. C’est chose faite depuis octobre dernier, date à laquelle le Parlement fédéral a voté la loi sur les produits du tabac, concernant le tabac en général et la cigarette électronique en particulier. «Cette loi vise à réguler l’usage de la vapoteuse, ce qui n’avait encore jamais été fait au niveau fédéral», explique le Pr Jean-Paul Humair, médecin adjoint agrégé au Service de médecine de premiers recours des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et directeur du Centre d’information pour la prévention du tabagisme (CIPRET) à Genève. 

Parmi les mesures d’encadrement figurent la composition des produits et le niveau de nicotine maximal admis, ainsi que la vente et la publicité. L’interdiction de vente aux personnes mineures et la présence d’avertissements sanitaires sur les emballages sont aussi désormais inscrites dans cette loi qui sera mise en vigueur en 2023. Le 13 février dernier, l’initiative populaire «Enfants sans tabac» a aussi été acceptée par près de 57% de la population. Une loi qui permet d’inscrire dans la Constitution le principe d’interdiction de la publicité pour le tabac destinée aux jeunes en particulier. 

Risque d’addiction

Des réglementations bienvenues, car le vapotage n’est pas une pratique anodine. «En 2019, par exemple, il y a eu aux États-Unis une épidémie de pneumonies aiguës toxiques due au vapotage de liquide contenant du THC acheté sur le marché illégal, auquel un produit très huileux, l’acétate de vitamine E, avait été ajouté frauduleusement», relate le spécialiste. 

Même en cas d’utilisation «normale», malgré le manque de données sur ses effets nocifs à long terme, quelques indications sont déjà disponibles sur les principaux dangers liés à la cigarette électronique. Le vapotage avec nicotine expose notamment à un risque d’addiction à cette substance quasiment aussi important que pour le tabac fumé. «Les risques englobent également des effets indésirables bénins à court terme, tels que toux, mal de gorge ou palpitations, mais nous ne savons pas encore si des maladies cardiovasculaires, pulmonaires ou des cancers sont susceptibles de se développer sur la durée», précise Jean-Paul Humair. En effet, pour le moment, seules de très faibles concentrations de quelques substances cancérigènes ont été recensées.

_______

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Alcool

Les excès d’alcool provoquent des arythmies cardiaques

Même ponctuelle, l’alcoolisation massive est délétère pour le cœur. Elle expose des personnes jeunes...
Lire la suite
Tabac
Cancer du fumeur: pourquoi la cigarette de l’aube est plus dangereuse que les autres?

Cancer du fumeur: pourquoi la cigarette de l’aube est plus dangereuse que les autres?

Tous les fumeurs ne développent pas de cancer. Cette différence est-elle due à des comportements différents...
Lire la suite
Drogues
interview_luscher_addiction

«L’addiction et la dépendance sont deux choses différentes»

Ces phénomènes n’affectent pas le cerveau de la même manière. Éclairages de Christian Lüscher, neuroscientifique...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_junior_fumer

Fumer reste une mauvaise idée

La cigarette et les autres produits du tabac sont nocifs pour la santé. La publicité, souvent très agressive à l'égard des jeunes, fait tout pour nous le faire oublier.
LMD_e-cigarette_impact_poumons

E-cigarette: quel impact sur nos poumons?

En 2019, une étrange épidémie de pneumonie semait le trouble chez les utilisateurs de e-cigarette. Depuis, le calme semble revenu. Mais que sait-on vraiment des effets de la vapoteuse sur nos poumons?
pulsations_2020_arreter_fumer

Comment (vraiment) arrêter de fumer?

La population suisse compte 27% de fumeuses et de fumeurs, dont plus de la moitié souhaite arrêter. Quelles sont les meilleures façons d’y parvenir? Les conseils du Pr Jean-Paul Humair, médecin adjoint agrégé au Service de médecine de premier recours des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
Videos sur le meme sujet

Vapoteuses: l’empire du tabac contre-attaque

Face au succès grandissant des vapoteuses, l’empire du tabac contre-attaque. Avec IQOS, Glo, Ploom, etc., les cigarettiers ont trouvé le moyen de vendre à la fois du tabac et des dispositifs électroniques. Mais qu’en est-il de la santé?

Cigarettes électroniques : il est urgent d'attendre

La cigarette électronique fait un véritable tabac en Europe avec plus de 7 millions d’utilisateurs et un marché évalué à 500 millions d’euros.

Des e-joints à usage thérapeutique

Le cannabis est de plus en plus utilisé pour soulager ou soigner, mais les moyens de l’administrer ne sont pas idéaux.