Mon enfant doit prendre un médicament par inhalation

Dernière mise à jour 12/10/15 | Maladie
Inhalations

Comment procéder lorsque votre enfant doit prendre un médicament par inhalation.

Descriptif de la technique d'inhalation

 

Les médicaments sous forme de spray (aérosol) se mélangent à l’air et seront inhalés par votre enfant en quelques respirations.

Selon l’âge de votre enfant, il existe plusieurs façons d’administrer les médicaments par inhalation.

ATTENTION

Suivez bien les modes d’administration recommandés selon son âge pour que votre enfant reçoive la bonne dose de médicament.

 

Comment procéder ?

Pour les bébés

Le médicament vaporisé par le spray-inhalateur est administré à travers une chambre en plastique munie d’un masque. En respirant par le masque, votre enfant va inhaler le médicament.

Asseyez votre bébé sur vos genoux, dos contre vous, puis :

  • enlevez le bouchon
  • secouez l’inhalateur
  • introduisez l’embout de l’inhalateur dans l’orifice de la chambre d’inhalation, à l’extrémité opposée du masque
  • appliquez le masque sur le visage de l’enfant de manière étanche
  • administrez une dose de médicament (1 push de spray) en appuyant sur l’inhalateur
  • comptez alors 5 respirations de l’enfant (vous entendez le bruit des mouvements de la valve) par dose de spray.

ATTENTION

Il ne faut pas administrer plusieurs doses de spray ou plusieurs médicaments différents en même temps dans une chambre d’inhalation. Il faut attendre 10 secondes avant de donner la dose de spray suivante.

 

Pour les enfants à partir de 4 à 5 ans

Le médicament est administré à travers une chambre d’inhalation sans masque :

  • enlevez le bouchon
  • secouez l’inhalateur
  • introduisez l’extrémité de l’inhalateur dans l’orifice de la chambre d’inhalation, à l’extrémité opposée de l’embout.
  • mettez l’embout de la chambre directement dans la bouche de votre enfant
  • veillez à ce qu’il tienne l’embout dans la bouche de manière étanche en fermant les lèvres autour
  • administrez une dose de médicament (1 push de spray) en appuyant sur l’inhalateur
  • comptez alors 5 respirations de l’enfant (vous entendez le bruit des mouvements de la valve) par dose de spray.

Chambres d’inhalation (disponibles en Suisse) :

1) Vortex®

Convient à tout âge

2) Aérochamber®

  • 0 à 18 mois = orange
  • 1 à 5 ans = jaune
  • plus de 5 ans = bleu

Comment nettoyer la chambre d’inhalation ?

  • Démontez l’avant et l’arrière de la chambre d’inhalation
  • laissez tremper les pièces 15 minutes dans une solution d’eau tiède et de liquide vaisselle ou de savon
  • laissez sécher à l’air libre en position verticale, sans essuyer
  • remontez la chambre une fois que le tout est bien sec.

 

Pour les enfants à partir de 6 à 8 ans

Le médicament peut s’administrer sous forme de poudre à l’aide d’un inhalateur de poudre (Diskus® ou Turbuhaler®):

Comment procéder ?

Expliquez à votre enfant la technique d’inhalation :

  • Pour le Turbuhaler® :
    • dévisse le capuchon en gardant le flacon d’inhalation vertical
    • tourne la mollette jusqu’à la butée puis en sens inverse jusqu’à la position initiale pour préparer la dose suivante.
  • Pour le Diskus® :
    • ouvre le Diskus® en tournant le couvercle à l’aide du pouce, cela fera apparaître l’embout buccal
    • actionne la manette du Diskus® en la tournant jusqu’au déclic pour préparer la dose suivante, cela met l’embout buccal en position ouverte.

Ensuite (pour le Turbuhaler® comme pour le Diskus®) :

  • expire (souffle l’air hors de tes poumons)
  • met l’embout dans ta bouche sans respirer en gardant les lèvres autour de l’embout pour qu’il n’y ait pas de fuite
  • inspire vigoureusement et profondément
  • à la fin de l’inspiration, reste 10 secondes la bouche fermée avant de reprendre une respiration normale.

Il faut ensuite remettre le capuchon sur le Turbuhaler® ou refermer le Diskus®.

Les inhalateurs de poudre possèdent un indicateur de doses qui permet de suivre combien de doses il reste dans l’appareil.

A partir de 12 ans

L’enfant peut prendre directement le spray-inhalateur dans la bouche.

Comment procéder ?

Expliquez à votre enfant la technique d’inhalation :

  • retire le capuchon de l’inhalateur
  • expire (souffle l’air hors de tes poumons)
  • mets l’embout du spray dans ta bouche sans respirer, en gardant les lèvres autour de l’embout pour qu’il n’y ait pas de fuite
  • au début d’une inspiration profonde (prendre de l’air), appuie sur l’inhalateur et inspire lentement et profondément
  • à la fin de l’inspiration, reste 10 secondes la bouche fermée avant de reprendre une respiration normale.

Mon enfant doit prendre un bronchodilatateur

À QUOI SERT UN BRONCHODILATATEUR ?

Ce sont des médicaments qui aident votre enfant à mieux respirer. Ils dilatent ses voies respiratoires et permettent donc un meilleur passage de l’air dans ses poumons.

