Sédentarité: la chaise qui tue

Dernière mise à jour 02/10/19 | Vidéo
La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne prennent pas suffisamment au sérieux les dangers de l’inactivité physique.

10'000 pas par jour, c’est la recommandation de l'OMS. Pourtant en Suisse, un tiers de la population ne respecte pas cette prescription. Et les sédentaires mettent gravement leur santé en péril. «35 maladies chroniques sont favorisées par le temps passé assis et l’inactivité physique. Pire, la sédentarité augmente le risque de cancer de 25%. Une nouvelle pathologie est même apparue: la E-phlébite, qui peut se compliquer en E-embolie pulmonaire, qui ne sont dues qu'au temps passé assis devant un ordinateur. Pourtant les recommandations sont unanimes: le premier traitement contre l’hypertension artérielle, contre le diabète de type 2, contre l’obésité, contre les dépressions légères à modérées, c'est avant tout l’activité physique. Le meilleur traitement préventif de la maladie d’Alzheimer, c’est la marche. Les neurologues disent que la nourriture du cerveau, c’est l’activité physique, on ne le disait pas il y a sept ans», c’est ce que rappelle le Dr François Carré, pionnier de la lutte contre la sédentarité.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
MV_aménagements_urbains_mobilité

Aménagements urbains: pourquoi favoriser la mobilité douce est bon pour notre santé

Bouger, c’est bon pour la santé, répètent nos autorités sanitaires. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Voici pourquoi.
itw_danierl_perler

Daniel Perler: «Les mots croisés ou la télé, très peu pour moi!»

Gravir 60 sommets de plus de 6000 mètres avant ses 69 ans, voici le défi fou que s’est lancé Daniel Perler, postier de Prangins à la retraite. Passionné d’alpinisme et animé d’une ténacité à toute épreuve, il nous raconte son incroyable projet.
preadolescents_bougent_plus

Les préadolescents ne bougent plus assez

Selon une étude réalisée par l’Université de Genève, les enfants perdent l’envie de se dépenser, dès l’âge de 9 ans déjà. Implications et solutions.
Videos sur le meme sujet

Les ados suisses ne bougent pas assez

Les jeunes Suisses ne bougent pas assez.

Les bienfaits de la danse sur le cerveau

La danse stimulerait les connexions cérébrales, préserverait la santé, réconcilierait le corps et le cerveau et pourrait ressouder le couple ou stimuler les équipes.

Prévention: une opportunité de santé pour tous

La prévention dans le domaine de la santé consiste à prévenir la survenue de maladies, à améliorer la qualité de vie au quotidien et à informer la population pour qu’elle devienne critique face à la publicité, pour qu’elle puisse choisir librement de ses comportements. C’est tout ce qu’on peut mettre à profit pour améliorer la santé maintenant et dans le futur.