Randonneurs, méfiez-vous des piqûres!

Dernière mise à jour 19/01/12 | Article
Randonneurs
Lacs, rivières, montagnes, plaines et forêts, la Suisse est un petit paradis pour les randonneurs, qui trouvent leur bonheur sur les 60'000 kilomètres de chemins pédestres, adaptés à tous les goûts et à tous les niveaux. La randonnée est source de bien-être pour bon nombre de marcheurs, alors quelques conseils s’imposent, notamment concernant les piqûres de guêpes et d’abeilles.
PMU

L’abeille

Abeille

Les abeilles piquent lorsqu’elles se sentent menacées uniquement: c’est leur manière de se défendre. Selon la tradition populaire, les abeilles sont précoces dans la saison et sortent à partir du printemps. Lors d’une piqûre, l’aiguillon est généralement arraché de l’abeille et reste planté dans la peau, provoquant ainsi la mort de l’abeille.

La guêpe

Guepe

Les guêpes sont plus tardives, elles abondent en été. À l’inverse des abeilles, les guêpes peuvent piquer sans véritable raison. Leur aiguillon est solidement attaché à leur corps, ce qui leur permet de piquer plusieurs fois.

Quelles sont les réactions possibles en cas de piqûre d’insecte?

Sous nos latitudes, la majorité des piqûres d’insectes est causée par des hyménoptères (les guêpes et les abeilles). Il s’agit d’une des trois causes les plus fréquentes d’allergies généralisées (les deux autres étant les produits alimentaires et les médicaments). En Suisse, elles provoquent environ 3-4 décès par année. On classe les réactions en 4 types :

  1. Une réaction locale normale: un gonflement douloureux mesurant moins de 10 cm de diamètre, qui se résout tout seul en quelques heures
  2. Une réaction locale sévère: un gonflement de plus de 10 cm qui dure plus de 24 heures, parfois accompagné de fièvre, de maux de tête, d’un malaise ou de problèmes de peau
  3. Une réaction généralisée: elle atteint plusieurs organes (la peau, la digestion, la respiration, provoque des vertiges, et parfois induit une perte de connaissance)
  4. Une réaction toxique: elle est rare, suite à de nombreuses piqûres, et concerne les personnes qui ne peuvent pas ou peu bouger

Les personnes qui ont une tendance générale à faire des allergies sont plus à risque de développer une réaction sévère. Plus la réaction est rapide, plus le risque de complications est grand. La localisation de la piqûre joue un rôle très important : une piqûre dans la bouche est potentiellement beaucoup plus dangereuse qu’une piqûre sur la main ou le pied (il y a un risque de gonflement qui peut bloquer la respiration).

Suite à une réaction généralisée, votre médecin peut vous prescrire une « désensibilisation ». Il s’agit d’une sorte de vaccin contre les allergies qui habitue le corps au déclencheur de l’allergie pour lui apprendre à le tolérer petit à petit.

Pour éviter les piqûres…

Pour éviter de vous faire piquer, suivez ces quelques conseils pratiques :

  • Évitez tout mouvement brusque ou rapide (cela existe les insectes, ils se sentent agressés et risquent de piquer)
  • Rappelez-vous que les sprays antimoustiques protègent contre les moustiques, mais pas contre les guêpes ni les abeilles
  • Faites attention lorsque vous marchez à pieds nus
  • Les odeurs, les parfums et autres produits cosmétiques attirent les insectes alors évitez de les utiliser lorsque vous allez dans la nature
  • Appelez les pompiers si vous découvrez un nid de guêpes ou d’abeilles

Si vous avez déjà fait une réaction généralisée, ayez une trousse d’urgence avec vous

Les personnes ayant déjà fait une réaction généralisée doivent impérativement avoir sur elles une trousse d’urgence comprenant plusieurs antiallergiques : des antihistaminiques, un auto-injecteur d’adrénaline et des comprimés de cortisone. Veuillez vous référer à votre médecin pour les conseils d’utilisation. Ce dernier doit notamment vous expliquer précisément comment utiliser l’auto-injecteur d’adrénaline. Deux conseils sont à retenir :

  1. Lors d’une piqûre d’insecte, prenez un antihistaminique et un comprimé de cortisone
  2. Si vous ressentez de fortes démangeaisons, un gonflement du visage ou de la bouche, de la peine à respirer ou une sensation de faiblesse, utilisez l’adrénaline. Puis la cortisone.

Enfin, vérifiez régulièrement la date de péremption des médicaments de la trousse d’urgence et stockez-la dans un endroit tempéré (évitez de la laisser dans une voiture, la température y grimpe vite !).

Peut-on encore aller marcher?

Évidemment! C’est même fortement recommandé, à condition d’être conscient des risques et de savoir réagir en cas de problème. Le plaisir n’en sera que plus intense.

Pour en savoir plus
  • Allergie aux venins de guêpes et abeilles (hyménoptères) (Mag Santé)
  • Que faire si j’ai une allergie après une piqûre d’insecte?
  • Que faire si mon enfant s’est fait piquer par un insecte/une abeille?
  • Piqûre d’insecte chez l’enfant (Maladies)
Référence

Adaptation de «Randonnée : conseils utiles aux patients (1re partie)», Ismaïl Labgaa, Olivier Pasche, Jacques Cornuz, Pierre-Alexandre Bart, , in Revue Medicale Suisse, n° 319, novembre 2011.

RMS-319

A LIRE AUSSI

Natation
Natation

La natation est un sport doux mais très exigeant

Nager a de réels bénéfices pour la santé, mais il faut commencer sans forcer. Précisions.
Lire la suite
Bouger pour sa santé
Combien de calories pour une relation sexuelle?

Combien de calories pour une relation sexuelle?

Des chercheurs québécois ont voulu pouvoir répondre à cette question. Ils comparent l’activité sexuelle...
Lire la suite
Bouger pour sa santé
sport_seniors

Les bienfaits du sport chez les seniors

De plus en plus de retraités pratiquent une activité physique. Ils en retirent de nombreux bénéfices...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Randonner en ménageant ses pieds

Randonner en ménageant ses pieds

S’aérer en marchant est très bénéfique pour le corps et l’esprit… si l’on prend des précautions pour protéger ses pieds.
Randonnée

La randonnée profite à tous

La Suisse compte 60000 kilomètres de chemins balisés et entretenus. En 2008, plus d'un Suisse sur trois déclarait s’adonner régulièrement à la randonnée.
Sacs de montagne

Randonneurs, ne mangez pas tout sur votre passage!

Ces dernières années, l’attrait pour la randonnée en Suisse s’est formidablement développé. Les paysages sont splendides et la tentation d’une cueillette de baies ou de champignons peut être forte; un plaisir à savourer, mais renseignez-vous sur les risques que vous encourez.
Videos sur le meme sujet

Avalanches: randonneurs et freeriders, soyez curieux!

De nombreux sportifs, amateurs de neige poudreuse ou de grands espaces se retrouvent chaque année pris au piège mortel d'une avalanche. Pour mieux comprendre le phénomène des avalanches, le point avec l'Antidote.

Balades et randonnées : que du bonheur

Les bénéfices sur la santé des randonnées et de la marche dans la nature sont tout de suite perceptibles, sur le physique et sur le moral.