Différents bronchodilatateurs de courte durée d’action existent en Suisse :

  • salbutamol (Ventolin®)
  • terbutaline (Bricanyl®).

Ils agissent rapidement en 5 minutes et leur action dure pendant 4 heures. Les inhalateurs de bronchodilatateurs de courte durée sont de couleur bleue.

LE MÉDICAMENT PEUT-IL AVOIR DES EFFETS INDÉSIRABLES ?

Après le traitement bronchodilatateur, votre enfant peut montrer des signes d’agitation accompagnés parfois de tachycardie (battements du cœur plus rapides). Cette tachycardie est transitoire et sans conséquence.

LE BON CONSEIL

Le nombre et la fréquence des doses peuvent être adaptés en cas de crise d’asthme. Demandez à votre pédiatre de vous préparer une fiche avec le programme à suivre en cas de crise.

Mon enfant doit prendre un corticostéroïde

À QUOI SERVENT LES CORTICOSTÉROÏDES ?

Les médicaments corticoïdes sont les médicaments qui soignent l’inflammation lors d’asthme. Ils sont à prendre à dose fixe matin et soir.

Différentes sortes de corticoïdes en inhalation existent en Suisse :

  • budénoside (Pulmicort®): spray-inhalateur de couleur brune
  • fluticasone (Axotide®): spray-inhalateur de couleur orange.

Ils sont parfois associés à des bonchodilatateurs de longue durée d’action. Ces broncho-dilatateurs ont une durée d’action de 12 heures. Ces associations de médicaments sont à prendre en dose fixe matin et soir :

  • budénoside et formotérol (Symbicort®): inhalateur de couleur rouge
  • salmétérol et fluticasone (Seretide®): inhalateur de couleur violette
  • budénoside et formotérol (Vannair®): inhalateur de couleur blanc et rouge.

LE BON CONSEIL

Si vous devez administrer un bronchodilatateur et un corticoïde, commencez par le bronchodilatateur (ex: Ventolin®) qui ouvre les bronches, et donnez ensuite le corticoïde antiinflammatoire (ex: Axotide®) de façon à obtenir une meilleure pénétration de ce médicament au niveau pulmonaire.

LE MÉDICAMENT PEUT-IL AVOIR DES EFFETS INDÉSIRABLES ?

Si votre enfant doit prendre des corticoïdes par inhalation, il est important de bien rincer la bouche de votre enfant après le traitement en le faisant boire ou manger. Cela permet d’éviter le risque d’infection par un champignon (le Candida) dans la bouche. Si vous avez utilisé une chambre d’inhalation munie d’un masque, lavez-lui également le visage.

ATTENTION

Il ne faut pas mélanger plusieurs produits à la fois dans la chambre à inhaler, mais les administrer l’un après l’autre.

A LIRE AUSSI

Les signes d' alerte
Les signes d'alerte

Les signes d'alerte

Voici une liste des signes d’alerte qui doivent vous faire consulter immédiatement votre pédiatre ou un centre d’urgences pédiatriques.
Lire la suite
Mon enfant est malade
Syndrome pied-main-bouche

Mon enfant a un syndrome pied-main-bouche

Votre enfant a une fièvre modérée et mal à la gorge. Vous observez des petits boutons rouges accompagnés parfois de vésicules (ce sont des boutons remplis...
Lire la suite
Mon enfant est malade
Mon enfant est tout le temps malade

Mon enfant est tout le temps malade

Votre enfant a souvent le nez qui coule et il enchaîne rhumes, angines, faux croup, conjonctivites et bronchites. Vous vous demandez si c’est normal !
Lire la suite

Allô Docteur...

Parents, ces fiches pratiques vous sont destinées: quelle est cette maladie? Comment soigner votre enfant? Que faire en cas d’accident? Quand consulter un pédiatre ou un centre d’urgences? Quand votre enfant peut-il retourner à l’école?

Une multitude de conseils pratiques qui vous permettent de prendre soin de votre enfant malade ou blessé, à retrouver dans l'ouvrage.

Mon enfant doit prendre un médicament

Dans cette rubrique, nous citons d’abord le nom de la substance active du médicament, suivie d’un nom de marque déposée accompagné d’un «® ». Les noms de marques, signalés entre parenthèses tout au long de ce livre, désignent des produits convenant aux enfants et fréquemment utilisés en Suisse. La liste des médicaments cités n’est pas exhaustive et sert uniquement d’exemple pour vous guider.

Avant d’administrer un nouveau médicament, demandez conseil à votre pédiatre ou à votre pharmacien. La dose, le mode d’administration, la fréquence des prises et la durée du traitement varient selon l’âge et le poids de l’enfant. Lisez attentivement la notice d’emballage car la durée et le mode de conservation des médicaments peuvent changer selon le type de médicament utilisé.

Parmi les maladies courantes de l’enfance, les infections sont fréquentes. Ces infections sont souvent causées par des virus. Elles ne nécessitent alors pas de traitements particuliers tels que des antibiotiques, qui n’agissent pas sur les virus. Les médicaments utilisés soulagent les symptômes sans changer le cours de ces infections virales qui guérissent d’elles-même.