Mon bébé a une bronchiolite

Dernière mise à jour 12/10/15 | Maladie

Votre bébé vous inquiète car depuis quelques jours il a un rhume, il tousse et a de la fièvre. Il développe progressivement de la difficulté à respirer: il « cherche » l’air, sa respiration est rapide et sifflante, ses muscles se creusent entre les côtes et sous le cou. Il est encombré par des sécrétions qu’il a de la peine à évacuer.

Qu'est-ce que c'est ?

Il s’agit probablement d’une bronchiolite. Cette infection respiratoire touche les bronches les plus fines (bronchioles). Elle est fréquente et très contagieuse. La bronchiolite affecte principalement les nourrissons car une petite quantité de sécrétions suffit à obstruer leurs minuscules bronchioles. De plus, avec le nez bouché, ils n’arrivent plus à respirer, téter et avaler en même temps. La bronchiolite est également plus sérieuse chez les bébés de moins de 6 mois, car ils n’ont pas encore de défenses immunes contre cette infection. Il est parfois nécessaire d’hospitaliser ces bébés et de leur administrer de l’oxygène.

Différents virus peuvent causer une bronchiolite ; le plus connu est le virus respiratoire syncitial. Ce virus occasionne de mini-épidémies dans la période d’octobre à avril. Il est très contagieux par les sécrétions (glaires) qui contiennent une multitude de virus. La transmission se fait lors de toux ou de mouchage, souvent par l’intermédiaire des mains.

LE SAVIEZ-VOUS ?

On peut identifier le virus respiratoire syncitial (RSV) en prélevant des sécrétions dans le nez et l’arrière-gorge de votre bébé afin d’effectuer un test de détection rapide du virus.

Comment soigner votre enfant ?

Malheureusement, il n’existe pas de médicaments dirigés directement contre ces virus. Il est inutile d’administrer des antibiotiques puisqu’ils sont inefficaces contre les infections virales. Les antitussifs n’améliorent pas la situation.

Pour aider votre bébé à respirer :

  • Humidifiez l’air : l’air sec augmente l’irritation des muqueuses et la difficulté respiratoire. Si le taux d’humidité de la chambre est inférieur à 45 %, utilisez un humidificateur. Choisissez-le de préférence à air froid pour éviter le risque de brûlure. Il est inutile de dépasser 55 % de taux d’humidité.
  • Débouchez son nez : les sécrétions sèches bouchent le nez de votre enfant. Utilisez à volonté du sérum physiologique (eau salée sous forme de gouttes pour le nez) pour rincer soigneusement son nez. Demandez-lui ensuite de bien se moucher. Si votre bébé est trop petit pour se moucher, aspirez ses sécrétions à l’aide d’un mouche-bébé (voir Comment déboucher le nez des bébés).

Si le sérum physiologique ne suffit pas, votre pédiatre vous prescrira des gouttes de décongestionnant nasal. Utilisez un dosage pour les bébés – même si votre enfant est plus âgé – les gouttes sont ainsi moins agressives pour le nez.

Lavez-vous soigneusement les mains ou utilisez un gel désinfectant (par exemple Hopirub®) après chaque mouchage pour prévenir la transmission du virus.

 ATTENTION

Les gouttes de décongestionnant doivent être utilisées au maximum 5 jours ! Sinon cela risque d’abîmer la muqueuse qui recouvre l’intérieur du nez et peut provoquer un rhume persistant.

 À ÉVITER

Ne fumez pas dans l’environnement de votre bébé, la fumée de cigarette aggrave la bronchiolite !

Quand votre enfant peut-il reprendre la crèche ou l'école ?

Cette maladie dure de 1 à 2 semaines. Votre enfant peut retourner à la crèche quand il n’a plus de fièvre et semble en forme.

LE BON CONSEIL

Lavez-vous soigneusement les mains ou utilisez un gel désinfectant (par exemple Hopirub®) après chaque mouchage pour prévenir la transmission du virus.

Quand faut-il consulter votre pédiatre ?

Immédiatement si :

  • votre bébé vous inquiète
  • il se fatigue et ses lèvres deviennent bleues
  • sa respiration est rapide
  • sa musculature se creuse entre ses côtes
  • sa respiration devient sifflante.

Dans les 24 heures si :

  • votre bébé n’arrive pas à boire au moins la moitié de sa quantité habituelle
  • la fièvre dure plus de 3 jours.

A LIRE AUSSI

Les signes d' alerte
Les signes d'alerte

Les signes d'alerte

Voici une liste des signes d’alerte qui doivent vous faire consulter immédiatement votre pédiatre ou un centre d’urgences pédiatriques.
Lire la suite
Mon enfant est malade
Syndrome pied-main-bouche

Mon enfant a un syndrome pied-main-bouche

Votre enfant a une fièvre modérée et mal à la gorge. Vous observez des petits boutons rouges accompagnés parfois de vésicules (ce sont des boutons remplis...
Lire la suite
Mon enfant est malade
Mon enfant est tout le temps malade

Mon enfant est tout le temps malade

Votre enfant a souvent le nez qui coule et il enchaîne rhumes, angines, faux croup, conjonctivites et bronchites. Vous vous demandez si c’est normal !
Lire la suite

Allô Docteur...

Parents, ces fiches pratiques vous sont destinées: quelle est cette maladie? Comment soigner votre enfant? Que faire en cas d’accident? Quand consulter un pédiatre ou un centre d’urgences? Quand votre enfant peut-il retourner à l’école?

Une multitude de conseils pratiques qui vous permettent de prendre soin de votre enfant malade ou blessé, à retrouver dans l'ouvrage.

Numéros d'urgence

Ambulance

144

 

Centre anti-poison

145

 

Service de secours-Ambulance

112

Service de secours-Ambulance
(SAMU)

15

Service de secours-Ambulance

911