Mon enfant a des convulsions

Crise épileptique, Spasmes, Convulsions
Dernière mise à jour 24/05/11 | Symptôme
Les convulsions sont des secousses incontrôlées des membres ou du corps entier. Bien qu’impressionnantes, les convulsions, si elles sont de courte durée, sont sans conséquence.

Les convulsions sont des secousses marquées et  incontrôlées des membres ou du corps entier.

Pendant la crise, l’enfant ne répond pas et le contact est impossible. Il a les yeux révulsés (il regarde en arrière) et respire bruyamment. Son corps est tendu.

Bien qu’impressionnantes, les convulsions, si elles sont de courte durée, sont sans conséquence. L’enfant se réveille en quelques minutes, ne se souvient de rien et récupère complètement.

Les convulsions peuvent être simplement associées à une poussée de fièvre, mais elles sont parfois le signe d’une autre maladie (infection, maladie neurologique). Une consultation est toujours nécessaire.

Chez le nouveau-né, des mâchonnements, des mouvements oculaires anormaux (fixité persistante ou déviation persistante du regard) ou des pauses respiratoires peuvent être des signes de convulsions.

Comment ca marche?

  1. Sélectionnez un symptome
  2. Répondez aux questions
  3. Vous obtiendrez un conseil

Analyse du symptome

ATTENTION: si, à n'importe quel moment, les symptômes réapparaissent ou s'aggravent, répondez de nouveau à toutes les questions. Retour au début

Question: Mon enfant a des convulsions et...

  1. 1 Conseils spécifiques
    • n’introduisez rien dans la bouche de l’enfant
    • évitez de tenir l'enfant pour empêcher les secousses
    • elles ne cessent pas
  2. 2 Conseils spécifiques
    • n’introduisez rien dans la bouche de l’enfant
    • évitez de tenir l'enfant pour empêcher les secousses
    • elles durent depuis plus de 5 minutes
  3. 3 Conseils spécifiques
    • n’introduisez rien dans la bouche de l’enfant
    • évitez de tenir l'enfant pour empêcher les secousses
    • les secousses ne sont que d'un seul côté du corps
  4. 4
    • il a plus de 38°C (axillaire) ou plus de 38,5°C (rectal ou auriculaire) et est âgé de moins de 6 mois ou de plus de 5 ans
  5. 5
    • il a reçu un choc sur la tête durant les dernières 48 heures
  6. 6
    • il a des taches rouge vif ou violacées sur la peau, qui ne disparaissent pas quand j’appuie dessus
  7. 7
    • il a eu des vomissements violents (en jets), brusques, sans nausées, dans les heures précédentes
  8. 8
    • il a eu des violents maux de tête dans les heures précédentes
  9. 9 Conseils spécifiques

    Mettez l'enfant en position latérale de sécurité dès que possible (aussitôt les convulsions terminées)

    • il ne se réveille pas après les convulsions
  10. 10
    • il est en mauvais état général après les convulsions
  1. 11
    • elles ont duré moins de 5 minutes
  2. 12
    • c’est la première fois que cela arrive
  3. 13
    • il s’est blessé pendant la crise
  4. 14
    • il a de la fièvre à plus de 38.5°C (rectal ou auriculaire) ou à plus de 38°C (axillaire) depuis plus de 2 jours
  5. 15
    • il est resté inconscient pendant plusieurs minutes après l’épisode de convulsion
  6. 16
    • son état est inhabituel : il est trop calme, ses gestes ou ses paroles sont différents de l'ordinaire
  7. 17
    • il est connu pour présenter des convulsions fébriles et présente à nouveau les mêmes symptômes
  8. 18
    • le traitement que le pédiatre avait prescrit pour ce genre de situations semble ne pas avoir d’effet
  1. 19
    • il est connu pour être épileptique, le type de crise est similaire aux précédentes et je suis habitué(e) à gérer les crises.
  2. 20
    • je pense qu’il devrait être vu par un médecin
  1. Vous pouvez faire quelque chose pour soulager les symptômes de votre enfant si :

    • la cause des crises est connue et vous savez comment les traiter
    • le traitement prescrit par le pédiatre est efficace

Téléphonez sans attendre au 144

Le personnel du 144 vous posera quelques questions supplémentaires pour évaluer plus précisément la situation

En attendant l'arrivée de l'ambulance :

  • restez calme
  • assurez la sécurité de l'enfant en dégageant l'espace autour de lui
  • si le pédiatre a prescrit un médicament pour ce genre de situation, administrez-le à votre enfant
  • n’introduisez rien dans la bouche de l’enfant
  • évitez de tenir l'enfant pour empêcher les secousses
  • mettez l'enfant en position latérale de sécurité dès que possible (aussitôt les convulsions terminées) et rassurez-le
  • ouvrez la porte pour que les ambulanciers puissent entrer

En attendant l’ambulance, vous pouvez encore réunir les éléments suivants (si nécessaire, faites-vous aider par un proche) :

  • écrire le nom de son pédiatre habituel (si existant)
  • écrire la liste de ses médicaments usuels (ou réunir leurs emballages)

Contactez votre médecin/pédiatre ou la centrale de garde pour votre région, sans attendre la fin du week-end ou de la nuit

Le personnel de la centrale de garde vous posera quelques questions supplémentaires pour évaluer plus précisément la situation

Selon les informations que vous lui fournirez, la personne contactée pourra convenir d’un rendez-vous ou vous orienter vers des soins appropriés

Centrales et médecins de garde

En attendant de voir le médecin/pédiatre de garde, vous pouvez déjà réunir les éléments suivants :

  • prendre la température de l’enfant
  • écrire le nom de son pédiatre habituel (si existant)
  • écrire la listes de ses médicaments usuels (ou réunir leurs emballages)

Contactez votre médecin/pédiatre habituel

Selon les informations que vous lui fournirez, celui-ci pourra soit vous fixer un rendez-vous, soit vous fournir quelques conseils supplémentaires

Vous pouvez faire quelque chose pour soulager les symptômes de votre enfant si :

  • la cause des crises est connue et vous savez comment les traiter
  • le traitement prescrit par le pédiatre est efficace

 

Vous pouvez prendre soin de votre enfant de la manière suivante :

  • assurez sa sécurité en dégageant l'espace autour de lui
  • si le pédiatre a prescrit un médicament pour ce genre de situation, administrez-le à votre enfant
  • n’introduisez rien dans la bouche de l’enfant lorsqu'il convulse
  • évitez de tenir l'enfant pour empêcher les secousses
  • mettez l'enfant en position latérale de sécurité dès que possible (aussitôt les convulsions terminées) et rassurez-le
  • laissez l'enfant se reposer après la convulsion
  • s’il a de la température (plus de 38°C), essayez de la faire baisser ; pour cela, vous pouvez le déshabiller ou poser un tissu frais et humide sur sa nuque.
  • si cela ne suffit pas, donnez du paracétamol (Ben-U-Ron, Tylenol, Panadol, Dafalgan, etc) pour autant que votre enfant le supporte (pas d’allergie à ce médicament ni de maladie sévère du foie)

  
L’enfant peut retourner à la crèche ou à l’école si :

  • il n'a plus de fièvre et est assez en forme pour participer aux activités
     (plus de détails ici)

 

Pour prévenir la survenue de nouvelles convulsions vous pouvez :

  • surveiller la température de votre enfant. Dès qu’elle dépasse 38°C, vous pouvez le déshabiller et lui donner une dose de paracétamol adaptée à son âge
  • si la cause est connue, administrer rigoureusement le traitement afin d’éviter de nouvelles crises
  • si vous connaissez les signes précurseurs d'une convulsion chez votre enfant, soyez-y attentif, informez-en les autres adultes qui s'occupent de lui

VOUS AVEZ REPONDU OUI A UNE OU PLUSIEURS DE CES QUESTIONS CONTINUER

VOUS AVEZ REPONDU NON A TOUTES CES QUESTIONS CONTINUER

RETOURNER AU GROUPE DE QUESTIONS PRÉCÉDENT Retourner

  • Pediatric Telephone Advice, Schmitt B.D., Editions Lippincott Williams & Wilkins, 3e édition, 2004.
  • Vade-Mecum de Pédiatrie, Gehri M., Laubscher B., Di Paolo E.R., Roth-Kleiner M., Joseph J.-M., Mazouni S.M. Editions BabyGuide Sàrl, 4e édition, 2014
  • Allô docteur mon enfant est malade ! Guide pratique pour la santé de votre enfant , Galetto-Lacour A et Gervaix A., Editions Médecine & Hygiène, 2e édition, 2015

A LIRE AUSSI

accident sur un chantier

Coup à la tête

Les chocs ou les chutes sur la tête sont des accidents relativement fréquents, heureusement le plus souvent sans conséquence.
Lire la suite
tache de sang sur un mouchoir

Hématémèse

Un vomissement peut parfois contenir du sang. La situation est alors plus ou moins grave. Elle dépend de la quantité de sang vomi et des conséquences sur...
Lire la suite

Rougeur

La présence d’une ou de plusieurs taches ou plaques rouges sur la peau peut être le signe d’une très grande variété de maladies. Il peut s'agir soit d'une...
Lire la suite

Comment ça marche?

1: Sélectionnez un symptôme
2: Répondez aux questions
3: Vous obtiendrez un conseil
Attention: si, à n'importe quel moment, les symptômes réapparaissent ou s'aggravent, répondez de nouveau à toutes les questions.

Numéros d'urgence

Ambulance

144

 

Centre anti-poison

145

 

Service de secours-Ambulance

112

Service de secours-Ambulance
(SAMU)

15

Service de secours-Ambulance

911

Publicité